Nous célébrons ce samedi le Fyrsti Vetrardagur, le premier jour de l’hiver selon le calendrier norrois qui ne considérait que deux saisons. Je vous vois venir, tristesse et froid, pourquoi ne m’enfuis-je pas vers les cocotiers le temps que la tempête passe ? Je vous explique. 

vue aérienne - Islande hiver 2014


Le Fyrsti vetrardagur a lieu chaque année un samedi entre le 21 et le 27 octobre. Dans le passé, il donnait lieu à de grands festins, à l’époque de l’année où la viande était disponible en abondance. Aujourd’hui, il ne donne pas lieu à de véritables célébrations comme son pendant estival, le Sumardagurinn Fyrsti (premier jour de l’été, j’y reviendrai dans un autre article). Mais si vous êtes de passage à Reykjavík, le 24 octobre 2015, ne manquez pas le Kjötsúpudagurinn (jour de la soupe à la viande) organisé pour l’occasion. Vous pourrez y déguster de la soupe traditionnelle islandaise sur la grande rue Skólavörðustígur, et ce, gratuitement !

 
Mis à part cet évènement, aucune autre célébration n’est prévue. Enfin… célébration humaine… Car le climat islandais a décidé que l’hiver arriverait en grande pompe cette année ! Une vague de grand froid est ainsi annoncée pour ce weekend. 
 

Vague de froid, sortez vos doudounes !


Comme vous le voyez sur cette image, nous allons enfin atteindre des températures négatives avec même un -21° au centre de l'Islande !! (les routes intérieures sont pour la plupart déjà fermées de toute façon). Mais n’ayez crainte, l’hiver arrive et, contrairement à ce que certains pourraient penser, ce n’est pas la fin du monde. Bien au contraire !


Le retour de la neige


A la vue de la neige qui ne redevient pas un enfant ? Alors oui, qui dit neige dit températures fraîches, je ne vous apprends rien. C’est sûr, la neige demande de se couvrir un peu plus, mais avec des chaussures, vêtements chauds et imperméables, vous êtes prêts à profiter des paysages blancs. Si néanmoins, vous avez besoin d’une pause loin du froid, n’hésitez pas à plonger dans une source chaude naturelle pour vous réchauffer ! 
Petit bonus : le Blue Lagoon coûte 10€ moins cher en hiver qu’en été ;)


L'hiver en Islande


J’ajouterais que rien n’est plus incroyable et dépaysant que le contraste entre la lumière hivernale et la neige immaculée. Même avec un smartphone bas de gamme, les paysages sont si beaux qu’il est facile de prendre des photos sublimes. 


La lumière nordique


En hiver, les jours sont beaucoup plus courts qu’en été. Comptez entre 4 et 6 heures de soleil par jour. Vous pouvez comparer les heures d’ensoleillement ici. Cela veut dire moins de temps pour les visites en dehors des agglomérations, mais en vous levant tôt vous aurez suffisamment de temps pour profiter des paysages. 

L'été est mort, vive l'hiver !


Et puis quelle lumière ! Voir le lever du soleil à 11h30, avec cette intensité dont seuls les pays du nord ont le secret, je ne m’en lasserai pas. Il y a quelque chose dans cette pure lumière nordique qui me donne la sensation d’être toute proche du soleil. 


Les aurores boréales

Aurores boréales sur Jokulsarlon

Avec cette photo, ai-je besoin d’en dire plus ?...


Les aurores boréales, ce fantastique phénomène naturel ! Elles sont visibles de fin-août (avec beaucoup de chance), jusqu’au mois d’avril environ. A vrai dire, l’activité solaire est présente tout au long de l’année, mais seules les nuits suffisamment obscures peuvent les révéler. Il est donc logique qu’elles ne soient mieux visibles qu’en hiver. 


Cela dit, cette année la saison des aurores a commencé très fort avec des aurores visibles dès la mi-août. Absolument incroyable ! 
Couvrez-vous bien, vérifiez les prévisions, sortez votre meilleur appareil photo, armez-vous de patience et dégustez.


Le bleu profond des glaciers


Voilà un phénomène naturel qui mérite un peu plus d’attention : chaque année dans le Parc National du Vatnajökull se forment des grottes de glace naturelles. L’été, une partie des glaciers fond, puis, l’eau qui en résulte se solidifie en de somptueuses grottes bleues une fois l’hiver arrivé. Elles ne sont accessibles que de novembre à mars environ. 

Grottes de glace à Vatnajökull


Notez néanmoins que, comme les aurores boréales, les grottes de glace sont un phénomène quasi-imprévisible. Impossible de prédire exactement quand et où elles se formeront ni quand elles fonderont. Il est donc nécessaire de s’y rendre en excursion avec un guide qualifié qui pourra assurer votre sécurité et vous expliquer comment utiliser le matériel nécessaire. L’an dernier je m’y étais prise trop tard et les grottes avaient déjà fondu... Cette année, hors de question de les rater !


Sachez néanmoins qu’une alternative à ces grottes est possible au glacier Langjökull. Il s'agit d'une grotte de glace construite par les islandais et accessible toute l’année ! Elle fait aussi son effet et permet de voir nettement les différentes couches de glace du glacier. 


Tunnel de glacier au Glacier Langjökull


Adieu les foules


Qui dit froid, dit moins de touristes, et donc moins de voitures sur les routes ! Les routes intérieures sont fermées mais de nombreux sites fantastiques sont accessibles en hiver le long de la route 1 et autres routes faciles d’accès.
Cela veut aussi dire plus de chances de vous sentir seul au monde dans les somptueux paysages islandais.  

Hiver quelque part dans les fjords de l'ouest

Personnellement l’hiver est de loin ma saison préférée. J’apprécie quand même les autres périodes de l'année, mais il faut avouer que la saison hivernale a un charme inégalable. Ajoutez à ça les décorations de noël en décembre, et vous ne voudrez plus jamais repartir !

Contactez Laura