instructions
Top des meilleures expériences
Assistance 24h/24
Gage de qualité
Experts de voyage en Islande

Information sur Épave de l'avion DC3

Type
Cultural attractions, Beach
Destination
Rif, Iceland
Distance du centre
45.9 km
Haute saison
Winter
Conviviale et familiale
Yes
Note moyenne
4.5
Nombre d'avis
132

L'épave de l'avion DC est un site célèbre situé dans le désert de sable noir de Solheimasandur, dans le sud de l'Islande.

La carcasse du DC-3 est un site célèbre situé dans le sud de l'Islande, ce sont les restes rouillés d'un avion qui s'est abîmé dans le désert. L’épave est un endroit particulièrement apprécié des photographes et des visiteurs en raison du paysage sauvage et de son incroyable contraste visuel avec le métal de l’avion.

Visitez l'épave de l'avion DC-3 lors d'une excursion sur la côte sud. Vous pouvez visiter ce lieu notamment avec ce voyage guidé de 6 jours, si les conditions météos sont au rendez-vous. Si vous voyagez en Islande avec l'un de nos autotours comme ce road trip de 10 jours, vous pouvez également visiter ce site. Vous pouvez visiter également ce site par vous-même si vous avez une voiture location.

Histoire

L’appareil, un Douglas R4D-8, ou Super DC-3, était à l’origine en possession de la US Navy et considéré comme un symbole de l’âge d’or du transport aérien.

Utilisé à l'origine comme avion cargo, la marine américaine survolait régulièrement l'Islande au cours des années 1970 dans le cadre de son accord de défense unilatéral avec le pays. L’Islande est, en effet, membre de l’OTAN et les forces américaines ont eu une base permanente sur l’île jusqu’en 2005.

L'avion s'est écrasé sur le Sólheimasandur le mercredi 21 novembre 1973 vers 14h, comme l'a rapporté le réseau de la sécurité aérienne. Il volait depuis Höfn sur la Côte Est de l'Islande et comptait sept membres d'équipage. Personne ne sait vraiment pourquoi l'avion s'est écrasé, même si plusieurs théories circulent. Certains attribuent ce phénomène au gel qui a endommagé la structure de l’avion; d'autres disent que les propulseurs ne fonctionnaient pas correctement.

Quoi qu'il en soit, personne n'a été blessé dans l'accident. L'atterrissage forcé a eu lieu sur une rivière gelée le long de la côte et, bien que la glace se soit brisée, l'avion n'a pas coulé.

Depuis son atterrissage forcé, le DC-3 a été durement touché par les intempéries islandaise; fortes pluies, gelées et vents violents. Aujourd’hui, les ailes de l’appareil ne sont plus attachées au reste et il n’a plus que la moitié de la queue (des rumeurs disent qu'un agriculteur local a récupéré quelques parties de l'avion).

On ne s'attend pas à ce que l'épave de l'avion soit là pour toujours. Sólheimasandur est une plaine d'épandage glaciaire (ou sandur), ce qui signifie qu'en cas d'éruption sous le glacier Mýrdalsjökull, le désert de sable entier sera sous les eaux.

Cela arrivera, sans l'ombre d'un doute, sous peu, lorsque le volcan Katla entrera en éruption.

Comment y aller ?

C'est bien de grimper sur l'épave de l'avion DC dans le sud de l'Islande, à condition de faire attention.

Si vous souhaitez visiter l'épave du DC-3, vous pouvez participer à une randonnée organisée, à une promenade à cheval ou à un tour en quad, qui vous mènera jusqu'au site.

Alternativement, vous pouvez choisir de trouver l'épave vous-même. Pour y accéder, il faut marcher, car la conduite sur le sable est d'une manière générale interdite.

Un parking récemment construit près de la route principale permet aux visiteurs de laisser leur véhicule et de se rendre à l'épave en 2h environ.

Il est également désormais possible de prendre une navette pour rejoindre l'épave de l'avion. La navette circule régulièrement et peut être pré-réservé à l'avance.

Il convient également de noter que, comme il ne s'agit pas d'un site naturel, ni d'une caractéristique permanente, les Islandais dans le passé ne se sont pas trop inquiétés des visiteurs qui l'escaladent pour prendre des photos. Cependant, il y a maintenant un panneau du propriétaire du terrain indiquant que monter dans l'avion n'est pas autorisé, et cela doit être respecté. Même si vous ne la touchez pas, prenez des précautions supplémentaires lorsque vous vous déplacez autour de l'épave afin de ne pas vous blesser avec le métal rouillé.