La Laugavegur ou « route des sources chaudes » est le nom de la randonnée reliant le Landmannalaugar à Þórsmörk (et inversement).

Click here to the English version

Pourquoi y aller?

Le Landmannalaugar est le spot incontournable des hautes terres d'Islande. C'est un concentré de beauté et quand on fait le chemin à pied, cette beauté se mérite! Au-delà du classique Laugavegur (voir descriptif ci-dessous), de nombreux autres sentiers permettent de découvrir par des randonnées de niveaux faciles à moyens les alentours de Landmannalaugar.

Le massif du Landmannalaugar, situé dans les hautes terres, présente un paysage modelé par l'activité volcanique, qui y a forgé des cratères rougeâtres, des montagnes de rhyolite, des vallons parcourus de petits ruisseaux, serpentant entre des champs de cendre et de grands lacs. Cette région est une des plus spectaculaires de l'Islande. Les couleurs du paysage sont incroyables et la lumière, que je trouve toujours très spéciale en Islande, ne fait toujours que les rendre plus intenses et profondes.

Landmannalaugar

Y aller pour une journée? Pourquoi pas!

Personnellement, après avoir fait le Laugavegur, je suis restée quelques jours de plus pour faire des randonnées sur place à Landmannalaugar. Si vous ne voulez opter que pour cette option, de nombreux tours sont organisés à la journée. C'est la meilleure option à choisir si vous ne restez pas longtemps en Islande et que vous souhaitez découvrir les hautes terres et le Landmannalaugar. Un conseil, regardez la météo avant de réserver ;)

Champs de lave séchée dans les Hautes Terres en Islande

Y aller à pied? Les principales étapes !

Qu'on fasse le trek dans un sens comme dans l'autre, il est crucial de respecter les étapes suivantes (ou de les doubler si vous vous en sentez capables). En effet, il est interdit de camper en dehors de ces zones, afin de respecter l'environnement, l'ensemble du sentier étant classé en réserve naturelle.

Dans le sens dans lequel j'ai réalisé la randonnée, le trek se décompose en six journées, marquées par des refuges et zones de camping (si vous faites le trek dans le sens inverse, il suffit simplement d'inverser les dénivelés) :

1. Skógar - Fimmvörðuháls : 13,2km // + 983m - 52m

2. Fimmvörðuháls - Þórsmörk : 10,4km // + 213m - 988m

3. Þórsmörk - Emstrur (Botnar) : 15,9 km // + 730 m - 440m

4. Emstrur (Botnar) - Álftavatn : 18,2 km // + 392 m - 368m

5. Álftavatn - Hrafntinnusker : 10,3 km // + 634 m - 144m

6. Hrafntinnusker - Landmannalaugar : 10 km // + 273m - 679 m

Je ne trouve pas pertinent de vous donner le temps mis pour chaque étape car il dépend vraiment de votre forme, de votre rythme, de vos pauses - y compris photographiques et du temps qu'il fera (le vent en plein visage vous fera surement ralentir mais vous ferez sans doute moins de pauses). Globalement, je vous conseille de partir de bonne heure, de ne pas attendre l'éclaircie (parfois elle ne viendra jamais!) et surtout de ne pas vous surcharger et prendre un sac à dos que vous pourrez porter! Si vous regardez avec attention les dénivelés, que ce soit en montant ou en descendant, vous vous maudirez d'avoir à porter 30kg pendant quasiment 1000 mètres. Et surtout même si ce trek se fait en 6 jours, s'il fait beau, prenez vraiment le temps d'apprécier la beauté du paysage :)

Fimmvörðuháls en Islande

Comment y aller?

Ci-dessous, vous trouverez le descriptif complet du trek à pratiquer seul(e). Sachez que pour vous rendre à Skógar ou à Landmannalaugar, de nombreux bus circulent. Tout dépendra du choix d'itinéraire que vous choisirez, je vous conseille, toutefois vivement le sens Skógar -> Landmannalaugar simplement parce que vous découvrez des paysages de plus en plus spectaculaires (oui, oui c'est possible :) ).

Eyjafjöll en Islande

Plusieurs compagnies de bus offrent le trajet (bien consulter les dates et horaires, les routes des hautes terres n'ouvrent que de juin à septembre) :

Vers Skógar :

- Sterna : choisir la ligne 12/12a - départ possible depuis Reykjavik

- Reykjavik excursions : choisir le départ et l'arrivée - départ possible depuis Reykjavik

- Straeto : choisir la ligne 52 - attention il est nécessaire de bien consulter les horaires

Vers Landmannalaugar :

- Sterna : choisir la ligne 13/13a - départ possible depuis Reykjavik

- Reykjavik excursions : choisir le départ et l'arrivée - départ possible depuis Reykjavik

- Trex : cette compagnie propose un passeport qui vous permet de réserver depuis Reykjavik votre aller-retour, sans vous imposer de date de retour précise : une fois arrivé(e) à votre destination finale, vous avez tout le temps nécessaire pour votre rando puis repartir vers Reykjavik depuis au choix Þórsmörk ou Landmannalaugar. L'inconvenient est que Trex ne dessert pas Skógar...

Ces mêmes compagnies assurent bien sûr le retour jusqu'à Reykjavik!

Comptez 15 000 Kr soit environ 125€/personne pour le Pass Trex (pour moi le plus rentable).

Vous pouvez aussi acheter directement un "Highland Hikers Passport", ce produit vous permet de disposer d'un aller-retour vers la destination de votre choix et le retour vers Reykjavik depuis la destination de votre choix.

Se loger ?

Le site de réservation des refuges est le même pour toutes les étapes ! Sachez que si vous voulez dormir en refuge pendant la haute saison, il faudra vous y prendre très en avance!! Parfois, tout est complet plusieurs mois avant. Les logements sont répartis sur le parcours. Toutefois, si vous n'avez pas de place dans l'hébergement "en dur", vous pourrez toujours camper juste à côté (l'accès aux toilettes et point d'eau est compris dans le prix). Selon votre parcours, vous aurez donc l'option de vous loger/dormir en tente à : Fimmvörðuháls,  Þórsmörk (il y a deux possibilités : Básar (mon préféré!) et Langidalur), Álftavatn, Hrafntinnusker et Landmannalaugar. Sur le site de réservation des cabanes de montagne ("huts"), vous aurez toutes les informations requises (y compris, la localisation GPS).

Comptez 9000 Kr (soit 75€/personne) pour une nuit en refuge contre 2000 à 2500 Kr (soit 20€/personne) pour une nuit au camping (les douches chaudes sont payantes).

Refuge au coeur des hautes terres islandaises

 Mes conseils et quelques informations à retenir si vous partez en autonomie !

- ne tentez pas cette randonnée si vous ne vous sentez pas de marcher longtemps et dans des conditions parfois difficiles (pluie, vent, neige (si, si), portage..).

- n'oubliez pas de consulter la météo avant de partir (météo que vous pouvez consulter ou demander le matin avant votre randonnée au camping ou à votre hébergement.

- certains se diront qu'un GPS n'est pas utile car le chemin est bien marqué. Oui certes, toutefois en plein brouillard, vent, neige, certaines sections ne sont pas évidentes sans vue dégagée. Ce n'est pas ce qui pèse le plus lourd dans la poche, prévoyiez en un!

- ne pas oublier de prendre des vêtements chauds, coupe vent et imperméable : la pluie islandaise a tendance à être parfois horizontale, il faut être paré à être imperméable partout (chaussures, pantalons, veste, capuche... y compris le sac à dos et l'intérieur du sac à dos - l'option poncho de pluie (résistant en toile) est à prendre sans trop d'hésitation).

- prévoyiez de la nourriture en quantité suffisante : on ne sait jamais à quoi s'en tenir et pouvoir se réconforter avec un morceau de chocolat après avoir marché 5h sous la pluie peut être salvateur! A noter par ailleurs que les refuges ouvrent tard dans la saison et ferment tôt -consultez leur site.  Vous pourrez trouver du réconfort, certaines huttes proposant aussi la restauration. Comme vous l'aurez compris, ce sera un budget complémentaire à ajouter au transport et à l'hébergement. Sachez que vous n'aurez pas beaucoup de possibilités de ravitaillement sur le chemin hormis des petites épiceries avec des produits de base à Þórsmörk (Básar) et Landmannalaugar.

- remplissez votre gourde et vos réserves d'eau dès que vous croisez un cours d'eau. Les premières étapes (Skógar - Fimmvörðuháls puis Fimmvörðuháls - Þórsmörk) sont assez éprouvantes physiquement et vous aurez besoin d'eau, c'est certain. Vous n'aurez pas besoin de traiter l'eau, faites juste en sorte de prendre de l'eau dans un ruisseau et non une flaque d'eau stagnante.

- prévoyiez du matériel adapté au (grand) vent, à la pluie, à la neige : bannissez les produits premiers prix pour ce qui concerne notamment votre tente (exit les tentes 2 secondes de Décathlon), votre sac à dos (optez pour le confort avant tout) et les chaussures/vêtements de pluie. En Islande, même si vos vêtements et vos chaussures sont Gore-Tex, vous pouvez finir tremper jusqu'aux os, parole d'experte. Prévoyiez aussi de ranger vos vêtements/sac de couchage dans un sac étanche ;)

- prévoyiez aussi dans votre matériel des sandales de randonnée pour traverser les gués (qui se traversent bien mais surtout pas pieds nus!). Il vous suffira tout d'abord de choisir l'endroit le plus adapté à la traversée (l'endroit où le cours d'eau est le plus large), de rester face au courant et de progresser en remontant le courant en diagonale. Tout ira bien! :) Bon l'eau descend des glaciers donc elle est très froide mais c'est appréciable (jusqu'à un certain point) après avoir marcher quelques heures!

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations !

Paysage lors du trek Laugavegur

Bon voyage ! Góð ferð !

 

Contactez Ju