Aurores boréales dansant au-dessus de Myvatn en Islande

Qu’est-ce qui fait que le lac Mývatn est si particulier ? Qu’y a-t-il à faire dans les alentours ? Quelle est la particularité de la faune et de la flore du lac Mývatn ? Qu'est-ce que le Cercle de Diamant ? Découvrez dès maintenant tout ce qui fait du lac Mývatn l’une des régions les plus prisées d’Islande.

Au Nord-Est de l’Islande se trouve un magnifique lac appelé Mývatn. Avec ces 36,5 km2 parsemés de quelque 50 îlots ou écueils, il s’agit du quatrième plus grand lac d’Islande. Il est peu profond, très poissonneux, il possède une flore particulièrement intéressante et abrite une grande variété d’oiseaux. Le lac et ses environs sont classés réserve naturelle et constituent un lieu de visite très populaire, tant chez les Islandais que chez les voyageurs étrangers.

Et il n’y a rien d’étonnant à cela ! Avec ses impressionnantes cascades, les magnifiques vues qu’elle offre sur le lac, ses sources chaudes, les fumerolles de sa zone géothermale, ses grottes et ses cratères, la région est d’une incroyable richesse.

On ne trouve qu’une seule et toute petite ville sur le flanc Est du lac : Reykjahlíd. Avec une station-service, une banque, une supérette, un centre de santé, une école, une piscine et un hôtel, Reykjahlíd possède tous les services de base. Mais plusieurs cafés, restaurants, hôtels, auberges, bungalows d’été, ainsi qu’un camping sont implantés un peu partout sur les rives du lac, et à proximité des principaux sites d’intérêt de la région.

Lac Mývatn dans le nord de l'Islande vu du ciel

Photo extraite de Highlight of the North Tour

Mývatn est l’un des lieux les plus connus du Cercle de Diamant, célèbre itinéraire touristique du Nord de l’Islande, et probablement site naturel le plus prisé dans cette partie du pays — rivalisant avec la ville d’Akureyri située non loin, et le village de Húsavík, la capitale islandaise de l’observation de baleines.

De Reykjavík, quand les conditions sont bonnes, il faut compter 6 à 7 h de route pour atteindre le petit village de Reykjahlíd, sur les bords du lac Mývatn. En hiver, cela peut-être plus long, en fonction de la météo et de l’état des routes.

À présent, découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur ce site naturel spectaculaire du Nord de l’Islande, ainsi que les bons conseils à avoir à l’esprit sur les meilleurs endroits à visiter.



Sommaire
  1 - Qu'est-ce que le Cercle de Diamant ?
  2 - Zone géothermique de Hverarond/Namaskard
  3 - Formations rocheuses de Dimmuborgir
  4 - Le cratère du Hverfell/Hverfjall
  5 - Pseudo-cratères de Skutustadagigar
  6 - Grotte et source chaude de Grjotagja
  7 - Myvatn Nature Baths
  8 - Le cratère Viti du volcan Krafla
  9 - Le cratère Viti du volcan Askja
  10 - Excursions avec chiens de traîneau autour du lac Mývatn
  11 - Grotte de Lofthellir
  12 - La faune et la flore du lac Mývatn
  13 - Où passer la nuit autour du lac Mývatn ?
  14 - Où dîner autour du lac Mývatn ?

Qu'est-ce que le Cercle de Diamant ?

La cascade Goðafoss fait partie du Cercle de Diamant

Le lac Mývatn fait partie intégrante d’un circuit touristique appelé Cercle de Diamant qui se compose également de la ville de Húsavík, de la réserve naturelle d’Ásbyrgi et de la cascade de Dettifoss. Les autres lieux intéressants à visiter sont la cascade de Godafoss et les formations rocheuses de Hljódaklettar

Si vous penchez plus pour une visite rapide du lac Mývatn qui englobe également les principaux sites d’intérêts de la région, alors vous pouvez opter pour une excursion à la journée dans le Cercle de Diamant au départ d’Akureyri. Cela convient parfaitement à celles et ceux qui ne disposent que d’un temps limité dans la région, et qui n’en souhaitent pas moins se rendre sur tous les principaux sites à voir.

Il existe également une excursion à la journée dans le Cercle de Diamant au départ de Reykjavík en avion.

Observation de baleines dans la baie de Skjálfandi vers Húsavík

Copyright : Mahkeo de Wikimedia Commons

La ville de Húsavík est connue pour être la capitale islandaise de l’observation de baleines, mais en soi, il s’agit aussi d’une charmante bourgade pleine de couleurs, et qui offre une vue magnifique sur la baie de Skjálfandi.

Ásbyrgi, en revanche, est une zone d’un vert luxuriant en forme de fer à cheval, dont la légende raconte qu’il est l’empreinte laissée par la monture d’Odin, Sleipnir. À proximité se trouvent les fantastiques formations rocheuses de Hljódaklettar, et leurs orgues basaltiques qui s’orientent dans toutes les directions.

La belle Dettifoss n'est pas bien loin du lac Myvatn

Dettifoss est la cascade la plus retentissante et la plus puissante d’Islande, mais aussi une étape incontournable pour tous les voyageurs. Celle de Godafoss, plus petite, mais très jolie, est très connue elle aussi. Elle se trouve juste à mi-chemin entre Akureyri et le lac Mývatn.

Et au lac Mývatn lui-même, on trouve différents lieux intéressants, tels que la zone géothermique de Namaskard, les hautes roches volcaniques de Dimmuborgir, ainsi que divers cratères de volcan et autres sources chaudes.

Le Cercle de Diamant s’adapte donc parfaitement à une excursion à la journée pour voir différentes sortes de paysages typiques du Nord de l’Islande. Cependant, si vous avez plus de temps, alors il est vivement recommandé d’explorer plus à fond la région qui s’étend autour du lac Mývatn.



Zone géothermique de Hverarond/Namaskard

Un cratère bouillonnant vers Mývatn dans le nord de l'Islande

Hverir (ou « Sources chaudes », littéralement) ou Hverarönd (« Ligne de Sources Chaudes ») se situe au sein du Námaskard (ou « Col de la Mine ») aux abords de la Námafjall (ou « Montagne de la Mine »). Toute la zone géothermique de Namaskard est vraiment extraordinaire à visiter. Voilà probablement l’endroit sur Terre qui permet de ressentir au plus près ce que ressentirait un astronaute foulant le sol de la planète Mars.

Ici, des rivières noires serpentent sur un terrain d’argile rouge parsemé de mares de boue jaunes, vertes, grises et bleues, tandis que l’on entend siffler et gargouiller les fumerolles, les solfatares et les puits géothermiques, et que l'on respire un air âcre chargé de souffre. De nombreux visiteurs n’aiment pas la forte odeur qui plane en ces lieux, mais certains néanmoins l’apprécient. 

Les premiers disent qu’elle ressemble à l’odeur d’œuf pourri, tandis que les seconds la perçoivent comme l’odeur de la nature à l’état brut et de l’activité géothermique.

Fumerolles à Námaskarð vers le lac Mývatn

Partout on voit des cheminées fumantes et colorées, ainsi que des sources chaudes boueuses en ébullition. En revanche, comme l’émission constante de ces fumées relativement toxiques a rendu le sol acide et stérile, pas de végétation en vue ! Bien qu’il soit déconseillé d’inhaler de l’air sulfureux pendant des heures et des heures, il n’y a absolument aucun danger à respirer cette forte odeur le temps de la visite.

En revanche, les visiteurs doivent bien faire attention à rester sur les sentiers aménagés, car le sol instable et la boue en ébullition se chargeront rapidement de rappeler à l’ordre celles et ceux qui voudraient s’aventurer un peu trop loin. De plus, les empreintes de pas ainsi laissées sur le sol mettraient des années à disparaître !

Voici en tout cas l’un des endroits les plus impressionnants d’Islande, d’autant plus qu’il suffit de passer de l’autre côté du mont Námafjall pour atteindre la grande étendue d’eau de source que constitue le lac Mývatn, et la riche végétation qui l’entoure. Vous êtes également ici tout proche de la zone volcanique du Krafla.

Formations rocheuses de Dimmuborgir 

Dimmuborgir offre de beaux sentiers de randonnée

Copyright : Arian Zwegers de Wikimedia Commons

Dimmuborgir, ou « les châteaux/cités sombres », est une zone de roche volcanique noire située juste à l’Est du lac Mývatn. On trouve dans la région plusieurs parcours de randonnée, qui vont de quelques minutes à plusieurs heures de marche, et qui conviennent donc à toute la famille.

L’itinéraire le plus court est revêtu et donc facile d’accès pour les personnes en fauteuil roulant ou qui rencontrent des difficultés pour marcher. En 10 à 15 min seulement, il permet d’atteindre les rochers troués illustrés ci-dessus. Mais si vous voulez continuer un peu plus loin, vous vous retrouvez alors sur un sentier de graviers ou de terre, où vous pouvez passer des heures à admirer ce paysage unique en son genre.

L’endroit a inspiré plusieurs contes populaires, et l’on comprend aisément comment les gens ont pu confondre ces rochers avec des trolls, des elfes ou des fantômes, notamment lorsqu’il faisait sombre ou qu’il y avait du brouillard, d’autant que jadis, il n’existait aucun sentier dans ce labyrinthe de rochers. Une de ces légendes raconte que les 13 Yule Lads islandais — équivalent de notre père Noël — vivent ici.

Mais l’une des histoires les plus connues que l’on raconte sur ce lieu est qu’il serait l’entrée de l’enfer. C’est d’ailleurs ce dernier mythe qui a inspiré à un groupe de black métal norvégien son nom : Dimmu Borgir.



Le cratère du Hverfell/Hverfjall 

Hverfjall ou le cratère de Hverfell se situe à proximité du lac Myvatn

Photo de Jesse.Hu

Les Islandais ne s’accordent pas sur la bonne façon d’orthographier Hverfjall, si bien qu’on peut autant l’appeler Hverfjall que Hverfell. Mais les deux noms ont la même signification : le Mont au Cratère. Beaucoup de personnes aiment marcher jusqu’à la crête du cratère pour en faire le tour. Une fois là-haut, il faut compter 1 h de marche environ dans la mesure où le cratère fait 1 km de diamètre.

Il existe deux itinéraires autorisés pour grimper en haut du volcan. Le plus facile part du parking situé juste à ses pieds, et le second, un peu plus difficile (comptez 45 minutes environ) démarre à Dimmuborgir.

Le cratète Hverfjall et sa nature environnante vers Myvatn en Islande

Photo extraite de Excursion au Cercle de Diamant dans le Nord de l’Islande avec vol au départ de Reykjavík

Le volcan est vraiment impressionnant, et il se démarque nettement dans l’environnement en surplombant des champs de lave couverts de mousse verte. Cependant, comme il ne fait que 420 m de haut, il est lui-même dominé par d’autres montagnes plus hautes de la région. En tout cas, comme il n’est pas très haut, la marche qui permet d’arriver au cratère n’est pas difficile du tout et peut donc être effectuée par toute personne peu sportive, ainsi que par les jeunes enfants. Bref, une sortie en famille idéale !



Pseudo-cratères de Skutustadagigar 

Les pseudo-cratères de Skútustaðagígar au bord du lac Myvatn

Photo extraite de Northiceland.is

Au sud du lac Mývatn se trouve Skútustadagígar, un alignement de pseudo cratères absolument splendides. Ces derniers se sont formés à l’occasion d’explosions de gaz, lorsque de la lave en fusion est venue rencontrer les terres humides qui caractérisent la région. En effet, vous êtes ici dans une zone humide naturelle protégée.

Vue au-dessus des cratères de Skútustaðagígar au bord du lac Myvatn

Photo extraite de Excursion à la grotte de Lofthellir au départ du lac Mývatn

La zone possède différents itinéraires de randonnée autour des cratères qui offrent de fantastiques panoramas dans toutes les directions. Le lieu est également particulièrement prisé par les passionnés d’ornithologie.



Grotte et source chaude de Grjotagja 

Grjótagjá est une grotte aux eaux chaudes située vers Myvatn

Photo extraite de Découverte du lac Myvatn et baignade dans une source chaude | Départ d'Akureyri

L’eau chaude, fumante et d’un bleu somptueux de Grjótagjá doit sa célébrité à Game of Thrones, puisque c’est ici que l’une des scènes les plus sensuelles de la série à succès a été tournée. Vous savez, celle où Jon et Ygritte, comment dire, se rapprochent beaucoup...

Cependant, pour le tournage de cette scène le décor a été modifié en ajoutant une cascade. Par ailleurs, en réalité, il est interdit de se baigner dans les eaux de Grjótagjá, essentiellement en raison de l’instabilité de la température et des risques de brûlure ! De plus, il s’agit d’une propriété privée, donc même si la température de l’eau baisse, vous avez besoin d’une autorisation pour y pénétrer.

Néanmoins, la somptueuse teinte bleue de l’eau, et l’incroyable décor dans lequel elle se trouve attirent de nombreux visiteurs.



Les Myvatn Nature Baths 

Mais si vous tenez absolument à vous baigner, alors rendez-vous au spa des Mývatn Nature Baths. C’est le plus gros concurrent du Blue Lagoon dans le Sud de l’Islande. On y trouve la même eau bleue opaque, ainsi qu’une température de baignade optimale à 38-39 ° C.

L’établissement dispose également d’un sauna, ainsi que de douches et de vestiaires de qualité. En hiver, il offre un cadre idéal pour admirer les aurores boréales danser dans le ciel nocturne, mais la vue est également très belle pendant la journée.



Moment romantiques dans le Blue Lagoon du nord de l'Islande

Photo extraite de Excursion sur les grands sites du Nord | Départ Akureyri

En prime, le ticket d’entrée est beaucoup moins cher qu’au Blue Lagoon, et les Mývatn Nature Baths sont devenus une option de choix pour les voyageurs les mieux informés.



Le cratère Viti sur le volcan Krafla 

Víti à Krafla est un beau cratère rempli d'eau en Islande

Photo de Jesse.Hu

Víti signifie « enfer » et deux cratères ont été baptisés ainsi en Islande : il y a le Víti du Krafla et le Víti de l’Askja.

Le Krafla comme l’Askja font partie des volcans les plus célèbres du pays, et ils sont particulièrement impressionnants à voir. Les deux Víti sont en fait deux petits lacs situés au fond du cratère de chacun des deux volcans. L’eau du Víti du Krafla est froide, mais d’un bleu saisissant qui prend aussi parfois des teintes vertes. L’hiver, et malgré la chaleur des zones géothermiques situées à proximité, il est souvent entouré de neige. Il se trouve non loin de Námaskard, à environ 10 km (6,2 miles) au Nord. Le Krafla est un volcan-bouclier et une caldeira d’environ 10 km (6,2 miles) de diamètre et 2 km (1,2 mile) de profondeur. De mémoire d’homme, le Krafla est entré 29 fois en éruption, la dernière ayant pris fin en 1984 au bout de 9 ans d’activité. 

Autant dire que la zone regorge d’incroyables formations de roche volcanique !



Le cratère Viti du volcan Askja 

Askja et le cratère Víti dans les Hautes Terres d'Islande

Photo extraite de Journée à Askja et au cratère de Viti | Hautes Terres à l'Est de l'Islande

Il est vrai que la caldeira de l’Askja et son fidèle cratère Víti sont loin du lac Mývatn — dans la partie orientale des Hautes Terres centrales —, mais ils méritent d’être évoqués ici. Et ce, pour la simple et bonne raison que la plupart des excursions pour l’Askja et le cratère Víti partent du lac Mývatn, ou de la ville d’Akureyri, toute proche.

En partant du lac Myvatn, il faut compter approximativement 3 h de route pour atteindre l’Askja, un trajet qu’il n’est possible de faire qu’en été et en 4x4.

L’Askja est donc une grosse caldeira volcanique couverte par un grand lac appelé Öskjuvatn. Avec ces 220 m de profondeur, ce lac est le deuxième plus profond d’Islande après la lagune glaciaire de Jökulsárlón. Une grande éruption s’est produite sur l’Askja en 1815. Ce fut l’un des plus grands rejets de cendres volcaniques de l'histoire d’Islande qui poussa une grande partie de la population à quitter le pays. Sa dernière éruption date de 1961. À l’origine, l’eau contenue dans la caldeira était chaude, mais elle s’est refroidie peu à peu et gèle désormais chaque hiver.

Ce n’est pas le cas en revanche du lac du Víti, un autre lac de cratère beaucoup plus petit et suffisamment chaud pour accueillir les baigneurs. Il peut même être trop chaud à certains endroits, et il convient d’y entrer avec une extrême précaution. La température de l’eau varie entre 20 et 60 °C (68 ° F-140 °F). 



Le magnifique lac d'Askja et sa source chaude de cratère de Víti

Photo extraite de Randonnée à la caldeira de l’Askja | Aventure dans les Hautes Terres au départ du lac Myvatn

L’appellation « d'enfer » qui lui a été attribuée vient de l’eau chaude et des vapeurs qui dégagent cette odeur de soufre si caractéristique, et que l’on retrouve dans d’autres zones géothermiques d’Islande. L’eau a une texture bleu clair opaque, guère différente de celle que l’on trouve au célèbre Blue Lagoon. Par contre, cette source chaude naturelle ne dispose ni de vestiaires ni de douches, et la plupart des visiteurs entrent donc dans l’eau tout nu !

Si vous décidez de vous baigner ici, soyez particulièrement vigilant au niveau de la boue qui se trouve sur la partie Est du lac, car elle peut s’avérer extrêmement chaude et brûler la peau. De plus, sachez que les vapeurs de soufre sont ici particulièrement fortes, à tel point que certaines personnes se sont même déjà évanouies !

Bref, « l’enfer » est bien le nom approprié, mais le cadre est tout à fait spectaculaire, et venir ici est une expérience unique dans une vie.



Excursions avec chiens de traîneau autour du lac Mývatn 

Le traîneau à chiens est possible en hiver près du lac Mývatn au nord de l'Islande

Photo extraite de Chien de traîneau vers Myvatn | Nord de l'Islande

Quelle meilleure façon de profiter de l’hiver qu’en s’offrant une excursion avec chiens de traîneau dans un cadre somptueux ? Les départs avec chiens de traîneau se font dans une ferme située juste au Sud du lac Mývatn, de janvier à mai.

Les huskys aiment le froid et adorent courir dans la neige. Or, dans le grand Nord de l’Islande la neige peut perdurer jusqu’en mai. Les amoureux des animaux ont là une activité idéale car vous avez également tout le loisir de câliner les chiens et de jouer avec eux. Cette sortie ravira également les familles avec des jeunes enfants puisque l’âge minimum requis pour les chiens de traîneau est de seulement 2 ans !



Grotte de Lofthellir 

Grotte de glace de lave de Lofthellir dans le nord-est de l'Islande

Photo de Regína extraite photos de Régina extraite de Les extraordinaires sculptures de glace de la grotte de Lofthellir à Mývatn dans le Nord de l’Islande

À l’Est du lac Mývatn se trouve la magnifique grotte de Lofthellir. Il s’agit d’une grotte de lave couverte de splendides formations de glace. À ne pas confondre donc avec les grottes de glace naturelles des glaciers qui sont totalement différentes.

La beauté de cette grotte réside dans ces contrastes de couleurs : entre le rouge du plafond en roche volcanique d’un côté, et la glace blanche et ses reflets bleutés de l’autre. On considère ses formations de glace comme les plus variées, les plus grandes et les plus belles de toute l’Islande.

Cette grotte a environ 3500 ans, et fait 370 m de long. La température y reste stable toute l’année autour de 0 °C. La grotte est toutefois à déconseiller aux claustrophobes, puisqu’il est nécessaire de ramper un peu pour y entrer, mais aussi pour passer de certaines parties à d’autres. Surtout, habillez-vous chaudement, et allez-y uniquement avec un guide, jamais par vous-même.

L’état de la grotte est variable, et les excursions ne sont proposées qu’entre mai et octobre.



La faune et la flore du lac Mývatn 

Coucher de soleil sur le magnifique lac Mývatn au nord de l'Islande

Photo extraite de Découverte du lac Mývatn et baignade dans une source chaude | Départ d'Akureyri

Le lac Mývatn est connu dans le monde entier pour la richesse de sa faune et de sa flore, qui s’explique essentiellement par le fait qu’il est peu profond et qu’il dispose de nombreuses sources d’énergie et d’éléments nutritifs. Son nom « Mývatn » peut se traduire par « lac des moucherons », ces derniers étant probablement la première présence animale que vous remarquerez autour du lac. On en rencontre plus ou moins selon la période de l’année.

Notez que ce ne sont pas des moustiques. Il y a deux types de petits insectes volants en Islande, ceux qui ne piquent pas (appelés chironomidés) et ceux qui piquent les animaux comme les humains (ou simulies, reconnaissables à leurs ailes zébrées de noir, ou à leur apparence de moustique classique).

Ils ne transmettent pas de maladies, et ils sont surtout ennuyants. Et bien qu’ils soient fatigants, surtout quand il y en a beaucoup (ils sont particulièrement nombreux en juin, mais ils vivent là toute l’année), ils n’en jouent pas moins un rôle indispensable dans l’écosystème du lac Mývatn.

Le lac Mývatn dans le nord de l'Islande a une variété de poissons

Photo extraite de Visite du lac Mývatn avec vols depuis Reykjavík

Ils passent l’essentiel de leur vie à l’état de larve au fond du lac où ils servent de nourriture à de nombreuses espèces de poissons, dont plusieurs sortes de truites et d’ombles Chevalier.

Mais le Mývatn est surtout connu pour abriter une espèce rare d’algue verte appelée Kúluskítur, ou plus communément « boules de mousse ». Cette algue pousse en prenant la forme de grosses boules vertes à la texture de velours. Cette espèce n’a été retrouvée que dans très peu d’autres endroits dans le monde, dont le Japon, l’Écosse, l’Estonie et plus récemment l’Australie.

Autour de l’an 2000, ces boules vertes cotonneuses se comptaient par millions dans le lac Mývatn, mais en 2013 elles avaient presque toutes disparu. Heureusement, elles ont recommencé à faire leur apparition en 2016, et l’on peut donc espérer que le lac sera bientôt à nouveau couvert de boules de mousse. L’espèce est protégée, alors si vous voyez des boules de mousse qui ressemblent à de la peluche, ne les dérangez surtout pas !

Beaucoup de canards au lac Mývatn, paradis de l'observation ornithologique

Photo extraite de Sigurgeir's Bird Museum

Et bien sûr, de nombreux oiseaux vivent également autour du lac puisque ce sont pas moins de 58 espèces qui le fréquentent. Citons entre autres le hibou à oreilles courtes, le cygne chanteur, le faucon Gyr, le grèbe esclavon, l’oie cendrée, le héron cendré, l’aigle à queue blanche, le harfang des neiges, l’eider à duvet, la rave commune, la bécassine commune et le canard colvert.

Le musée ornithologique qui a été fondé dans la région, le Sigurgeir's Bird Museum, possède un spécimen de tous les oiseaux nicheurs que l’on trouve en Islande, à l’exception d’un seul : le phalarope gris.

Des cabanes d’affût sont disposées à proximité du musée pour observer les oiseaux. Grâce à elles, vous avez de bonnes chances d’apercevoir diverses espèces de canards, comme le garrot d’Islande. L’Islande est le seul pays d’Europe où vient nicher cette espèce bien particulière de canard, et d’ailleurs, ce sont pas moins de 14 espèces différentes de canards qui vivent au lac Mývatn. Nulle part ailleurs dans le monde on ne trouve autant d’espèces de canards rassemblées en un seul et même endroit.



Où passer la nuit autour du lac Mývatn ? 

On trouve plusieurs hôtels et maisons d’hôtes autour du lac Mývatn, ainsi qu’un camping et diverses petites maisons à louer. Passer la nuit dans une petite maison ou dans un bungalow est probablement la façon la plus authentique de profiter de la nature islandaise. 

Les Islandais possèdent souvent une petite maison de campagne, aussi appelée chalet d’été. Les plus luxueuses d’entre elles disposent souvent d’un bain à remous et d’une grande surface habitable, d’un accès wifi et de plusieurs télévisions. Mais d’autres sont beaucoup plus rustiques et ne sont pas nécessairement équipées du chauffage central, de l’eau chaude, de l’eau courante ou de l’électricité. Donc le choix est varié, selon ce que vous recherchez.

Pour commencer à chercher une petite maison qui vous convienne, que vous soyez en mode escapade romantique ou en mode vacances en famille, vous pouvez jeter un œil aux divers chalets d’été proposés sur bungalo.com.

Si vous recherchez plutôt un hôtel, alors vous pouvez consulter : Hótel LaxáFosshotel Mývatn et Sel Hotel Mývatn

Voici d’autres liens utiles : Dimmuborgir GuesthouseVogafjós Farm ResortHótel Reykjahlíd et Hlíd Camping, Cottages, Guesthouse & Campsite.



Où dîner autour du lac Mývatn ? 

Délicieux dîner au restaurant Vogafjós au bord du lac Mývatn

Photo de Nanna extraite de Une islandaise sur la Route circulaire de l’Islande : du Nord-Est à Reykjavík

La région est petite, et l’offre de restauration n’est donc pas très variée. Si vous respectez un régime particulier, vous feriez bien de faire du stock en amont dans les épiceries des plus grandes villes situées non loin, comme Akureyri ou Húsavík. Reykjahlíd possède un petit supermarché, mais les végans, par exemple, risquent de ne pas y trouver leur compte, comparé aux villes plus grandes.



Cependant, si vous êtes trop occupé à visiter la région pour avoir le temps de cuisiner, quelques solutions s’offrent quand même à vous.

D’abord, les hôtels du coin disposent tous d’un bon restaurant. Mais il existe d’autres établissements tout à fait convenables et sans doute plus abordables.

Chez Daddi's Pizza, la grande spécialité italienne est particulièrement savoureuse, le Gamli Bærinn Bistro est un fast food qui sert de superbes burgers, le Kaffi Borgir, situé juste à côté de Dimmuborgir, dispose d’un comptoir à soupes et à salades, et cuisine également la truite locale : la spécialité de la maison. Personnellement, mon favori est le restaurant à la ferme Vogafjós, dont tous les plats sont cuisinés à base de produits locaux et qui sert des burgers et des steaks ultras appétissants.

Mais comme Mývatn est une région très appréciée, et que l’établissement ne dispose pas non plus d’un grand nombre de tables, il est conseillé de réserver à l’avance.

Et pour vous ? En quoi le lac Mývatn est-il si particulier ? Dites-nous tout dans les commentaires !