10 millions de macareux vivent en Islande en été, sur ses côtes et ses îles.

Que peut-on faire en cinq jours de vacances en Islande ? Peut-on faire tout le tour de l’île ? Mieux vaut-il réserver des excursions en bus ou louer une voiture ? Découvrez dès maintenant nos meilleurs conseils pour profiter au maximum de vos cinq jours en Islande.

Si vous venez passer cinq jours sur la terre de glace et de feu, vous avez d’innombrables choses à faire, quelle que soit la période de l’année que vous choisissez. S’il est vrai que vous n’avez pas assez de temps pour faire le tour complet du pays sans passer d’un site à l’autre dans la précipitation, vous avez toujours la possibilité de visiter toutes sortes de lieux dans le Sud, l’Ouest et le Nord du pays, et même de gagner les Hautes Terres.

Bien sûr, il va de soi que ce que vous pouvez faire dépend de la saison à laquelle vous venez. En été, grâce au soleil de minuit, vous disposez de plus de temps chaque jour pour faire des visites, mais bien que d’autres activités soient proposées, vous ne pouvez pas voir d’aurores boréales ni visiter de grottes de glace. En hiver, les excursions proposées sont moins nombreuses, mais à l’inverse vous avez tout le loisir de vous émerveiller devant ce phénomène naturel époustouflant.



Hallgrímskirkja est un monument culturel de la ville.

Quelle que soit la saison, Reykjavík reste une capitale bouillonnante d’activité à côté de laquelle il serait vraiment dommage de passer. Et l’une des raisons pour lesquelles il est déconseillé d’essayer de faire le tour complet de la Route circulaire dans ce laps de temps est que cela vous obligerait à tirer un trait sur cette ville et son histoire fascinante.

La visite de Reykjavík mérite au moins d’y consacrer une demi-journée, afin d’apprécier un minimum ses lieux culturels, son architecture unique et son street-art. Si vous envisagez de consacrer une — ou plusieurs — journée(s) complète(s) à Reykjavík, vous pouvez acheter une City Card qui donne accès à d’innombrables musées, galeries et piscines. Elle permet également d’utiliser les transports en commun gratuitement, et d’avoir des remises dans diverses boutiques de la ville.

Bien sûr, il existe également de nombreuses visites guidées de la capitale, comme avec les bus Hop-On Hop-Off, ou celles qui se concentrent sur la culture culinaire. Mais si vous souhaitez visiter la ville en toute autonomie, voici quelques conseils qui vous seront très précieux.



Les visiteurs en Islande peuvent voir des macareux en été, en particulier lors des excursions en bateau.

Si vous préférez ne passer qu’une demi-journée à vous balader dans les rues de la capitale, vous pouvez alors occuper le temps qu’il vous reste avec une petite excursion hors de la ville. Des sorties d’observation de baleines partent toute l’année du Vieux Port, et en été, vous pouvez y ajouter un détour pour aller voir des macareux. Parmi les autres petites aventures que vous pourriez vous offrir, citons les balades à cheval, la motoneige et l’exploration de grottes de lave.

Tout au long de l’année, vous pouvez également faire des excursions dans quelques-unes des régions les plus célèbres du Sud et de l’Ouest du pays, comme le Cercle d’Or, la Côte Sud, la péninsule de Reykjanes et la péninsule de Snæfellsnes. Cet autotour de quatre jours avec excursions guidées permet de se familiariser avec les trois premiers et avec Reykjavík, tout en vous laissant la possibilité de consacrer votre dernier jour à l’exploration de la péninsule de Snæfellsnes.


  • Consultez les voyages autotours en Islande 

Belles falaises sur la péninsule de Snæfellsnes en Islande.

Si vous êtes prêt à renoncer à la Côte Sud, vous pouvez la remplacer dans votre programme par cet autotour de cinq jours, qui offre une immersion totale dans les sites naturels du grand Ouest. 

Toutefois, en Islande, de nombreux voyageurs préfèrent ne pas avoir à louer de voiture. Tout particulièrement en hiver, où seuls les conducteurs expérimentés et confiants devraient normalement se lancer à l’assaut des routes islandaises, et encore, uniquement au volant d’un 4x4.



Si vous préférez vous laisser conduire, vous pouvez vous baser à Reykjavík et partir en excursions à partir de là. Vous pouvez aussi vous épargner beaucoup de temps de préparation et de stress en réservant une de nos formules de voyage avec excursions guidées.

Cependant, le choix de votre formule dépend de la saison à laquelle vous voyagez.

Que faire en 5 jours en Islande en été

La cascade Seljalandsfoss, dans le sud de l'Islande, tombe d'une falaise moussue dans des champs de fleurs sauvages en été.

L’été en Islande, le soleil ne se couche pas, ce qui fait que vous disposez de longues journées pour visiter et faire des activités. Les voyages avec excursions guidées sont pensés pour profiter au maximum de ces journées, et se déclinent en de multiples formules.

Ce voyage organisé de cinq jours en été, par exemple, comprend une excursion de deux jours dans le Sud avec découverte de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, visite du Cercle d’Or et billet d’entrée au Blue Lagoon. Tous les hébergements et déplacements sont compris, et de multiples activités optionnelles sont également proposées.

Un autre voyage organisé de cinq jours vraiment incroyable et uniquement disponible en été comprend une journée au Groenland. Et les billets d’avion sont inclus ! De plus, avec ce séjour absolument unique en son genre, vous prenez également le temps d’explorer le Cercle d’Or et la Côte Sud. 

Si vous souhaitez profiter au maximum de la nature islandaise, mais que vous voulez plus de flexibilité et ne pas être contraint de réserver vos cinq jours complets en une seule fois, vous pouvez également vous tourner vers des excursions de deux jours. Cette excursion à vélo de deux jours sur la péninsule de Snæfellsnes, par exemple, peut être réservée en plus de cette excursion de deux jours sur la Côte Sud, le tout vous permettant de conserver une journée de libre afin de partir à la découverte de Reykjavík avec une sortie d’observation de baleines en prime.



En été, une excursion qui se démarque radicalement du séjour type que la plupart des visiteurs étrangers s’offrent en Islande est également proposée. La réserve naturelle de Hornstrandir, région la plus reculée du pays, est uniquement accessible en été, alors pourquoi ne pas consacrer deux jours à l’explorer ? Et pourquoi pas trois ?

De la même façon, l’été est la meilleure saison pour découvrir les Hautes Terres. S’il est effectivement possible de s’y rendre en hiver avec des excursions en Super jeep, les conditions empêchent toute exploration en profondeur. Pourquoi ne pas vous offrir trois jours de marche dans la partie orientale du parc national de Vatnajökull (même si cela suppose de réserver un vol intérieur pour Egilsstadir), ou bien quatre jours de trekking sur le sentier mondialement connu de Laugavegur ?

Il est également possible de faire une journée de marche au Landmannalaugar.



Landmannalaugar est une belle vallée de source chaude dans les hauts plateaux islandais

Outre la randonnée dans les Hautes Terres, les activités réservées à la période estivale sont le rafting et la plupart des sorties en mer, notamment pour aller observer les macareux. Les excursions au départ des îles Vestmann ne se font également qu’en été, ce qui constitue une excellente raison d’aller passer un ou deux jours sur cet archipel volcanique et chargé d’histoire.

En venant cinq jours en Islande, vous avez également le temps d’aller dans le Nord du pays, surtout en été lorsque la route est bonne. Une fois là-bas, vous pouvez faire des excursions dans la région de Mývatn, voir la plus puissante cascade d’Europe, Dettifoss, et même pénétrer dans la meilleure zone maritime du monde pour l’observation de baleines, au départ de Húsavík.



Que faire en 5 jours en Islande en hiver

Avec cinq jours dans l’hiver islandais, vous avez tout le temps de vous plonger dans de magnifiques paysages enneigés et de faire de formidables activités de saison. Vous allez peut-être également avoir la chance de voir des aurores boréales, et la possibilité d’explorer une grotte de glace. 

Sachez que l’apparition des aurores boréales est très incertaine, que les conditions météo des hivers islandais sont connues pour leur instabilité, et que par conséquent, il se peut que cinq jours ne soient pas suffisants pour être sûr que vous en voyiez. Cependant, tous les soirs de septembre à avril où les conditions sont réunies, les excursions aurores boréales se mettent en route !

Elles peuvent se faire en bus, en bateau ou en Super jeep selon que vous préfériez une sortie abordable, unique en son genre ou pleine d’action. Vous pouvez également louer une voiture et partir à leur recherche par vous-même, à l’aide des prévisions d’aurores et de nuagesdisponibles sur le site web de l’agence météorologique islandaise.



La plupart des arrivées en Islande rêvent de voir un incroyable spectacle des aurores boréales.

Tous les voyages hivernaux avec excursions guidées incluent des temps réservés à la chasse aux aurores boréales. Les autotours comprennent également des itinéraires détaillant les meilleures façons de les chercher par vous-même, comme dans cette formule de trois jours organisée autour de la chasse aux aurores et de la baignade dans les sources chaudes. 

Cependant, tous les voyages d’hiver avec excursions guidées n’incluent pas forcément de visite de grottes de glace, donc, si cette sortie est importante pour vous, ce séjour de cinq jours qui vous emmène tout le long de la Côte Sud devrait répondre à vos attentes. Il vous conduit également au Blue Lagoon et dans le Cercle d’Or, et comprend des activités optionnelles telles que de la motoneige, des balades à cheval et du snorkeling.



Les visites de grottes de glace sont parmi les plus compétitives en Islande, alors réservez vite.

Vous avez également la possibilité d’aller voir des grottes de glace avec des excursions de deux ou trois jours sur la Côte Sud, ou bien vous rendant par vos propres moyens à Jökulsárlón pour retrouver vos guides sur place.

Comme pour les aurores, cependant, vous ne pouvez jamais être sûr à 100 % qu’une grotte de glace sera accessible. Après de fortes pluies, ou bien si les températures sont remontées au-dessus de zéro, par exemple, les grottes de glace peuvent devenir instables et dangereuses. Mais les guides font toujours de leur mieux pour trouver des grottes praticables en toute sécurité, et quand bien même votre excursion serait annulée, vous pouvez la remplacer par une autre activité — de la randonnée sur glacier, le plus souvent.

Sachez que l’exploration de grotte de glace n’est possible qu’entre novembre et mars.

Chute d'eau de Svartifoss dans la réserve de Skaftafell dans le sud de l'Islande en hiver

Mais si vous ne voulez pas avoir à gérer une éventuelle annulation, il existe de nombreuses autres choses à faire en hiver qui sont plus fiables que les sorties aurores boréales et grottes de glace. Ce voyage hivernal de 3 jours à Landmannalaugar, par exemple, est l’une des meilleures façons de profiter des Hautes Terres en hiver — tout en conservant de bonnes chances de voir des aurores.

Si les routes sont bonnes, les conducteurs expérimentés peuvent également mettre le cap au Nord pour aller voir à quoi ressemblent des sites tels que Godafoss et Mývatn lorsqu’ils se drapent dans les couleurs de l’hiver. Une escapade qui ravira tout particulièrement les fans de Game of Thrones, puisque c’est à Mývatn qu’ont été tournées de nombreuses scènes se déroulant au Nord du Mur. Dans cette région en hiver, il est également possible de faire des excursions avec chiens de traîneau.



La lagune du glacier Jökulsárlón est facilement accessible si vous avez cinq jours en Islande.

En venant en Islande cinq jours, vous avez beaucoup plus de possibilités de visites, d’activités, d’enrichissement culturel et de relaxation que sur un simple week-end prolongé. Tant que vous acceptez l’idée que vous ne pouvez pas voir autant de choses que les visiteurs qui viennent une semaine ou plus, vous êtes sûr de vous plonger en immersion totale dans la nature et l’histoire islandaises, et de passer des vacances inoubliables.