Beer

Le 1er Mars est la journée de la bière en Islande. Mais pourquoi donc ?  

L'interdiction de vendre tout alcool est entrée en vigueur en Islande en 1915 suite à un référendum. Peu de temps après, l'Espagne menaça d'arrêter d'importer le cabillaud d'Islande (qui est le produit le plus exporté du pays) si l'Islande arrête d'importer du vin espagnol. L'interdiction fût alors levée pour les vins rouges et rosés en provenance d'Espagne et du Portugal à partir de 1921. Par la suite, les médecins se mirent à traiter certains symptômes avec de l'alcool et d'autres personnes faisaient leur propre breuvage, c'est de cette façon que l'alcool a marqué son retour dans le pays.La bière, quant à elle, était toujours absente.

De 1935 à 1989, la prohibition concernait seulement les bières "fortes" (avec plus de 2,25% d'alcool). Cette boisson était associée au Danemark. Suite à la guerre entre l'Islande et le Danemark pour gagner son indépendance (que l'Islande a gagné en 1944), la bière n'était pas une boisson très bien vue en Islande.

Lorsque l'interdiction fût suspendue le 1er Mars 1989, les islandais descendirent dans la rue boire légalement cette boisson qui fût pendant longtemps inaccessible.

La BBC a écrit un long article concernant le jour de la bière en Islande avec beaucoup plus d'information. 

Aujourd'hui, beaucoup d'islandais continuent à fêter le 1er Mars comme la journée de la bière bien qu'il n'y ait pas de grands évènements ou fêtes spécifiques ce jour-ci. En général, les personnes vont simplement dans le bar le plus proche pour boire une bière ou deux avec ses amis. 

Si vous aimez la bière, rejoignez-les! Skál! (Santé en islandais)