Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Magnús Ólafsson
Écrit par : Magnús Ólafsson
Expert vérifié

Ready for 10 days of adventure? Look no further than this amazing Iceland itinerary.

Si vous voulez passer dix jours d’été riches en aventures et en découvertes authentiques, notre itinéraire favori en Islande est fait pour vous ! En plus de vous guider vers des régions totalement préservées et autres trésors cachés de la nature islandaise, cette boucle vous propose une sélection exigeante des sites d’intérêt incontournables de la terre de glace et de feu. 



L’Islande n’a pas de réseau ferroviaire et, bien que les bus islandais soient relativement accessibles et simples à utiliser, les trajets sont coûteux et les passages peu fréquents.

Par conséquent, pour votre traversée du pays, nous vous recommandons de louer une voiture, car c’est la meilleure façon de voyager à votre rythme et d’avoir accès à toutes sortes de sentiers cachés et autres routes moins fréquentées qui vous conduiront à coup sûr auprès de quelques-uns des secrets les mieux gardés du pays.  

Travelling around Iceland requires long stretches of driving.

Limitées à 90 km/h, les paisibles routes nationales d’Islande offrent des conditions de conduite idéales, tout en permettant de s’émerveiller devant des paysages à couper le souffle.

Et n’oubliez pas que si, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas conduire, vous avez toujours la possibilité de réserver un tour de l’Islande avec guide.



Jour 1 Reykjavík 

Afin de rejoindre l’hébergement que vous avez réservé avec vue sur le centre de Reykjavík, vous récupérez votre voiture dès votre arrivée à l’aéroport international de Keflavík, avant de traverser le décor lunaire de la péninsule de Reykjanes pour un premier contact avec la beauté spectaculaire de l’Islande qui défile déjà derrière votre pare-brise.

The Blue Lagoon is one of the most popular visitors destinations in Iceland.

Plus de 70 % des voyageurs qui visitent l’Islande font un passage au Blue Lagoon, qui constitue ainsi le site d’intérêt le plus prisé du pays, et à juste titre. En effet, classé en 2012 comme l’une des « 25 merveilles du monde » par le National Geographic, ce spa géothermal, situé au beau milieu d’un champ de lave noire accidenté à Grindavík, à 25 minutes de route de l’aéroport de Keflavík, est rempli d’une eau laiteuse bleue réputée avoir d’incroyables pouvoirs de guérison. 

Si vous arrivez en Islande tôt le matin, le Blue Lagoon est une option idéale pour votre première journée en Islande, sinon, nous vous recommandons de réserver une entrée dans le célèbre spa pour votre dernier jour. Mais, de toute façon, sachez que vous allez avoir tout au long de votre séjour de nombreuses occasions de vous baigner dans de magnifiques piscines naturelles et artificielles.

The Reykjavik skyline, complimented by a full rainbow.

Une fois que vous avez pris possession de votre chambre, il serait dommage de ne pas profiter du centre-ville dynamique de Reykjavík, où vous attendent d’innombrables boutiques, musées, restaurants et cafés, et d’aller explorer le quartier du vieux du port de Grandi, où foisonnent de nos jours ateliers d’artisans, bistros et galeries d’art. 

Et dans la soirée, comment ne pas aller dîner dans l’un des 5 meilleurs restaurants de Reykjavík avant de plonger en immersion dans la vie nocturne de la capitale islandaise où toute une foule de noctambules extravagants fait régner une atmosphère avant-gardiste de tolérance et d’anticonformisme ?

Par contre, n’oubliez pas de garder des forces pour le périple qui vous attend.  



Jour 2 Grotte et Hveragerdi 

La deuxième journée de votre voyage en Islande, vous roulez 20 km à l’Est de Reykjavík pour rejoindre le parc naturel de Bláfjöll, où vous consacrez la fin de la matinée et le début de l’après-midi à l’exploration de ce qui est largement considéré comme le plus magnifique spécimen du genre : la chambre magmatique vide du volcan Thríhnúkagígur.

Inside The Volcano is one of Iceland's most exhilarating geological tours.

Après une marche de 3 km à travers le merveilleux décor volcanique de Bláfjöll, une télécabine vous fait descendre lentement par une ouverture en forme d’entonnoir sur 120 mètres dans l’énorme cavité magmatique du Thríhnúkagígur.

Les visites du volcan Thríhnúkagígur sont l’occasion de plonger littéralement dans le cœur refroidi d’un volcan en sommeil, où les parois orange et écarlates témoignent des cataclysmes et des terribles destructions qui ont jalonné la longue histoire de la région.

The geothermal valley of Reykjadalur is one of the most popular areas for hot springs bathing.

Dans l’après-midi, vous reprenez la route vers Hveragerdi, où vous allez passer la nuit après une randonnée à Reykjadalur, une vallée géothermique fumante, encaissée entre les montagnes qui surplombent le village.

Les eaux chaudes qui dévalent en permanence les collines environnantes de Reykjadalur viennent former une rivière au fond de la vallée, où l’on peut se baigner et se détendre tout en admirant un paysage fascinant.

The Icelandic Horse, an icon of the country.

Et si vous avez le cœur plus porté sur l’aventure, cette balade à cheval permet de vous enfoncer encore un peu plus dans les montagnes de Hveragerdi, où vous attendent d’impressionnants champs de lave, des mares de boue géothermiques bouillonnantes et autres fumerolles à admirer sur le dos de votre étonnante monture aux airs de poney qu’est le cheval islandais.  

Jour 3 - Cascades, Reynisfjara et Klaustur 

The view from behind Seljalandsfoss waterfall.Photo de Diego Delso. Wikimedia Creative Commons.

Le troisième jour, vous poursuivez votre incursion dans l’Est, à travers les plaines du Sud, où vous attend en cours de route Seljalandsfoss, l’une des plus hautes cascades d’Islande.

Seljalandsfoss fait une chute de plus de 60 m devant une caverne brumeuse accessible à pied et qui permet donc de passer derrière son mur d’eau pour en ressentir toute la force mystique, grâce à un point de vue que Dame Nature ne veut bien nous offrir que très rarement.

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

L’étape suivante du jour est Seljavellir, où un vieux sentier mène à Seljavallalaug, l’une des plus anciennes piscines d’Islande, et construction humaine la plus emblématique du Sud.

En 1923, la piscine a été construite à flanc de montagne pour recueillir l’eau tiède filtrée par les collines environnantes. Et de nos jours, il s’agit d’un point de baignade qui constitue l’un des exemples d’architecture intégrée au paysage les plus beaux du pays. 

À dix kilomètres à l’Est de Seljavellir, l’imposante Skógafoss, l’une des plus grandes cascades d’Islande, fait une chute de 60 m depuis les imposantes falaises qui marquent la frontière entre les plaines côtières et les Hautes Terres islandaises

Après avoir abordé ce puissant gardien aquatique du Sud, vous seriez bien inspiré d’aller visiter le musée folklorique de Skógar, dont les six bâtiments abritent plus de 15 000 objets d’artisanat traditionnel issus de la région.

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

La fin de l’après-midi est consacrée à l’exploration de Reynisfjara, l’une des plus belles plages de sable noir au monde.

Sous l’assaut constant de la violence des vagues de l’Atlantique Nord, Reynisfjara arbore des formations rocheuses titanesques et des orgues basaltiques hexagonales, qui s’unissent en une énorme falaise parsemée de mystérieuses grottes obscures ouvertes sur le large. 

Sachez qu’en raison des forts courants sous-marins, de la puissance des vagues et des basses températures, il est extrêmement dangereux ici de pénétrer dans l’eau et qu’il ne faut JAMAIS s’y risquer. 



Le meilleur itinéraire à suivre en IslandeSystrastapi à Kirkjubæjarklaustur. Photo de Regina Hrönn Ragnarsdóttir.

Après avoir exploré Reynisfjara, vous continuez votre route vers l’Est, en direction de la ville voisine de Kirkjubæjarklaustur où vous allez passer la nuit. 

Les soirées claires d’été offrent les conditions idéales pour découvrir la cascade de Systrafoss, ainsi que le splendide Systrastapi (« le rocher de la sœur », littéralement en français), une étrange colline rocheuse qui domine les plaines du Sud et située à 30 min à pied du village. 

Jour 4 Skaftafell et Jökulsárlón 

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandePhoto d'Anjali Kiggal. Wikimedia Creative Commons.

Le quatrième jour, vous parcourez Skaftafell, véritable sanctuaire national de plus de 4800 km2 de terres sauvages surréalistes, où le sable noir du désert cohabite avec une oasis de bouleaux qui s’est développée sous les bons auspices d’un des éperons de la calotte glaciaire du Vatnajökull.

Ce véritable joyau du Sud est réputé pour son climat chaud en été, et les gens du coin proposent toutes sortes de services de grande qualité, notamment des randonnées sur glace et des sorties escalade sur glace avec guide, des transports, de la restauration et des hébergements. De plus, au départ du centre d’accueil et du camping de Skaftafell de nombreux sentiers de randonnée mènent à de véritables petits paradis d’une beauté envoûtante. 

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Le long du Fossaleid (« sentier des chutes »), Hundafoss est la première et la plus haute des cascades qui vous attendent, avant d’arriver finalement à la majestueuse cascade de Svartifoss (ou « chutes noires »), qui se jette du haut d’une imposante série d’orgues basaltiques située dans une clairière forestière. 

Mais à 30 minutes de route à l’Est du camping, vous trouvez l’un des chefs-d’œuvre de la nature les plus prisés d’Islande, Jökulsárlón.



Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Jökulsárlón est une lagune glaciaire dans laquelle vous pouvez approcher d’innombrables phoques en naviguant parmi les véritables montagnes de glace qui se sont détachées du glacier Breidamerkurjökull situé plus au Nord.

Voilà des décennies maintenant que les excursions de Jökulsárlón attirent de nombreux visiteurs venus du monde entier et demeurent, à ce jour, l’une des activités touristiques les plus convoitées en Islande. 



Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Mais, une fois que les icebergs titanesques de Jökulsárlón ont fondu jusqu’à atteindre la taille d’un mètre cube environ, la rivière glaciaire Jökulsá á Breidamerkursandi les charrie vers le Sud jusqu’à la mer. Alors, les vagues les transforment en plateaux de glace de la taille d’une table qui finissent par se déposer sur les sables noirs de la plage dite de Diamants

La Plage de Diamant est ainsi un lieu où des morceaux de glacier vieux de 1000 ans viennent fondre lentement avant de rejoindre l’immensité aquatique de l’océan.

C’est là que vous passez le reste de la journée avant de rentrer à Skaftafell pour une nuit de sommeil bien méritée, sous un glacier baigné par les rayons écarlates du soleil de minuit.

Jour 5Les Fjords de l’Est et Egilsstadir 

Aujourd’hui, vous vous dirigez vers la petite ville d’Egilsstadir, la plus grande agglomération de l’Est du pays, où les traditions et la science se sont livré un combat sans merci pendant des siècles.  

Cette capitale non officielle de l’Est est traversée par le troisième plus grand fleuve d’Islande, le Lagarfljót, dont on raconte qu’il abriterait l’équivalent islandais du monstre du Loch Ness, un serpent monstrueux appelé Lagarfljótsormurinn

Les premières observations documentées du grand serpent de Lagarfljót datent de 1345 et se sont poursuivies jusqu’au XXIe siècle, mais ce n’est qu’en 2012 qu’un enregistrement vidéo a finalement fourni les preuves irréfutables de son existence.

Et en un clin d’œil, la légende est devenue un fait établi.

Mais avant d’avoir peut-être la chance de voir de près le serpent du Lagarfljót, les trois heures de route qui vous séparent encore d’Egilsstadir seront pour vous l’occasion de profiter de paysages montagneux balayés par les vents et désertés par les touristes, mais aussi de villages au charme indéfinissable, et de nombreuses cascades, dont on dit qu’elles rivalisent avec leurs sœurs du Sud.

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande  Photo extraite de Circuit 7 jours sur la route circulaire | La boucle islandaise

Avec ses longs fjords aux pentes abruptes et ses crêtes acérées forgées au fil des millénaires par le travail des glaciers, la spectaculaire côte Est est aussi contrastée par de fertiles plaines agricoles, des prairies en fleurs et autres bosquets verdoyants.

À 25 km au Sud d’Egilsstadir, la forêt nationale de Hallormsstadaskógur offre un paysage bigarré de plus de 740 hectares, ce qui en fait la plus grande forêt d’Islande. 

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Hallormsstaðarskógur. Photo de Christian Bickel. Wikimedia, Creative Commons. 

Les forêts sont rares sur la terre de glace et de feu, si bien qu’avant d’arriver à Egilsstadir, une petite halte dans les bois s’impose ! Hallormsstadarskógur dispose de plus de 40 km de sentiers de randonnée balisés ou non, de deux campings tout équipés et de services de locations de bateaux et de chevaux.



Jour 6 Asbyrgi 

Aujourd’hui, la route vous emmène à 190 km au Nord-Ouest d’Egilsstadir, dans le mystérieux canyon en forme de fer à cheval d’Ásbyrgi (« l’abri des dieux »), dont les flancs escarpés arborent de hautes falaises qui, selon de nombreuses sources locales, seraient le principal lieu de vie en Islande du fameux Peuple caché (huldufólk).

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Le grand canyon mesure 3,5 km de long pour 1 km de large et est divisé par une remarquable formation rocheuse de 25 m de haut, appelée Eyjan (« l’île »), et au sommet de laquelle vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur les environs et sur les autres marcheurs qui progressent sur les nombreux sentiers des contre-bas densément boisés.  
Le meilleur itinéraire à suivre en Islande  L’étang de Botnstjörn à Ábyrgi. Photo de Regína Hrönn Ragnarsdóttir. 

L’un de ces chemins est un sentier caillouteux qui se faufile jusqu’à l’étang translucide et paisible de Botnstjörn. Ce petit plan d’eau est tout ce qui reste d’une ancienne cascade sans nom qui, dans les temps les plus reculés, tombait à pic de la falaise qui le domine.

Aujourd’hui, Botnstjörn est équipé d’une plate-forme d’observation qui permet de s’offrir un moment de paix où l’on peut rendre un hommage silencieux à l’esprit aquatique autrefois le maître des lieux.  

Concert de Sigurrós à Ásbyrgi en 2006. 

Selon la légende, Ásbyrgi se serait formé lorsque Sleipnir, le cheval à huit pattes d’Odin, aurait effleuré la terre de l’un de ces sabots. Mais pour les géologues, le canyon est apparu à la suite d’une crue massive de la rivière Jökulsá á Fjöllum survenue à l’ère glaciaire.

Vous passez la journée dans la douce intimité rocheuse du canyon d’Ásbyrgi, avant de vous préparer pour une nuit pleine de beaux rêves autour du Peuple caché qui vit dans les falaises au-dessus de vous. 



Jour 7 - Mývatn 

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Au Sud de Hólfjallavegur, les deux heures de route qui vous conduisent désormais dans le Nord-Est des terres seront pour vous l’occasion de traverser les paysages féériques du lac Mývatn, formés lors d’une explosion volcanique cataclysmique survenue il y a plus de 2000 ans.

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande  Photo de Pjt56. Wikimedia Creative Commons.

Le Mývatn est l’un des plus grands lacs d’Islande, célèbre non seulement pour ses nombreuses colonies d’oiseaux et sa flore éclatante, mais aussi pour les multiples merveilles naturelles qui l’entourent. Notamment, les mares de boue sulfurique bouillonnantes du col de Námaskard, l’énorme volcan de Hverfjall et son cratère de tuf, ainsi que l’immense Krafla, une caldera volcanique extrêmement active et dont la dernière éruption remonte à 1984.

À l’Est du lac se trouve l’un des trésors naturels les plus précieux d’Islande, les champs de lave de Dimmuborgir (ou « châteaux sombres »).  

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandeLes champs de lave de Dimmuborgir, à l’Est du lac Mývatn. Photographe inconnu. Wikimedia Creative Commons. 

La légende raconte que Dimmuborgir s’est formé suite à l’expulsion du paradis de Lucifer. En atterrissant à l’Est de Mývatn, l’ange déchu s’est alors empressé de réunir toutes sortes d’âmes égarées pour créer les catacombes de l’enfer, au grand dam des elfes de lumière qui peuplaient les lieux.

Tout ne fut plus alors que chaos et confusion, et des démons se mirent à combattre les êtres de lumière sous un ciel incandescent. Mais les elfes finirent par repousser l’armée de Satan dans les lointaines régions inférieures, avant de faire de ces étranges champs de lave leur capitale universelle.

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandeLe tube de lave de Kirkjan (« l’église ») à Dimmuborgir. Photo de Chmee2/Valtameri. Wikimedia Creative Commons. 

De prime abord, ce genre de récits peut sembler absurde, mais si l’on tient compte de l’incroyable puissance géothermique de la région, l’association mythologique de Mývatn avec le feu, le soufre et les enfers devient tout à fait compréhensible. 

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandeLa piscine naturelle de Grjótagjá. Photo extraite de Circuit 7 jours sur la route circulaire | La boucle islandaise.

En fait, autour du lac, vous avez de fortes chances de tomber sur de nombreuses grottes remplies d’eau chaude, dont beaucoup figurent parmi les plus beaux sites de baignade naturels au monde.

Mais comme de petits tremblements de terre viennent régulièrement modifier les conditions géothermiques de la région (faisant parfois augmenter la température de l’eau à des niveaux extrêmes capables même de mettre votre vie en danger), vous devez toujours vous renseigner auprès des habitants avant de vous baigner dans les grottes. 



Jour 8 - Husavik et Akureyri 

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Au départ de Mývatn, une petite conduite matinale de 40 min vous suffit pour gagner la baie de Skjálfandi, dans le Nord du pays, où se trouve la paisible petite ville de Húsavík qui s’est imposée comme la capitale mondiale de l’observation de baleines.

C’est parce que de nombreuses espèces de baleines viennent chercher leur nourriture dans les eaux de la baie de Skjálfandi que Húsavík est le meilleur poste d’observation des cétacés d’Islande. Les opérateurs locaux affichent un taux inégalé de satisfaction de leur clientèle de 99 % !

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

Dans le cadre d’une excursion typique d’observation de baleines à Húsavík, vous êtes quasiment sûr de voir le dauphin à nez blanc, le marsouin commun et même l’imposante baleine bleue. Cela dit, c’est la douce baleine de Minke qui est, de loin, l’animal le plus souvent aperçu. De nature curieuse, elle se laisse souvent approcher de très près. 



En début d’après-midi, il serait dommage de ne pas aller visiter le Musée de la baleine et le Musée de l’exploration, dont les objets anciens et les navires de pêche que l’on peut y voir témoignent de l’incroyable histoire maritime de l’Islande.

Depuis Húsavík, 90 km de route vous séparent désormais d’Akureyri à l’Ouest, la plus grande ville d’Islande après la capitale, avec une population de 20 000 habitants. 

Bien qu’Akureyri ne se situe qu’à 100 km au-dessous du cercle arctique, la ville vous accueille avec un climat doux et agréable, dans une ambiance décontractée. 

Akureyri figure en tête de la liste des dix meilleurs endroits à visiter en Europe du Lonely Planet et rivalise avec Reykjavík en tant que haut lieu culturel de l’Islande. Avant d’aller vous reposer, il serait bien dommage de ne pas passer la fin d’après-midi et la soirée à explorer les sites d’intérêt de la ville, où vous attendent notamment une multitude de cafés, de restaurants et de musées. 



Jour 9 Husafell 

Pour cette avant-dernière journée en Islande, vous vous levez tôt et faites trois heures de route jusqu’au vieux hameau pastoral de Húsafell.

Niché dans une dense forêt de bouleaux entre deux glaciers, ce pôle d’activités de plein air, très prisé, est le lieu idéal pour s’offrir une journée de randonnée et de visites touristiques.

De formidables chemins et sentiers de randonnée mènent à la jolie forêt de Húsafellsskógur, aux glaciers d’Ok et de Eiríksjökull, ainsi qu’au vaste champ de lave de Hallmundarhraun, qui abrite de nombreuses grottes, dont, notamment, Surtshellir et Vídgelmir

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandePhoto extraite de Au cœur de la lave | Visite audioguidée de la grotte de lave de Vídgelmir et de Borgarfjördur

Vídgelmir est une grotte de 1585 m de long où se succèdent de gigantesques dômes atteignant parfois la hauteur étonnante de plus de 15 m, ce qui en fait non seulement la plus grande grotte de ce type en Islande, mais aussi du monde. 

Mais ce n’est pas tant par sa taille grandiose que Vídgelmir est un site unique que par le festival de couleurs vives qui apparaissent ici et là, sublimées par un système d’éclairage spécialement conçu pour que les visiteurs puissent garder un souvenir indélébile de leur aventure souterraine. 



Le meilleur itinéraire à suivre en Islande

À 15 km au Sud-Ouest de Vídgelmir vous attend une autre merveille de la nature, là où les cascades de Hraunfossar se jettent dans la rivière Hvítá.

Les chutes de Hraunfossar figurent parmi les plus belles cascades d’Islande et, à ce titre, elles sont incontournables. Notamment parce qu’elles sont situées à 5 min de voiture du centre de Húsafell qui dispose d’une petite épicerie, d’une station-service, d’une piscine et d’un kiosque d’information où il est possible de réserver des chalets, des emplacements sur le terrain de camping ou des chambres pour la nuit à l’hôtel du coin.

Jour 10 - Reykjanes et retour au bercail 

Au tout dernier jour de votre voyage, vous partez à deux heures de route au Sud-Ouest de Húsafell sur la très volcanique péninsule de Reykjanes, une immense crête de champs de lave noire et rouge où s’éloignent imperceptiblement l’une de l’autre les plaques tectoniques eurasiatique et nord-américaine.

Le meilleur itinéraire à suivre en IslandeLa zone géothermique de Seltún. Photo extraite de l’excursion sur la péninsule de Reykjanes

À chaque virage, se révèlent sous vos yeux des manifestations toutes plus majestueuses les unes que les autres du volcanisme islandais, comme le lac fumant de Kleifarvatn et les champs géothermiques éclatants de Gunnuhver et de Seltún, parsemés de mares de boue en ébullition et de fumerolles.  

À Sandvík, sur la pointe sud de la péninsule, une passerelle qui enjambe un petit canyon permet de se promener entre les deux continents !

Le meilleur itinéraire à suivre en Islande Photo extraite de Navette Blue Lagoon | Transfert en bus depuis Reykjavík

On a vite fait de perdre le fil du temps et les repères de l’espace dans le paysage volcanique de Reykjanes, alors prenez soin de vous réserver un créneau pour le Blue Lagoon si vous n’y êtes pas allé dès le premier jour de votre voyage.

Cet univers de vapeur, de roche noire et d’eau bleu lait est la façon idéale de conclure votre passage en Islande. Le célèbre lagon brumeux a le don de dissiper toutes les tensions et de préparer au mieux votre corps pour le retour à la maison. 

 

Articles les plus consultés

Link to appstore phone
Installez l'application la plus importante pour les voyages en Islande

Téléchargez le plus grand site de voyage d‘Islande sur votre téléphone pour gérer l‘intégralité de votre voyage dans un seul endroit

Scannez ce code QR avec l‘appareil photo de votre téléphone et cliquez sur le lien qui apparaît pour mettre le plus grand site de voyage d‘Islande dans votre poche. Ajoutez votre numéro de téléphone ou votre adresse e-mail pour recevoir un SMS ou un e-mail avec le lien de téléchargement.