Depiction of Elves, the painting Angsalvor by Nils Blommér

Certains islandais continuent de croire aux elfes, aux trolls et au peuple caché. Les Vikings se sont installés en Islande, et ont dû partager cette petite île avec toutes les créatures vivant cachées entre la mousse et la lave, et respecter les dieux nordiques.

Trouver des elfes en Islande

Vous pouvez vous balader dans de nombreux lieux en Islande et entendre les fermiers vous raconter des histoires sur leurs voisins les elfes. Hafnarfjörður, petite ville à proximité de Reykjavik, propose des visites « elfes » au coeur des paysages volcaniques. L’école islandaise des elfes, Álfaskólinn, propose un programme certifié d’études des elfes, à Reykjavik. Elf Tours propose des excursions dans l’Est de l'Islande, à Borgafjörður Eystri, sur plusieurs jours avec hébergement inclus. Si vous voulez en savoir plus sur l'apparence des elfes et leur lieu d'habitat, consultez donc le livre de Denni Karlsson, « les Elfes en Islande », mais ne vous attendez pas à en voir beaucoup, étant donné que les elfes sont invisibles à tous, sauf à ceux à qui ils choisissent de se montrer.

Faites tout de même attention à ne pas fâcher les elfes : ils sont capables de jeter des sorts aux personnes et peuvent être particulièrement taquins si vous perturbez leur espace de vie. Même l’Autorité des routes islandaises a dû changer et détourner plusieurs projets de milliards de couronnes islandaises pour éviter de voir ses équipements détruits et d’autres ennuis.

 

Tourisme Viking en Islande

Viking battle, photo by Tone from Wikimedia Commons

L’Islande a été colonisée durant la période Viking, par les Vikings, originaires d’Europe continentale. De nombreux scientifiques et archéologues sont venus en Islande pour étudier l’histoire de la colonisation, et découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur la façon dont vivaient les Vikings. A Reykjavik, vous pouvez visiter l’exposition sur la colonisation 871 +/-2, qui présente les ruines de la plus ancienne ferme trouvée en Islande, et sans doute la première habitation du pays. 

Les meilleurs lieux à visiter en Islande pour en savoir plus sur l’histoire viking sont les lieux historiques des sagas. Le pays de Njála, dans la région d'Hvolsvöllur, au sud de l’Islande, raconte l’histoire de Njáll, la star et héros de la saga Brennu-Njáls. L’île de Drangey, dans le fjord de Skagafjörður, que l’on peut rejoindre par Sauðárkrókur, est l’île où Grettir a été bannie. Reykholt à Borgarfjörður ou Hólar à Skagafjörður ont vu naître les deux premiers sièges épiscopaux en Islande, et il est possible d’y visiter les évêchés où de nombreuses sagas ont été écrites. Mais avant de partir, assurez-vous de lire quelques sagas et de la poésie eddique (Snorra Edda ou l’Edda), de connaître les histoires de Njáll, Grettir, et les sagas des premiers islandais.

Découvrez l’association islandaise des chemins des sagas et pour faire une visite guidée au pays des sagas, et visitez le Centre des Sagas de Hvolsvöllur.

 

Les Dieux Nordiques et la religion païenne en Islande

the one eyed god Odinn

L’Islande s’est officiellement convertie au christianisme en l’an 1000, mais les traditions païennes ont perduré jusqu’à l’époque moderne. Aujourd’hui, il y a toujours un mouvement religieux païen actif, appelé Ásatrú, et certains islandais modernes pratiquent toujours des rites païens. Il est possible d’aller à Ísafjarðardjúp dans la ferme Heimabær, dans la vallée Arnardalur, et de participer à des cérémonies païennes pendant l’été, et, plus facile encore, certains festivals païens sont devenus des traditions modernes, comme Þorrablót. Þor est le célèbre dieu du tonnerre de la mythologie païenne, et blót est une cérémonie où l’on faisait des sacrifices aux dieux païens, mais aujourd’hui, Þorrablót est une fête où l’on mange des viandes faisandés et des mets aigres, célébrée fin janvier par tous les islandais. Essayez de vous lier d’amitié avec un islandais pour être invité à cet événement spécial !