Excursions Aurores boréales

Excursions Aurores boréales

Partez à la chasse aux aurores boréales en Islande ! Découvrez les excursions pour partir observer les aurores polaires en bus, bateau, super jeep ou minibus. Les excursions aurores boréales sont le moyen le plus sûr de chasser les aurores polaires en Islande avec un guide. Sorties éducatives réalisées en soirée en hiver.

Lieu de départ

Sélectionnez la période de voyage

ArrivéeDépart

Sélectionnez le nombre de voyageurs

2 voyageurs
4.7
Note générale
4282 Avis
4.7
4 282 avis
ตัวเลือกที่ใหญ่ที่สุดของการบริการ การท่องเทียว
การันตีราคาที่ดีที่สุด
การจอง และ การยกเลิกที่สะดวก

60 Excursions Aurores boréales disponible(s)

Faîtes l'expérience des Excursions Aurores boréales les plus populaires

Nous offrons tellement plus

Explorez notre large sélection de prestations de voyage en Islande

Avis clients vérifiés

Lisez les avis de clients du monde entier

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Les aurores boréales, également connues sous le nom latin aurora borealis, sont des phénomènes qui se produisent en haute altitude, lorsque les particules solaires se chargent en électricité en pénétrant dans l’atmosphère terrestre, apparaissant sous la forme de rubans de couleurs dansant dans le ciel nocturne. Ces « rubans » émerveillent les spectateurs depuis des siècles, suscitant à la fois une profonde fascination et un mystère indicible.

Ce n’est qu’à partir des années 1880 que les connaissances scientifiques concernant les aurores boréales ont progressé, lorsque des chercheurs ont découvert leur lien avec l’activité solaire. De nouvelles études, réalisées soixante-dix ans plus tard, ont permis d’approfondir cette découverte en apportant de nouvelles connaissances sur les électrons et les protons arrivant au niveau de l’atmosphère, portés par un « vent solaire ». Aujourd’hui, la recherche sur les aurores boréales se poursuit à mesure que nous améliorons notre compréhension de l’espace lointain et de l’interaction de la Terre avec celui-ci.

Les Scandinaves observent les aurores boréales depuis très longtemps. Celles-ci ont été la source d’inspiration des récits anciens les plus connus de la mythologie nordique.

L’un de ces grands récits se réfère au Ragnarök, une immense bataille qui, selon la légende, se conclurait par l’engloutissement du monde sous les eaux et la mort d’un grand nombre de dieux, dont Odin, Thor et Loki. Les événements de Ragnarök donneraient lieu à l’apparition d’un nouveau monde, renforçant les thèmes anciens de la naissance, de la mort et de la renaissance.

Pour se préparer à cette bataille, Odin, chef d’Asgard, rassemblait ses plus valeureux guerriers, les Valkyries. Ces guerrières vierges à cheval portaient une lance et un bouclier. Selon les récits anciens, les aurores boréales seraient le reflet de leur armure.

Il existe une autre interprétation largement diffusée : les aurores boréales formaient le Bifrost, un pont en arc-en-ciel qui menait les guerriers morts au combat jusqu’à l’illustre enceinte étincelante du Valhalla.

Les Vikings islandais célébraient les aurores boréales. Cette tendance populaire s’est d’ailleurs poursuivie jusqu’à aujourd’hui, où un très grand nombre de sorties d’observation des aurores boréales sont organisées d’un bout à l’autre de la Terre de glace et de feu. Les Scandinaves des pays voisins, en revanche, étaient loin d’être aussi confiants.

De nombreux peuples scandinaves tels que les Sames, un peuple finno-ougrien autochtone, craignaient les aurores boréales. Ils pensaient que ces voiles dansant de lumières verte, rouge et jaune étaient les âmes des morts et prenaient garde de ne jamais leur manquer de respect. Ils ne sifflaient pas, ne chantaient pas, ne parlaient pas des aurores boréales et ne faisaient aucun geste lorsqu’elles se produisaient.

Les Sames pensaient que ceux qui ne respectaient pas les aurores boréales seraient emportés dans le ciel et se retrouveraient piégés pour toujours au milieu de ces esprits nocturnes. Aujourd’hui encore, certains Sames restent chez eux lorsque les aurores boréales tournoient dans le ciel en raison de ce mythe qui sommeille en eux.

Ce sont probablement les Finlandais qui ont la plus belle allégorie des aurores boréales. Selon eux, c’est le renard polaire, seul mammifère natif d’Islande, qui en serait à l’origine. Le nom finnois des aurores boréales, revontulet, signifie « feux du renard », une référence directe au renard polaire qui se déplaçait si rapidement dans le ciel nocturne que sa queue heurtait les montagnes, déclenchant d’immenses étincelles colorées.

Une autre version de cette histoire, provenant d’un peuple ancien, expliquerait pourquoi les aurores boréales ne sont visibles qu’en hiver : en se déplaçant, le renard polaire projetait vers le ciel la neige déposée au sol. En retombant, les flocons de neige reflétaient la lumière de la lune.

Dans le folklore islandais, on pensait que les aurores boréales soulageaient les douleurs de l’enfantement, mais les femmes sur le point d’accoucher ne devaient pas les regarder, de peur de donner naissance à un bébé qui louche.

Lors de votre visite en Islande, vous pourrez observer les aurores boréales par vos propres moyens. Si vous souhaitez vous rendre sur les meilleurs sites d’observation, loin de la pollution lumineuse des villes, nous vous conseillons de participer à une sortie d’observation des aurores boréales, au cours de laquelle un guide chevronné vous racontera tout ce qu’il y a à savoir sur ce superbe phénomène.

Foire aux Questions

Quel est le meilleur moment pour voir des aurores boréales en Islande ?

Les trois ingrédients principaux sont le froid, un ciel totalement noir et l’absence de nuages. Autrement dit : pendant la nuit, entre fin août et début avril, entre le coucher et le lever du soleil. L’absence de pollution lumineuse améliore également la visibilité, par conséquent il est recommandé de s’éloigner des villes et des villages.

Puis-je voir des aurores boréales en été ?

Oui à la fin de l’été à partir de la fin août lorsque les nuits deviennent plus sombres.

Peut-on être sûr que de voir des aurores boréales avec les excursions spécialisées ?

Non. Les aurores boréales sont un phénomène naturel et l'on ne peut jamais être sûr à l’avance que l’on va en voir. Les opérateurs s’efforcent de les prévoir du mieux possible, en fonction des vents solaires et des prévisions météorologiques. Si vous n’en voyez pas lors de votre excursion, votre opérateur vous rejoindre l’excursion une deuxième fois gratuitement.

Que se passe-t-il en cas d'annulation de l'excursion ?

Vous pouvez soit la décaler à une autre date, soit être intégralement remboursé.

Que se passe-t-il si on ne voit pas d'aurore boréale pendant l'excursion ?

Vous avez droit à une deuxième chance. Contactez votre opérateur pour fixer une date. Si vous étiez présent lors de l'excursion, mais que vous n'avez pas vu d'aurore, il n'y a pas de remboursement possible.