Le sud de l'Islande est unique et offre aux voyageurs des paysages impressionnants et variés ainsi qu'une pléthore d'activités possibles comme par exemple : randonnées, balades à cheval, snorkeling, pêche, et bien d'autres. Tout au long de l'année, la région du sud de l'Islande comble de bonheur tout type de voyageur.

Dès notre arrivée, l'Islande nous surprend par sa beauté et ses changements soudains de météo. C'est donc sous un ciel chargé de nuages presqu'à même le sol que nous nous posons sur la Terre de Feu et de Glace.

Notre arrivée en Islande

Nous prenons notre première journée pour visiter le centre de Reykjavik et ses alentours. Cette capitale à taille humaine nous surprend par ses originalités architecturales où présent et passé semblent se côtoyer à merveille. Nous prenons un plaisir particulier à flâner dans la ville et profiter de ses nombreux espaces verts.

Si vous avez une journée ou une demi-journée de libre dans la capitale, je vous conseille de réserver une visite des principaux sites touristiques de Reykjavik (disponible de septembre à mai) et de ses alentours. Cette visite est également disponible encadrée par un guide francophone le mardi tout au long de l'année !
 

Hallgrímskirkja - Église luthérienneLe sud de l'Islande - De Reykjavik à Þingvellir par les routes 435 & 360

Le lendemain matin, nous prenons la route en direction de l'Est et plus particulièrement, le Parc National de Þingvellir.
Comme nous, louez un véhicule au meilleur rapport qualité/prix afin d'être complètement autonome.

Il existe divers itinéraires pour se rendre au Parc National de Þingvellir, notamment :
Sortir de Reykjavik par l'Est et prendre la route 1 vers le Nord puis prendre à droite sur la route 36.
-ou bien-
Sortir de la capitale par l'Est et prendre la route 1 vers le Sud. Prendre à gauche sur la route 431 puis continuer sur la route 435 (uniquement ouverte entre mai et septembre selon le niveau de la neige). Ensuite, prendre à gauche sur la route 360 qui longe le Þingvallavatn. Vous débouchez alors sur la route 36 que vous pourrez prendre vers la droite. Le centre d'information du Parc National de Þingvellir se trouve quelques minutes plus loin, sur votre droite.
(vous pouvez cliquer et zoomer ou dézoomer sur la carte ci-dessous).

Le deuxième itinéraire cité ci-dessus est celui de notre choix. Nous y avons découvert des paysages à couper le souffle !
Le sud de l'Islande - De Reykjavik à Þingvellir par les routes 435 & 360

La route 435 longe les tuyaux reliant la centrale électrique de Nesjavellir à Reykjavik alimentant la capitale en eau chaude.
Le sud de l'Islande - De Reykjavik à Þingvellir par les routes 435 & 360

Ce coin de l'île regorge de curiosités géologiques !
Nous arrivons au volcan Hengill, se dévoilant à nous au détour d'un virage. Source d'énergie géothermique pour tout le sud du pays, nous distinguons très clairement Hengill grâce aux fumerolles s'élevant du sol, signe de l'activité volcanique, ainsi que par ces points de couleur jaune-orange caractéristique des zones volcaniques.
Volcan Hengill


Depuis Hengill nous profitons d'une superbe vue panoramique sur le Þingvallavatn, étape suivante sur notre route.
Þingvallavatn

La route 360 longe les rives du Þingvallavatn sur près de 11 kilomètres et nous offre des vues exceptionnelles sur le lac.
Þingvallavatn est particulièrement fertile et riche en végétation. La majorité du bassin hydrographique est couverte de lave.
Þingvallavatn

Ces routes sont très calmes (peu de trafic) et les espaces offrant la possibilité de s'arrêter sont nombreux !
Il faut compter environ 1 heure pour rejoindre Þingvellir depuis Reykjavik via les routes 435 et 360. Cependant si vous en avez la possibilité, je vous conseille de prendre le temps de vous arrêter, de respirer l'air pur et profiter d'une véritable cure de silence et de sérénité. Dépaysement garanti !

Autotour hiver de 6 jours - Jökulsárlón, Grotte de glace & Plage volcanique - Exceptionnel !

Haut

Contactez Christophe