Hostile et imprévisible, d’une beauté et d’une sérénité sans pareil, l’Islande est aussi sauvage qu’envoûtante. Que vous voyagiez pour la première fois avec un sac à dos ou que vous soyez un randonneur chevronné, les conseils et observations qui suivent vous aideront à assurer votre sécurité, votre bien-être et la qualité de votre aventure islandaise en sac à dos. 



Soyez prudent

L’Islande est un paradis pour les voyageurs en sac à dos, mais le danger n’est jamais très loin. C’est d’ailleurs peut-être ce qui rend le pays si attirant : la nature à l’état sauvage nous appelle et nous offre sa beauté, sa sérénité et son infinie liberté, ne demandant que respect et responsabilité en retour.

Tips for Backpacking in Iceland

Du magnifique chemin de Laugavegur, dans le sud-ouest des Hautes Terres, au splendide canyon d’Ásbyrgi, véritable paradis des randonneurs, l’Islande regorge de chemins de randonnée de niveaux différents, qui offrent une richesse de paysages époustouflants.

Soyez toujours prêt à vous adapter à l’imprévu, mais renseignez-vous au préalable sur la région que vous souhaitez visiter – cette étape est essentielle pour voyager sereinement et en toute sécurité. 

Connaître la région et ses limites

Tips for Backpacking in Iceland

Pour choisir un sentier de randonnée, la distance à parcourir et le niveau de difficulté, basez-vous sur votre condition physique, votre expérience et votre connaissance de la randonnée.

En cas de doute, n’hésitez pas à entrer en contact avec des habitants en Islande qui pourront vous conseiller des itinéraires et des chemins adaptés à vos capacités physiques. Gardez toutefois à l’esprit que même si vous vous êtes bien renseigné sur la région que vous souhaitez visiter, les conditions peuvent changer très rapidement.

Les équipes de secours islandaises publient tous les jours sur Internet des rapports sur l’état des sentiers de randonnée. Consultez-les aussi souvent que possible et vérifiez les prévisions météorologiques locales, surtout si vous prévoyez de randonner loin d’un refuge. 



Équipement indispensable

Tips for Backpacking in Iceland

En Islande, la diversité des paysages et la météo changeante peuvent prendre par surprise les voyageurs les plus chevronnés. Emporter quelques vêtements indispensables dans son sac à dos peut faire la différence entre une bonne et une mauvaise expérience en randonnée et, parfois, entre la vie et la mort. 

Que vous envisagiez de randonner seul ou en groupe, emportez toujours les vêtements suivants dans votre sac à dos lorsque vous vous aventurez dans la nature islandaise. 

 Randonnée à la journée Randonnée sur plusieurs jours
 Chaussettes de randonnée Nourriture pour chaque jour
 Sous-vêtements thermiques Couches supplémentaires (vêtements)
 Veste coupe-vent/imperméable respirante Tente
 Chaussures de randonnée imperméables Sac de couchage
 Gants ou moufles imperméables Matelas de sol
 Guêtres Réchaud, gaz et popote
 Nourriture Lampe frontale/lampe de poche
 Bouteille d'eau Papier toilette et petite serviette
 Carte, boussole ou GPS 
 Téléphone portable 
 Balise de détresse personnelle (PLB) ou téléphone satellite 
 Couche intermédiaire chaude synthétique ou en laine (pas de coton) 
 Trousse de secours et pansements anti-ampoules 
Crème solaire 
 Chapeau, buff ou bandana 
 Chaussures légères pour traverser les rivières 
 Couteau, multitool 
 À emporter en hiver : 
 Lunettes de soleil ou lunettes de ski 
 Bâtons de marche 
 Cache-cou ou écharpe en laine ou synthétique 
 Bonnet et/ou cagoule 

Vous n’utiliserez peut-être pas tous les vêtements énumérés ci-dessous, mais encore une fois, nous ne mesurons jamais vraiment la valeur d’une chose tant que nous n’en avons pas absolument besoin. 



Vérifiez votre matériel

Tips for Backpacking in Iceland

Préparez votre matériel à l’avance et assurez-vous qu’il est en bon état avant de partir.

Il est important que vous sachiez comment utiliser le matériel que vous emportez. Mieux vaut vous entraîner quelques heures dans un endroit familier qu’apprendre à vous en servir dans des circonstances extrêmes et sous pression.

Par exemple, montez votre tente dans votre jardin ou dans un jardin public, allumez votre réchaud et vérifiez le niveau de gaz, et assurez-vous que vos appareils électriques sont chargé. 



Partagez vos itinéraires

Même si vous randonnez en groupe, vous pouvez vous perdre au milieu de la nature islandaise. Des accidents tragiques se sont déjà produits parce que des randonneurs qui avaient besoin d’aide n’ont pas pu être retrouvés à temps. 

Tips for Backpacking in Iceland

Avant de partir, faites un plan de voyage et confiez-le à quelqu’un qui pourra contacter les autorités compétentes si vous ne rentrez pas à l’heure prévue.

La meilleure chose à faire est de déposer votre itinéraire sur safetravel.is, où vous pouvez également louer une balise de détresse personnelle (PLB) que vous pourrez allumer en cas d’urgence.

Et n’oubliez pas de toujours prévenir quelqu’un du moindre petit changement de votre plan de voyage ! 



Comment se rendre à votre destination ?

Les deux tiers de la population islandaise vivent dans la Grande région de Reykjavík ; le reste du pays est peu peuplé.

Le principal moyen de transport en Islande est la voiture et la plupart des voyageurs étrangers louent une voiture lorsqu’ils visitent l’île.

Road in Iceland

Les visiteurs qui voyagent avec leur sac à dos et un petit budget on tendance à utiliser des « moyens de transport » plus économiques. Faire du stop au départ de Reykjavík est assez facile et il est fort probable que la première voiture que vous croiserez s’arrête pour vous emmener.

Si vous cherchez un mode de transport plus sûr, n’hésitez pas à utiliser le système de transport public islandais – une importante flotte de bus – abordable et fiable.

Le pass bus trek vous permet d’arpenter deux des chemins de randonnée les plus prisés d’Islande : les treks Laugavegur et Fimmvörðuháls, situés dans les Hautes Terres. Le bus part de Reykjavík et peut vous déposer à trois points de départ de randonnée différents. 



Choisissez le bon terrain de camping

The camping ground in Mývatn region.

Il est strictement interdit de camper en dehors des campings dans les trois parcs nationaux d’Islande. Le camping sauvage est toutefois autorisé sur les terrains non cultivés si vous restez une seule nuit et ne plantez pas plus de trois tentes. Si vous voyagez en camping-car, en tente-roulotte ou en camping-car pliable, vous ne pourrez pas faire de camping sauvage et devrez dormir dans un camping.

Il est interdit de camper sur un terrain privé sans l’autorisation du propriétaire. Évitez également de camper près des fermes sans autorisation, mais sachez que la plupart des agriculteurs sont tout à fait disposés à accueillir des campeurs moyennant un léger coût.

Dormir dans un camping présente néanmoins quelques avantages : vous disposez des installations de base et de très nombreux campings sont situés près de magnifiques chemins de randonnée. 

Leave no trace

Si la nature islandaise est si belle, c’est parce qu’elle est intacte, et il est de notre responsabilité collective de faire de notre mieux pour qu’elle le reste. 

Tips for Backpacking in Iceland

Adoptons tous le principe du Leave No Trace pour que les paysages si purs et sauvages d’Islande restent préservés pour les nombreuses années à venir : n’abandonnez aucun objet qui ne provienne pas de la nature.

Que vos aventures en sac à dos soient pleines de belles surprises. 

Soyez prudent, responsable et bonne randonnée !