Quelles sortes de grottes se trouvent en Islande et où précisément peut-on pratiquer la spéléologie ?​



L'Islande compte de nombreuses grottes de toutes les tailles et formes. Les grottes sont importantes dans l'histoire islandaise, car beaucoup d'entre elles ont servi d'abris aux personnes ou aux animaux pendant des hivers rigoureux. Certaines grottes en Islande sont encore utilisées comme des abris pour les moutons.

L'Islande est située sur un « point chaud » de la Terre, où l'on trouve des dizaines de volcans, cratères et sources chaudes. De nombreux tunnels de lave provenant des volcans se sont transformés en grottes, certains cratères ont des fissures révélant des grottes cachées et même des sources chaudes ! (dont la grotte que l'on peut voir dans la vidéo ci-dessus, Grjótagjá, où l'eau est maintenant trop chaude pour s'y baigner...)



Il existe principalement trois types de grottes en Islande : les grottes de lave, les grottes de glace et les grottes construites par l'homme. Ci-dessous nous allons évoquer seulement les grottes naturelles. En Islande, la meilleure chose à faire un jour de pluie est soit d'aller nager soit de faire de la spéléologie !

Pour toute expérience de spéléologie en Islande, vous aurez besoin d'un casque, d'une lampe frontale et de vêtements chauds et adaptés. Il existe de un large choix d'excursions dans les grottes et elles incluent toutes des équipements spécialisés.

Vous trouverez ci-dessous la présentation des plus belles grottes d'Islande.

Grottes de glace en Islande sous un glacier

Grotte de glacier en Islande

Les grottes les plus célèbres sont de nos jours les grottes de glacier. La différence entre les grottes de glacier et les grottes de glace est que les grottes de glace sont des grottes de substrat rocheux qui contiennent de la glace toute l'année, alors que les grottes de glacier sont constituées au sein d'un glacier. En venant en Islande, vous aurez vraiment envie de visiter une grotte de glacier, mais pour une raison inconnue, tout le monde les appelle grotte de glace (ice cave). Lisez ci-dessous comment elles se forment, ou allez visiter une grotte de glace au glacier Vatnajökull jusqu'en mars. 

Les glaciers sont constamment en mouvement, ou en extension, de sorte que les grottes de glacier ne sont donc pas permanentes. La plupart d'entre elles sont instables et peuvent s'effondrer et il peut donc être très dangereux de les visiter. La plupart des grottes commencent à se former à partir des eaux de ruissellement, à travers ou sous le glacier, ou à cause de la chaleur géothermique des volcans sous la glace. 

Grotte de glacier ou appelée grotte de glace en Islande

Les grottes de glacier ou grottes de glace en Islande les plus connues sont formées par la chaleur géothermique, comme les grottes glaciaires Kverkfjöll à Vatnajökull. On a déterminé leur taille à 2,8 km de long et à une hauteur de 525 mètres dans les années 1980 !

Si vous souhaitez visiter une grotte de glace lors de votre voyage en Islande, il est préférable d'entrer en contact avec un guide qui sait où les grottes de glacier actuelles se trouvent. Elles peuvent être difficiles à trouver et hors des sentiers battus, mais vous pourrez sans doute en trouver dans le glacier de Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe !



Grotte de lave - La grotte Vatnshellir 

Grotte Vatnshellir dans la péninsule de Snaefellsnes

La grotte Vatnshellir se trouve sur la péninsule de Snæfellsnes et n'est accessible qu'en visite guidée. Pour y accéder, il faut descendre un escalier en colimaçon et une fois en bas, il y a une grotte longue de 200 mètres, très large et haute de plafond. Il est important de se vêtir chaudement et de porter des gants car il fait très froid à l'intérieur de la grotte. Le circuit guidé dure environ une heure.



Grotte de Leidarendi

Grotte de Leiðarendi en Islande

Une autre grotte non loin de Reykjavík est la grotte Leidarendi. La grotte de Leidarendi est un tunnel de lave situé dans le champ de lave Tvibollahraun, à proximité des Blue Mountains, à environ 25 minutes de route de Reykjavik.

Leidarendi est remarquable pour ses paysages incroyablement variés et colorés, et est considéré comme un excellent exemple d'un tube de lave islandais.

Un trait distinctif de Leidarendi : ce sont différents morceaux de lave tombés des parois et du toit, en raison du gel et de l'érosion. Les parois de la grotte sont polies par des coulées de lave et remplies de stalagmites, stalactites et autres formations fascinantes. En hiver, vous êtes susceptible de voir d'étincelantes sculptures de glace naturelle dans la grotte, ajoutant encore de la beauté à la scène déjà surnaturelle.

Diverses excursions dans les grottes peuvent vous mener à Leiðarendi.



Grotte de Gjabakkahellir

La grotte de Gjabakkahellir est également considérée comme un excellent exemple de tube de lave islandais, offrant des vues à couper le souffle avec ses nombreuses formations de lave et sculptures de glace. Gjabakkahellir (ou Helguhellir ou Stelpuhellir (« grotte des filles »)) est un tube de lave situé dans la région du parc national de Thingvellir, qui s'est formé il y a environ 9000 ans.

La grotte de Thrihnjukagigur ou à l'intérieur d'un volcan

Le cratère Thrihnjukagigur, à l'Est des Blue Mountains dans le sud-ouest de l'Islande offre l'opportunité unique d'explorer l'intérieur d'un volcan.

Le volcan est en sommeil depuis 4 000 ans et ne montre aucun signe d'activité. Il est donc parfaitement sûr de descendre tout au fond de son cratère. Évoquant une forteresse et offrant de magnifiques couleurs, Thrihnukagigur vous permet de vivre une aventure fascinante sous la terre. 

Par l'ouverture du cratère, vous entrez dans une gigantesque chambre magmatique, l'un des phénomènes naturels les plus incroyables en son genre.



Grotte de Vidgelmir 

Grotte colorée de Víðgelmir en Islande

La grotte de Vidgelmir est située près de la ville de Reykholt, dans l'Ouest de l'Islande. C'est à proximité des chutes d'Hraunfossar et la visite des deux sites peuvent facilement se réaliser en une journée. 

La beauté de la grotte de Vidgelmir se trouve dans la taille mais également dans les couleurs de l'intérieur de la grotte mis en valeur par un système d'éclairage. Il y a deux entrées principales au Nord de la grotte et la grotte fait 1 585 m de hauteur pour 16.5 m de large. 



Grotte de Búri

La grotte de Búri est située sur la péninsule de Reykjanes et a seulement été découverte en 2005. La taille de Búri est inégalée en Islande, 10 mètres de haut, 10 mètres de large dans ses plus grandes salles et un kilomètre de long ! À sa section la plus profonde, on trouve un puits vertical de 17 mètres de profondeur, résultat d'une chute de lave, le puits de lave le plu profond sur terre.

L'accès est étroit, mais une fois entré, vous serez dans une vaste salle où vous pourrez admirer les spectaculaires sculptures et formations glaciaires de la grotte. Les sculptures de glace sont au sommet de leur beauté en hiver, mais des visites de la grotte sont disponibles en toutes saisons.

Après avoir grimpé la pente glacée de la grotte, vous traverserez un tunnel rocheux d'environ 700 mètres de long. Ensuite, le sol est relativement plat jusqu'au puits de lave.  

Grotte de Lofthellir 

Grotte de Lofthellir en hiver

Photo de Cave Lofthellir winter challenge from Akureyri

Lofthellir est une grotte de lave dans le nord de l'Islande, située dans le champ de lave du plus ancien Laxardalshraun.

La grotte de lave de Lofthellir est réputée pour avoir certaines des plus grandes, des plus variées et des plus belles sculptures de glace de toutes les grottes de lave en Islande et des formations de lave également spectaculaires. Vous pouvez en savoir plus sur les excursions dans cette grotte d'une beauté à couper le souffle.



Les grottes de Maríuhellar (grottes de Maria)

Grotte de Maríuhellar par Clavious Rork via Wikimedia commons

Les grottes les plus proches de Reykjavík sont celles de Maríuhellar à la réserve naturelle de Heidmörk, à environ 15 minutes du centre-ville. On trouve au total trois grottes de Mariuhellar et elles sont populaires chez les habitants qui y amènent leurs enfants.

La plus évidente est la grotte de Urriðakotshellir qui est la plus proche de la route principale. C'est un grand tube de lave, dans une grande ouverture de lave herbeuse et à l'intérieur, il y a un petit trou par lequel vous pouvez voir le ciel.