Vous rêvez d'explorer une grotte de glace naturelle au coeur d’un glacier en Islande ? Pourquoi les grottes de glace sont-elles bleues, et quand peut-on visiter la « grotte de cristal » en Islande ? Découvrez maintenant de ce que vous devez savoir sur les grottes de glace en Islande.


Ce que vous devez savoir sur les grottes de glace en Islande

  • En Islande, les grottes de glace bleues sont accessibles de novembre à mars
  • Toutes les grottes de glace ne sont pas bleues
  • Ne tentez jamais de pénétrer dans une grotte de glace naturelle sans guide, elles sont très dangereuses
  • Les grottes de glace naturelles sont en mouvement constant, et elles peuvent donc prendre un visage différent chaque jour
  • Les grottes de glace peuvent être blanches, bleues ou même noires
  • L’accessibilité des grottes de glace dépend largement de la météo
  • Si votre excursion grotte de glace est annulée, vous êtes entièrement remboursé

Grotte de Cristal : l'une des grottes de glace sous un glacier en Islande

C'est à ses nombreux glaciers que l'Islande doit ces paysages sensationnels que sont les hautes falaises ou profondes crevasses de glace, les vastes plaines enneigées, les lagunes glaciaires ou les grottes de glace naturelles.

Une activité exceptionnelle à faire donc durant votre voyage en Islande est de visiter une grotte de glace naturelle située sous un glacier. En hiver, vous pouvez visiter une grotte de glace de couleur bleue au Vatnajökull et le reste de l'année vous pouvez visiter la grotte de glace au glace Katla qui n'est pas de couleur bleue mais également impressionnante. 



Pourquoi une grotte de glace est-elle bleue ? 

Lumière venant à l'intérieur de cette grotte de glace bleue en Islande

Les grottes de glace sont connues pour leur couleur bleue électrique vive. Comme nous l’avons vu plus haut, cependant, elles ne sont pas toutes bleues !

La glace qui compose les glaciers est beaucoup plus épaisse et dense que la glace ordinaire, comme celle que vous conservez dans votre congélateur ou qui se forme sur les gouttières de votre maison en hiver. Non, cette glace-là est si épaisse, si dense et si ancienne qu’elle absorbe tout le spectre des couleurs à l’exception du bleu. 

Moins la glace contient de bulles d’air blanches, plus elle est bleue. En effet, les petites bulles d’air reflètent et dispersent la lumière. C'est pourquoi lorsque la lumière ne trouve aucune bulle d’air sur son chemin, elle peut pénétrer plus loin dans la glace et perdre encore plus de rouge dans son spectre.

Dans la glace, l'absorption de la lumière est six fois plus importante à l’extrémité rouge du spectre qu’à l’extrémité bleue. Donc, plus la lumière s’enfonce profondément dans la glace, plus elle devient bleue.

Vue de l'intérieur d'une grotte de glace aux couleurs bleues en Islande

Cependant, les grottes peuvent aussi être blanches, turquoise, grises, brunes ou même noires. La glace des glaciers se comporte comme l’eau qui renvoie un certain nombre de couleurs en fonction de la lumière du jour et de sa profondeur.

Certaines ouvertures de grottes de glace sont obstruées par la neige ou restent à l’ombre du matin au soir, si bien que la lumière du soleil n’atteint jamais la glace à l’intérieur. C'est alors que la glace prend des teintes plus sombres et peut même apparaître noire. La neige fraîche et récemment gelée à la surface de la glace lui donne un aspect blanc, mais elle peut aussi contenir une grande quantité de sable, de graviers et de pierres qui forment alors ces fameux motifs noirs qui apparaissent en surface.

En avançant lentement, les glaciers retournent le sol, et comme un grand nombre d’entre eux en Islande se trouvent sur des cratères de volcan, leur glace se charge peu à peu d’une grande quantité de cendres noires.



Les différentes grottes de glace en Islande

Grotte de cristal en Islande

En Islande, les grottes les plus impressionnantes sont les grottes de glace. Elles se forment naturellement lorsqu’en été l’eau issue de la fonte des neiges creuse de longs tunnels et grottes dans l’épaisseur des calottes glaciaires pour ensuite se cristalliser avec l'arrivée du froid à l'automne. 

Comme il s’agit de grottes naturelles qui fondent et disparaissent chaque été, elles changent et évoluent en permanence. Chaque année des grottes de tailles et de formes variables apparaissent ainsi à différents endroits. Certaines années, on découvre quelques grottes praticables, mais parfois aucune !

La taille et la forme des grottes de glace changent chaque jour et chaque visite est donc unique. Ci-dessous, la photo du haut et la photo du bas montrent la même grotte depuis le même angle de vue, à quelques jours ou semaines d’écart !

Les grottes de glace évoluent sans cesse en Islande

L'Islande est connue pour sa météo sans cesse changeante. Ainsi, la différence à quelques jours et même parfois à quelques heures d’écart peut s’avérer spectaculaire. Une soudaine vague de froid peut rendre la grotte plus rigide. Des gouttelettes d’eau qui tombaient du plafond auparavant peuvent se retrouver gelées dans d’impressionnantes stalactites. Le froid peut également rendre la grotte plus étroite et plus difficile d’accès.



Grotte de cristal en Islande sous le glacier Vatnajökull

Quelques jours de douceur hivernale suffisent à éroder une bonne partie de la grotte. Cela peut agrandir son volume intérieur, creuser un trou dans le plafond et y faire entrer le soleil ou la neige, ou bien encore la faire s’effondrer ou la rendre trop dangereuse pour être visitée.

N’essayez jamais d’entrer dans une grotte de glace par vous-mêmes, même si vous êtes un randonneur expérimenté. Pour pénétrer en toute sécurité dans les grottes de glace, vous devez vous y rendre avec un guide spécialisé et expérimenté ; c'est lui qui déterminera si la grotte est dangereuse ou non. 

Les excursions dans les grottes ne sont annulées que pour des raisons de sécurité. Si cela arrive, vous êtes intégralement remboursé, ou l’on vous propose des excursions alternatives comme une randonnée sur glacier ou une sortie à motoneige avec remboursement partiel.



La « grotte de cristal » du glacier Vatnajökull en Islande   

Grotte de cristal au Vatnajokull en Islande

Puisque les grottes des glace en Islande sont éphémères, il semble tout à fait futile de leur donner des noms. Mais quand on en trouve plusieurs au même endroit, chacune se voit attribuer un nom descriptif afin de les distinguer plus facilement.

La « grotte de cristal » est le nom donné à une grande grotte du glacier Vatnajökull. Elle apparaît chaque année à peu près au même endroit depuis l’hiver 2011-2012. Il y a donc bon espoir de la voir se reformer au cours de l’hiver 2017-2018, mais seul le temps le dira.

La belle grotte de cristal en Islande

La « grotte de cristal » est creusée par une grande rivière glaciaire pendant l’été. C'est la grotte de glace la plus populaire depuis son apparition. En effet, de plusieurs excursions avec guide proposent de s’y rendre en raison de sa taille imposante et de sa facilité d’accès. À l’intérieur, la grotte évoque un dôme de cristal, d’où son nom.

La grande et magnifique grotte de cristal dans le sud-est de l'Islande

Elle se trouve légèrement à l’Ouest de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, qui constitue le point de départ de toutes les excursions à destination des grottes de glace du Vatnajökull. C'est donc la grotte de couleur bleue que vous avez le plus de chance de visiter en Islande ! 

Non loin de la « grotte de cristal », une autre grotte plus petite appelée « Dark Rubin » est également accessible de temps en temps. « Dark Rubin » peut accueillir 30 personnes environ. Elle est entièrement constituée de glace noire.



La « grotte du diamant bleu » au glacier Vatnajökull en Islande 

La grotte du diamant bleu en Islande

La « grotte du diamant bleu » faisait partie des grottes apparues au glacier Vatnajökull pendant l’hiver 2016-2017. Elle arborait un bleu tout à fait splendide, comme les autres grottes du glacier, mais elle était plus petite que la « grotte de cristal ». En effet, elle ne pouvait accueillir que 17 personnes à la fois.

On peut dire que cette grotte était d’un bleu encore plus intense que celui de la « grotte de cristal », d’où son nom.

Passage naturel au sein d'une grotte de glace en Islande

En fait, la « grotte du diamant bleu » est le résultat d’un moulin glaciaire. Elle s'est formée dans les hauteurs du glacier sous l’action de la neige, et non d’une rivière glaciaire comme dans le cas de la « grotte de cristal ». Normalement, un moulin est vertical, mais notre « diamant bleu » était une exception, car elle était horizontale. 

La « grotte du diamant bleu » était souvent accessible, même lorsque la « grotte de cristal » ne l’était pas. Cela est dû au fait qu’elle était située plus en hauteur sur le glacier, là où la température est généralement plus basse. Mais cela signifie également qu’il fallait redoubler d’efforts pour s’y rendre. Cette grotte, comme toutes les autres, a désormais disparu et n’a que peu de chances de réapparaître lors des prochains hivers.

Non loin de la « grotte du diamant bleu » se trouvait également la « grotte du diamant noir », elle aussi accessibme et capable d’accueillir 20 personnes. Mais à l’intérieur, elle était composée uniquement de glace noire.

La « grotte de la cascade » au coeur du glacier Vatnajökull en Islande  

Grotte de la cascade en Islande

La « grotte de la cascade » a fait son apparition lors des hivers 2015-2016 et 2016-2017. Malgré la rivière et la cascade qui coulaient à l’intérieur, il était possible de pénétrer en toute sécurité dans cette grande grotte.

C'est justement la rivière qui pénétrait à l'intérieur qui lui avait donné naissance. De toutes les grottes de glace mentionnées ici, elle est la seule à se trouver à l’Est de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, à côté de la vallée de Vedurárdalur.

Le plafond de glace n’était pas très haut, mais la grotte était tout de même assez grande. En suivant la rivière, vous arriviez à la petite, mais très jolie cascade que vous pouvez voir ci-dessus. On espère donc trouver cet hiver une nouvelle grotte de glace dotée d’une cascade et accessible au même endroit.

La grotte du glace au glacier Katla en Islande  

Grotte de glace au Katla en Islande

La dernière grotte de glace trouvée en Islande se trouve dans le glacier du Katla, l’un des volcans les plus dangereux du monde.

Cette grotte de glace est plus sombre que celles du Vatnajökull et elle ne contient pas de glace bleue. Par ailleurs, elle est plus facile d’accès depuis Reykjavík puisqu’il faut deux fois moins de temps pour rejoindre le glacier par rapport au Vatnajökull. Enfin, cette grotte de glace est la seule à être accessible en été !

Glace noire de la grotte de glace Katla en Islande

Les excursions à la grotte de glace du Katla ont commencé à l’hiver 2016-2017, mais comme la grotte est restée accessible pendant le printemps et l’été, les visites se sont poursuivies tout au long de l’été 2017.

Dans cette grotte de glace, on trouve de la glace noire parsemée ici et là de glace bleu clair et de neige blanche.



Et sinon, il y a aussi un tunnel de glace (artificiel) mais accessible toute l'année en Islande

Tunnel de glace construit par l'homme sous le glacier Langjökull

Enfin, comment ne pas mentionner le tunnel artificiel du glacier Langjökull ? Cet impressionnant tunnel a été creusé à même la glace et conduit à une chapelle située dans les entrailles du glacier où il est possible de se marier ! 

Photo de mariage au sein du tunnel de glace au Langjokull

Photo de mariage au tunnel Langjökull. Picture de Kristín María.

Le tunnel a été creusé dans les hauteurs du glacier, contrairement aux grottes de glace qui se trouvent habituellement sur leurs bords qui sont assez instables. Ainsi, le tunnel est très stable et accessible toute l’année. Une fois à l’intérieur, vous profitez également de la glace bleue envoûtante du glacier.

Les lieux ont également été investis par le Secret Solstice Festival qui a organisé des concerts dans du tunnel.



Exposition sur les glaciers et les grottes de glace à Perlan à Reykjavík

Perlan accueille une exposition sur les grottes de glace

Si vous vous rendez en Islande sur une période de l’année qui convient mal aux visites de grottes de glace, vous pouvez toujours découvrir ces fascinantes formations naturelles et vous faire une idée de ce à quoi elles ressemblent grâce à l’exposition Glacier et grotte de glace qui vient d’ouvrir ses portes au Perlan à Reykjavík.

L’exposition Glacier et grotte de glace est la première du genre à être ouverte au public. Elle s’inscrit dans un projet plus large appelé « Merveilles d’Islande » dont l’inauguration est prévue pour mai 2018 et dans lequel on trouve également un planétarium, une exposition sur les aurores boréales et une autre sur le thème « Terres, côte et océan ».

Dans l’exposition Glacier et grotte de glace, vous pouvez visiter la première grotte de glace reconstituée au monde, en plein centre de la capitale islandaise — et elle est accessible toute l’année !

Et si vous cherchez d’autres choses passionnantes à faire au cœur de l’hiver féérique islandais, alors consultez les meilleures activités d'hiver en Islande !

Quelle grotte de glace avez-vous visité en Islande ? Partagez-nous votre expérience en commentaire de cet article