1. Préparation du voyage

 

Halló !

 

Quand on dit le mot “vacances”, on pense bien souvent à la plage de sable fin, au soleil, aux cocktails sous l’ombre d'un cocotier et aux traces de bronzage... Mais cette fois, on voulait que “vacances” rime avec aventure, frissons et liberté !

 

Nous avions quelques envies :

1 - Partir loin, mais pas trop car c’est un voyage de 15 jours ;

2 - Se dépayser, se déconnecter du quotidien ;

3 - Découvrir de nouveaux horizons, un rythme atypique ;

4 - Faire un voyage original, pas comme tout le monde.

 

 

Choix du voyage

 

Bon d'accord, nous n’avons pas vraiment fait ça dans les règles de l'art en nous préparant des mois à l’avance… mais on s'en est bien sortis !

A la base, on voulait partir au mois d’Avril 2018 sans vraiment avoir d’idée de destination. Et un soir en parlant, on s’est dit "pourquoi pas partir un peu plus tôt, pendant les vacances de Noël ?". Après tout, on n'est pas obligé d'assister au traditionnel repas de famille  du 25 et de faire une grosse fête pour le nouvel an.

Nous avons donc fait une liste chacun de notre côté des pays qui nous interessaient, un "TOP 3" comme on adore en faire. Même si nos listes ont fini par devenir très longues, en les mettant en commun, nos 3 premiers pays étaient les mêmes ! Et comme vous le devinez, l’Islande y était. ET LA, tout s’est enchaîné très vite…

En une semaine on a regardé les conditions météo, les vols, comment se débrouiller en Islande (car nous n’avions aucune notion de comment se déplacer…), etc. bref on a fait chauffer les serveurs de Google et on détaille tout cela dans cet article.

 

 

First step: l'avion

 

Pendant une semaine, nous avons comparé tous les comparateurs de vols pour dégoter le meilleur prix, sachant qu’on s’y prenait un peu à la dernière minute. Il fallait bien faire attention aux prix puisque le service n'est pas le même d'une compagnie à l'autre : avec les vols low-cost, il faut rajouter le prix des bagages en soutes, nécessaires pour emporter tout ce qu'il faut pour l'Islande en hiver...

Début Octobre, on a réservé des billets Paris CDG -> Keyflavik du 24 Décembre au 05 Janvier pour un total de 641,14€ à 2 avec la compagnie WOW Air. Pour l'aller et le retour, on a prit 1 billet basique (sac à dos) et 1 billet avec bagage en soute compris.

    

 

Ensuite on a pris le plus gros: la voiture

 

Pour la voiture aussi, nous avons regardé beauuuucccoup de blogs, vidéos et comparé les sites de location. Il nous fallait déterminer certes le site avec le meilleur rapport qualité/prix mais aussi le modèle de voiture à choisir, en sachant que l'on voulait y dormir. On a d'abord pensé à un van aménagé comme on en trouve beaucoup sur Airbnb pour l'aspect confort, mais avec les conditions parfois difficiles de l'hiver, il fallait quelque chose de robuste.

Nous en sommes arrivé à louer un 4x4 Kia Sorento pour une période de 11 jours au pris de 1145,88€ (136.897 ISK) sur le site BlueCarRental. Cette agence est fiable et les prix raisonnables, surtout lorsque l'on sait que toutes les assurances sont inclusent dans le prix de la location, contrairement aux autres. De plus, ils sont facilement joignables par email si vous avez besoin d’informations (blue@bluecarrental.is). Enfin, il est possible d'annuler et d'être remboursé jusqu'au dernier moment, sans conditions.

Certes, louer une voiture en Islande représente un budget conséquent, mais c’est ce qu’il nous fallait pour le confort et la sécurité. Et comme on a décidé de dormir dans la voiture, il faut penser que le budget d'hébergement est économisé.

En hiver, il est conseillé de prendre un 4x4 car avec la neige, beaucoup de routes sont difficilement accessibles. La seule route régulièrement déblayée est la principale qui fait le tour de l'île: la route 1. Il est également indiqué de prendre toutes les assurances possibles, car la moindre petite rayure causée, par l'un des nombreux cailloux islandais, peut coûter très cher, alors prenez vos précautions :)

Enfin, si vous êtes deux ou plus, déclarer deux conducteurs est plus prudent surtout que ça ne coûte pas beaucoup plus cher. Pour cela, il faudra un permis francais obtenus minimum deux ans avant.

Pour la voiture, nous avons également regardé où les stations essences se trouvent pour prévoir le coup en cas de besoin. Ce sera l'occasion de nettoyer gratuitement et régulièrement la voiture pour éviter que projections de cendres, de boue ne finisse par l'abîmer.

 

 

Enfin: la check-list

 

Pour ne rien oublier, on a beaucoup utilisé Google Drive car nous avons dû préparer le voyage en partie à distance (entre Paris et Rennes). Grâce à ça, nous avons pu faire nos recherches chacun de notre côté, copier les liens des sites intéressants et ajouter nos idées simultanément.

Pour plus détails, voir notre article sur la check-list :)   (à venir)

    

 

Les réactions de notre entourage

 

Au moment d'annoncer à nos familles et ami(e)s la nouvelle du voyage:

 

Nous : "On part en Islande pour les vacances de Noël"

- "Quoi ??? Mais vous êtes fous, quelle idée !"

- "Pourquoi vous allez pas au soleil ? En Grèce ? "

- "Oh génial, foncez, vous êtes jeunes, profitez… Mais vous allez avoir froid non ?!!”

- “OH ! Jalousie !”

 

Nous : "On va dormir dans la voiture"

- "Mais vous allez geler"

- "Vous ne voulez pas des nuits d'hôtel comme cadeau de Noël ?!"

 

Nous : "En hiver il fait jour 6h sur 24"

"Pourquoi vous y allez en hiver ? Ca ne sert à rien"

"Et puis vous ne verrez rien car tout sera recouvert par la neige"

 

Bref ! De quoi nous dégoûter de partir, mais on n'a jamais douté de notre choix et ça nous a même conforté dans l'idée de passer nos vacances d'hiver en Islande avec un goût d'aventure encore plus prononcé.

 

 

Le bilan

 

Et voilà, nous sommes prêts à partir avec toutes nos affaires. Plus que quelques jours à attendre et nous serons dans l'avion, direction Reykjavik pour récupérer le carrosse ! Enfin… il reste quand même un petit détail à régler : déterminer le parcours, à voir dans le prochain article !

 

 

Contactez Coraline