L'Islande est connue pour son Lagon Bleu, le Blue Lagoon, si populaire qu'un projet de Lagon Rouge, ou Red Lagoon, est à l'étude. Un lagon rouge qui verrait le jour sur le site du Lac Rouge, Rauðavatn en islandais. Situé en périphérie de Reykjavík, ce charmant petit lac n'est pas que rouge: il vire parfois au vert, au blanc et au jaune orangé!

Rauðavatn, Reykjavík

PHOTO: Rauðavatn, Reykjavík, © C.H. Roserens, septembre 2013

Et pourquoi rouge, d'ailleurs? Une algue présente en ses eaux serait à l'origine de son nom, algue lui donnant des teintes rouges, vous l'aurez compris. Petit lac? Oui, on en fait le tour à pied en à peine une heure. Mais on peut s'en éloigner tout en poursuivant sa randonnée.

Le Lac Rouge verdit parfois, reflétant les aurores boréales, visibles régulièrement depuis ses rives. Il jaunit souvent, reflétant le soleil et parfois la lune. Il gèle au cœur de l'hiver, faisant la joie de patineurs occasionnels. Et quand il neige sur la couche de glace, ce sont les skieurs de fond et les adeptes de motoneige qui s'en donnent à cœur joie. Mais les caprices de la météo islandaise font que ces plaisirs hivernaux ne sont qu'occasionnels, la couche de glace n'étant jamais très épaisse. On croise par contre quasi toute l'année cyclistes, joggeurs et promeneurs, avec ou sans chien, avec ou sans cheval. Les rives du lac sont en effet reliées à un large circuit de pistes pour chevaux, qui mène à la charmante vallée Elliðaárdalur. Cygnes, oies et canards sont aussi des visiteurs réguliers du lac.

Rauðavatn, Reykjavík

PHOTO: Rauðavatn, Reykjavík, © C.H. Roserens, octobre 2014

Comment vous y rendre, au Rauðavatn? En voiture (lien Google Maps) ou en bus (ligne 5, arrêts possibles: Ferjuvað, Næfurás, Hraunsás, Hádegismóar).

Que faire dans les environs (Árbær)? Visiter le musée en plein-air Árbæjarsafn, prendre des cours d'équitation (adultes; enfants), aller prendre un bain à la piscine du coin (Árbæjarlaug), supporter l'équipe locale de foot (Fylkir), etc.

Vivant depuis plus de deux ans à proximité du Lac Rouge, il me suffit de tourner la tête vers ma droite pour l'apercevoir. Il est blanc en ce moment. Mais tant la couche de glace que celle de neige sont fines. Et le vent fort. Du coup, personne ne s'y balade. Il est une source d'inspiration pour mes écrits, le Rauðavatn, et figure d'ailleurs en bonne place dans mon recueil de poèmes "Huitante Escales", auto-publié fin 2014, puisqu'il constitue la quarante-huitième escale dudit recueil.

En attendant l'ouverture du Lagon Rouge, n'hésitez pas à vous rendre au Lagon Bleu, soit depuis l'aéroport de Keflavík, soit en l'intégrant à une excursion plus complète. Attention toutefois aux rénovations en cours jusqu'au 21 janvier 2016.

Contactez Cédric