Alors oui, quand on pense à l'Islande, inévitablement on a des images de Jökulsárlón (Yeu-Kul-SaOr-leun) qui viennent. C'est d'ailleurs l'un de mes endroits préférés en Islande, magique, hypnotique, à tel point qu'après 11 fois là-bas (oui oui), je dégaine toujours mon appareil photo pour prendre des photos. Lumière spéciale, couleurs des icebergs variables, marée haute ou marée basse, phoques qui jouent dans les icebergs, sternes qui pêchent dans le lagon ou qui se reposent sur les icebergs, grand labbe qui contemple la mer, ... autant de moments si uniques que je serais "presque" frustrée de ne pas avoir mon appareil photo.

Click here to the English version

lagune de glacier Jokulsarlon

Mais au fait, qu'est-ce que c'est Jökulsárlón?

Tout d'abord, la traduction littérale est "lagune du glacier". C'est le plus connu et le plus grand des lacs proglaciaires en Islande. Il se trouve au sud du glacier Vatnajökull entre le parc national du Vatnajökull et la ville de Höfn. Apparu entre 1934 et 1935, sa superficie est d'environ 18 km² actuellement. Sa profondeur maximum de 260 mètres lui donne la première place entre les lacs les plus profonds du pays (moi je peux dire que c'est plus de 300 mètres dixit les Islandais!). Près de Jökulsárlón se trouvent deux autres lacs proglaciaires, Fjallsárlón et Breiðárlón (on n'en parle moins bien sur pas mais il y a pas mal de glaciers ayant une lagune glaciaire ;) ). Les blocs de glace se détachant du front du glacier Vatnajökull, plus précisément de la langue du Breiðamerkurjökull, dérivent sur le lac, puis rejoignent la mer. Ils s'échouent alors fréquemment sur la plage de sable noir, de son petit nom "Icy beach". Les couleurs de ces petits icebergs vont du turquoise au bleu foncé, en passant par le jaune qui vient du sulfure volcanique, le noir qui vient de la cendre des volcans et le blanc en plusieurs nuances.

Blocs de glace sur la plage à proximité de Jokulsarlon

Pourquoi y aller?

Hormis les arguments proposés ci-avant, je dirais que Jökulsárlón reste un incontournable de l'Islande. Si vous êtes un amateur de nature, vous serez servi. Pour apprécier la lagune et sa plage située à 5 minutes à pieds, il faut prendre le temps de l'apprécier. Même par temps capricieux, ça vaut vraiment le coup de faire une balade à pied depuis le parking, ne serait-ce que pour apercevoir les phoques curieux, la danse des icebergs au gré des marées montantes et descendantes, les vols de sternes arctiques... Je préconise aussi de ne pas oublier (comme moi la première fois) de passer par la plage de glace "Icy beach".

Sternes arctiques près de Jokulsarlon

Comment y aller?

Jökulsárlón se trouve sur la route circulaire (ring road - route n°1). Depuis Reykjavik, il faut compter environ 5 heures de route sans arrêts (ce qui est très difficile, croyez moi). La route est accessible toute l'année, sous réserve de conditions climatiques clémentes. Si vous passez par le parc de Skaftafell, Jökulsárlón n'est qu'à 45 minutes de voiture et dans l'autre sens depuis Höfn, Jökulsárlón est à environ 1 heure. La location de voiture reste la meilleure option si vous voulez plus de liberté ou que vous voyagez à plusieurs (plus d'informations, cliquez ici)

Autre option : le bus! Uniquement valable lorsque les bus sont en circulation. Les bus sont fréquents entre juin et début septembre mais se raréfient quand arrivent l'automne. Pour vous renseigner, vous pouvez consulter les sites des compagnies de bus :

- Sterna : choisir la ligne 12/12a - départ possible depuis Reykjavik et de nombreux autres arrêts sur la route n°1

- Reykjavik excursions : choisir le départ et l'arrivée - départ possible depuis Reykjavik et de nombreux autres arrêts sur la route n°1

- Straeto : choisir la ligne 52 - attention il est nécessaire de bien consulter les horaires

D'autres options s'offrent à vous :

- la réservation de "tours", quelques propositions ci-dessous :

Une journée dans le sud de l'Islande en compagnie d'un guide francophone* qui vous fera découvrir les plus beaux sites naturels de la côte sud.

Un combo de deux jours incluant les plus beaux spots du sud de l'Islande, dont Jökulsárlón et une excursion sur glacier : cliquez ici* ou *

*excursions valables uniquement de mai à octobre

Que faire à Jökulsárlón?

Et bien, je dirais... observer la faune et la flore! Et oui, une activité "gratuite" sous réserve de respecter les animaux et d'éviter de les déranger, notamment en pleine période de nidification. Quand on arrive sur le parking, on voit une nuée de sternes arctiques en été. Il faut bien faire attention à ne pas s'approcher car au-delà du dérangement, vous saurez très vite qu'elles ne sont pas contentes de vous voir et vous vous ferez certainement agresser. Toutefois, rassurez vous, vous pouvez les observer en toute tranquillité en train de pêcher dans la lagune au niveau du pont (un spectacle inoubliable quand la marée monte!). Si vous souhaitez plutôt voir des mammifères, vous pouvez faire un petit tour sur le site et à coup sur et à force d'observation, vous verrez quelques phoques nager dans la lagune ou entre la lagune et le pont vers la mer.

Beaucoup d'animaux sont vers Jokulsarlon

Autrement, vous pouvez réserver un petit tour en bateau amphibie, une expérience au plus près des icebergs. Si vous avez de la chance, vous apercevrez surement des phoques! Les bateaux circulent de mai à octobre; pour plus d'informations et réservations, rendez-vous ici.

Bateau amphibie sur la lagune de Jokulsarlon

Guide lors la sortie en bateau amphibie montrant un blocs de glace

Autre option assez proche du bateau amphibie, le zodiac - c'est quasiment la même expérience mais on s'approche plus près du glacier... et il y a généralement moins de monde que sur les bateaux amphibie (petits groupes).

Enfin, pour les plus audacieux et pour profiter surtout au maximum de ce magnifique paysage, il reste l'option du kayak ou encore du paddle. Attention, il ne faut pas se lancer seul à l'aventure car seuls les professionnels et les personnes encadrées par des professionnels sont habilités à naviguer sur le lagon. Contactez moi pour plus d'informations.

En combo, vous pouvez aussi pour plus de simplicité, réservez des tours depuis Reykjavik, ce qui vous épargnera la location de voiture, la route (pour rappel, Jökulsárlón est à 5h de route de Reykjavik...) et la réservation d'un hôtel. D'autant que la route en hiver (et en été!) n'est pas toujours très praticable en fonction des conditions météorologiques, qui peuvent être très rudes.

Découvrez toutes les sorties possibles à Jökulsárlón.

Quelques idées plus haut. Si vous souhaitez de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter.

Où se restaurer?

Sur place, une boutique fait office de point de restauration rapide.

Où se loger?

Il n'y a pas d'hébergements sur place directement. Plusieurs options s'offrent à vous concernant l'hébergement : hôtels, campings, chambres d'hôtes.. attention, le camping sauvage est interdit en Islande.

Les blocs de glace dérivent vers l'océan et sont poussés par les vagues sur la plage

Bon voyage ! Góð ferð !

Contactez Ju