La chaude lueur du soleil de minuit baigne les emblématiques rochers de Reynisdrangar.

À quoi s’attendre en Islande au mois de juin ? Quel temps fait-il ? Quelles sont les températures à Reykjavík et dans le reste du pays ? Quelle est la meilleure façon de profiter du solstice d’été ? Lisez dès maintenant ce guide de l’Islande au mois de juin, quelles que soient les prévisions météo !



Chez Guide to Iceland, voici la question que l’on nous pose le plus souvent : « quel est le meilleur moment de l’année pour voyager en Islande ? » Le mois de juin est un excellent choix pour découvrir la terre de glace et de feu : officiellement, c’est le premier mois de l’été, même s’il évoque plutôt le printemps.

Il subsiste parfois encore quelques plaques de neige sur les sommets, mais la nature est en fleurs et les températures sont agréables — bien que pas aussi chaudes qu’en juillet et août, évidemment. À partir de juin, le camping est beaucoup pratiqué, alors, que ce soit en tente ou en camping-car, pourquoi ne pas dormir en pleine nature ?

Avec l’amélioration des conditions météo, conduire en Islande au mois de juin est très sûr et très alléchant ! Les routes accidentées des Hautes Terres sont rouvertes à la circulation et vous permettent de pénétrer dans les vastes étendues sauvages de l’intérieur du pays — à condition de disposer d’un 4X4.

Les collines riches et vallonnées de Landmannalaugar.

La fête nationale islandaise est célébrée tous les 17 juin. Où que vous soyez dans le pays, ce jour-là, les drapeaux flottent bien haut dans le ciel, et les Islandais participent en masse aux festivités.

Le mois de juin est également idéal pour découvrir le soleil de minuit dans toute sa splendeur, car le jour le plus long de l'année, le solstice d'été, se situe entre le 20 et le 22 juin. En principe, pendant le solstice d’été, le soleil se couche en Islande. Mais, en réalité, sa lumière persiste dans le crépuscule en raison de la position très septentrionale de l’île. Or, vous allez non seulement pouvoir assister à ce phénomène absolument unique, mais cela va également vous permettre d’avoir plus de temps dans la journée pour visiter le pays.

Le Secret Solstice est un énorme festival de musique qui se tient pendant le solstice d’été, et qui met à l’honneur des groupes étrangers et islandais. Ces derniers viennent faire profiter de leur talent à un public enthousiaste qui se masse chaque année dans le parc du Laugardalur à Reykjavík.

Grâce aux journées plus longues et aux températures plus favorables, en juin, la plupart des activités possibles en Islande sont assurées, et il reste donc un certain nombre de choses que vous ne pouvez pas faire. Ainsi, la saison de la spéléologie dans les grottes de glace va de novembre à mars. Il vous est donc impossible de voir ces authentiques trésors cachés en été, tout comme il est impossible de voir des aurores boréales, puisqu'il ne fait jamais totalement nuit.



Un cadre naturel tout en contrastes

Vestrahorn dans toute sa majesté.

L’Islande est un pays de contrastes, et l’été est la meilleure période de l’année pour s’en rendre compte : les dernières neiges fondent pendant que les fleurs et les arbres fleurissent aux pieds des sommets montagneux encore gelés.

L’Islande se couvre de fleurs violettes appelées lupins. À l’origine, le lupin a été introduit dans l’environnement pour lutter contre l’érosion des sols. Cependant, il s’est rapidement répandu jusqu’à couvrir une grande part des campagnes. Le lupin est désormais considéré comme une espèce nuisible, menaçant parfois d’étouffer les plantes autochtones, comme certaines espèces sacrées ou les mousses anciennes. 



Le lupin est donc une plante assez controversée, et de nombreux Islandais ne l’apprécient guère pour les raisons que nous venons d’évoquer. Mais beaucoup d’entre eux, tombés sous le charme de la fleur pourpre, ne se soucient pas du tout de la voir se propager dans les campagnes islandaises.

La saison des lupins est à son maximum en juin, de quoi donner la touche fleurie idéale aux photos que vous allez ramener de votre séjour. Idyllique, tout simplement idyllique ! 

Si vous visitez l’Islande en voiture, même sur une courte distance, les contrastes qui caractérisent le pays ne pourront pas vous échapper, car les paysages changent très rapidement. En quelques kilomètres seulement, défilent sous vos yeux des champs de lupins pourpres, puis des champs de lave couverts de mousse verte, et enfin des pâturages luxuriants parsemés de boutons d’or et de pissenlits jaunes.

Que faire en Islande au mois de juin ?

Parfois, les macareux ne peuvent pas voler, mais ils sont capables de battre des ailes plus de 400 fois par minute.

Le mois de juin, premier mois de l'été, est un moment idéal pour visiter l'Islande, car les activités et les lieux accessibles sont très nombreux. Bien qu’on ne puisse énumérer toutes les possibilités, la liste ci-dessous a pour but de vous orienter parmi les différentes sorties estivales les plus prisées du pays.

Le camping au mois de juin en Islande

Le cercle de ... la vie de camping?

Le mois de juin annonce généralement l’ouverture de la saison du camping, tant pour les Islandais que pour les visiteurs étrangers. Le camping est très populaire en Islande et l’on trouve de nombreux terrains tout à fait magnifiques un peu partout dans les campagnes. Tous les campings disposent de douches et de toilettes, ou bien se trouvent non loin de la piscine locale dans laquelle vous pouvez utiliser les sanitaires.

Il est toutefois vivement recommandé de chercher un camping digne de ce nom si vous voulez disposer des meilleurs équipements, et notamment de toilettes. Tjalda et Camping Card sont deux excellents sites web qui permettent de trouver le camping le plus proche de vous, et de consulter les équipements dont il dispose. Le camping sauvage est encore autorisé en Islande, mais pour préserver la nature sauvage du pays, il est soumis à une réglementation stricte.

Avant de vous installer, respectez toujours ces consignes.

La météo est imprévisible, alors prévoyez toujours des vêtements supplémentaires, et consultez régulièrement les bulletins météo. Et n’oubliez pas que même une fois le soleil couché, le crépuscule reste. Bref, un masque de sommeil n'est jamais de trop...

Sentiers de randonnée au mois de juin en Islande

Marre de l'agitation? Evadez-vous dans la campagne islandaise.

En été, les sentiers de randonnée praticables sont nombreux et très variés. Le meilleur moyen d’entrer en contact avec la beauté de la nature totalement préservée des campagnes islandaises est de la parcourir en marchant — tranquillement —, et en respirant à pleins poumons son air frais, pendant que parvient à vos oreilles le son du sol craquant sous vos pieds...

Un grand nombre de randonnées avec ou sans guides vous attend sur le site web de Guide to Iceland

L’amélioration des conditions météo au mois de juin rend disponibles des itinéraires reculés et inaccessibles le reste de l’année, et la possibilité de camper permet de faire des randonnées encore plus longues. Les routes menant aux Hautes Terres sont ouvertes à la circulation, tout comme le sentier de Laugavegur, qui relie les réserves naturelles de Landmannalaugar et de Thórsmörk



Sur le plan géologique, les fjords de l'Ouest constituent la plus vieille région d'Islande, une longue histoire qui a donné le jour à ces étendues d’eau tout à fait spectaculaires et à de multiples cascades tumultueuses. Sur les sommets embrumés des montagnes, on trouve des sentiers qui font le bonheur des randonneurs de tous niveaux, et dont certains sont parsemés de vieux cairns. 

Pêcher au mois de juin en Islande

Attraper un saumon ou vont-ils vous attraper!

L’Islande entretient une étroite relation avec la pêche, et l’essentiel de l’histoire nationale tourne autour de cette activité. Beaucoup d’Islandais aiment se détendre en allant pêcher dans les lacs et les rivières. Cela étant dit, la pêche en rivière est très limitée en Islande, et vous devez d’abord vous renseigner sur la réglementation en vigueur si vous avez l'intention d'aller pêcher.

Pour pêcher dans les lacs et rivières d’Islande, vous devez vous procurer un permis de pêche, et demander l’autorisation du propriétaire des terres sur lesquelles vous vous trouvez — ce n’est pas évident, et les permis sont chers. Le plus simple pour les pêcheurs expérimentés comme pour les débutants consiste à réserver une excursion de pêche avec guide.

La pêche en mer est beaucoup plus simple et souvent proposée en combiné avec une sortie d'observation de baleines — comme dans cette formule par exemple. Parfois, les accompagnateurs vous aident à vider votre poisson, afin que vous puissiez le faire cuire.

Mais la méthode la plus simple et la moins chère pour attraper du poisson en Islande est d’aller pêcher directement dans les ports : certaines sociétés louent des cannes à pêche, et vous n’avez plus qu’à lancer votre ligne, et à vous détendre, assis sur le quai, les pieds suspendus au-dessus de l’eau.

Sources chaudes et piscines au mois de juin en Islande

Laugardalslaug, la plus grande piscine de Reykjavík, vaut le détour!

Les Islandais adorent se baigner, et chaque recoin de l’île qui est peuplé possède une piscine à proximité. En réalité, on trouve souvent de fantastiques sources chaudes bien cachées dans des lieux aussi reculés qu’étonnants !

L’abondance de l’énergie géothermique disponible en Islande est totalement intriquée dans l’histoire et dans la culture de la population. Voilà pourquoi les Islandais adorent passer leur temps à barboter ensemble dans l’eau pour se mettre au courant des derniers potins et de l’actualité. 



Bien que ces lieux de baignade soient presque toujours à l’extérieur, ils sont fréquentés toute l’année. Le mois de juin reste cependant un des meilleurs moments de l’année pour découvrir la culture de la baignade qui règne en Islande.

Landmannalaugar et ses sources chaudes naturelles.

Les sources chaudes naturelles ne sont pas toujours équipées de vestiaires, et encore moins de vestiaires chauffés, du coup, l’arrivée du mois de juin est synonyme de nouvelles possibilités de baignades. Attention, certaines sources chaudes peuvent se trouver sur des propriétés privées, il ne faut pas y entrer sans l’autorisation du propriétaire.

La lumière du jour permanente au mois de juin permet de profiter de ces merveilles naturelles toute la journée et toute la nuit ! Rien ne vaut ces moments uniques d’observation des longues ombres projetées sur le sol par la lueur rougeâtre d’un coucher de soleil interminable, tout en se prélassant dans une source chaude au milieu de nulle part.

La plupart des villes et des villages possèdent leur propre piscine, et Reykjavík en compte de nombreuses. Mais, quelle que soit la piscine de votre choix, il y a toujours une règle à respecter : vous devez vous laver sans maillot de bain avant d'entrer dans le bassin. C’est une façon de maintenir la propreté des piscines qui sont très peu chlorées en Islande.
  
À Reykjavík, les piscines sont particulièrement grandes et disposent souvent d’installations supplémentaires telles que des saunas et des hammams. Laugardalslaug, la plus grande piscine de Reykjavík, propose même des massages et des soins Spa.

Sundhöllin, dans le centre de la capitale, vient de rouvrir ses portes après des travaux de rénovation. Elle est particulièrement appréciée des habitants et des visiteurs pour son emplacement et pour l’atmosphère bon enfant qui y règne.  

L’équitation au mois de juin en Islande

Chevaux islandais

Le cheval islandais est l’une des races de chevaux les plus rares et les plus pures au monde, il est le fruit de plus de 1000 ans d’élevage sur l’île, sans contact avec l’extérieur. Célèbre pour son intelligence et son calme, voilà un millénaire qu’il est le fidèle compagnon des Islandais pour le transport et l’agriculture, même si, de nos jours, il est avant tout destiné aux loisirs et à la compétition sportive.

Le mois de juin offre des conditions idéales pour faire de l’équitation, et donc une occasion de découvrir la beauté de la campagne à cheval. En outre, les longues heures d'ensoleillement permettent plus de souplesse dans le choix de l'heure et de la durée de votre balade. 



Le cheval islandais est connu pour son tempérament amical, ainsi que pour sa stature petite et trapue à la fois — de taille, il est plus proche du poney que du cheval. Ces attributs en font le cheval parfait pour les enfants et les débutants qui disposent là d’un moyen fantastique de découvrir l’Islande en famille.

On trouve des chevaux islandais partout dans le pays, et vous pouvez donc profiter de la plupart des excursions et des régions d’Islande confortablement installé sur la selle de votre fidèle monture.

Observation de baleines et de macareux au mois de juin en Islande

Observez les baleines en juin

Les côtes islandaises regorgent de krill et de poissons qui attirent les baleines et les oiseaux sur son littoral. Les sorties d’observation de baleines et de macareux sont des excursions — parfois combinées — qui se font en bateau, et qui peuvent durer jusqu'à trois heures.

Le macareux moine ne nidifie sur les côtes islandaises qu’entre mai et août. Le mois de juin est donc un des meilleurs moments de l’année pour observer cet adorable oiseau, que l'on surnomme souvent le clown de la mer. Considéré par beaucoup comme l’oiseau emblème — non officiel — de l’Islande, il serait bien dommage de passer à côté de cette occasion qui s’offre à vous d’observer cet animal à bec coloré.

Un macareux charmant nichant dans l'herbe

L'observation des baleines et des macareux est une activité idéale pour partir à l’aventure en famille. Les sorties d'observation de baleines sont proposées toute l'année. Cependant, la sortie en mer est tout de même beaucoup plus agréable si vous embarquez en été, quand les vents sont plus faibles et les températures plus clémentes. 



Mais, les baleines ne sont pas les seuls mammifères que vous puissiez espérer voir. En effet, bien que les baleines à bosse et les baleines de Minke soient fréquentes, vous pouvez également voir des marsouins communs et des dauphins à bec court. Plus rarement, on rencontre aussi des rorquals communs et des orques (épaulards). Attendez-vous également à tomber sur des oiseaux typiquement islandais : mouettes, fulmars, fous de bassan et guillemots. 

Une fois à bord, le bateau vous conduit sur les principales zones d'observation, où votre guide spécialisé se fait un plaisir de vous transmettre toutes ses connaissances sur la faune et la flore observables autour de vous, sans oublier toutes les anecdotes amusantes concernant ces drôles de créatures...

Exploration de grottes de lave en Islande au mois de juin

Tunnel au milieu de la terreCrédit : Visite de la grotte de lave de Leidarendi

Le mois de juin est une très bonne période pour découvrir les grottes et les tunnels de lave d’Islande. De nombreuses grottes de lave inaccessibles en hiver à cause de la glace sont désormais prêtes à être explorées. Pénétrez sous la surface de la Terre pour découvrir la puissance des forces volcaniques qui façonnent l’Islande depuis des temps immémoriaux.

Il est conseillé de ne jamais entrer dans une grotte en Islande sans être accompagné d’un guide spécialisé, d’autant qu’il existe de nombreuses visites guidées qui permettent d’aller explorer ces mystérieuses cavernes dissimulées sous la croûte terrestre.

Grâce à la grande flexibilité dans l’organisation de vos journées que permettent les mois d’été, vous pouvez vraiment optimiser le temps dont vous disposez. Pourquoi ne pas combiner deux activités nature — comme visiter la grotte de lave de Leidarendi et faire une balade à cheval dans un paysage de collines et de lacs — dans le cadre de cette fantastique excursion ?

Que se passe-t-il au mois de juin en Islande ?

Assistez au festival de musique épique Secret Solstice en juinCrédit: Secret Solstice Festival

Bien que l’Islande, avec ses moins de 350 000 habitants, soit un petit pays, le calendrier compte de nombreuses fêtes annuelles et festivals de musique ou d’arts — et le mois de juin ne fait pas exception. Voici les événements culturels qui vous attendent au mois de juin en Islande.

La fête des pêcheurs

Misty Harbor sur la côte où les gens aiment célébrer le jour du pêcheur.

La fête des pêcheurs est un jour férié, fixé chaque premier dimanche de juin, même si la fête dure en réalité tout le weekend, surtout dans les campagnes. L’histoire, la culture et la survie même de l’Islande sont depuis toujours étroitement liées aux richesses que le pays a su extraire de l’océan, et le pêcheur, de par son courage et sa force, est la figure la plus vénérée du pays.

La fête des pêcheurs a été instituée en 1938 pour rendre hommage à tous ceux qui ont risqué leur vie en mer, et à ceux qui la risquent encore aujourd’hui, mais aussi, bien entendu, à ceux qui y ont péri tragiquement. 

Si vous passez vos vacances à Reykjavík, vous pouvez aller jeter un œil dans le vieux quartier de conditionnement du poisson, devenu de nos jours le célèbre et très cosmopolite quartier Grandi, à seulement 15 min à pied du centre-ville. Certains restaurants du secteur proposent une soupe de fruits de mer gratuite, et des vendeurs de rues cherchent à vous amadouer avec divers mets à base de poisson, et autres morceaux de choix cuits à la braise. Vous pouvez même voir les pêcheurs mettre leur poisson — et autres créatures quasi extraterrestres venues des profondeurs de l’océan — en glace !

La fête des pêcheurs est célébrée avec un enthousiasme, tout particulièrement dans les villes côtières. Si vous vous trouvez dans un petit village de bord de mer, pensez à descendre au port pour vous mêler aux festivités. Il y a toujours des activités proposées, notamment pour les enfants, ce qui fait de la fête des pêcheurs une sortie idéale pour toute la famille.

17 juin : la Fête nationale d'Islande

Le drapeau islandais défiant la domination danoise.

Le 17 juin marque l’anniversaire de l’indépendance de l’Islande, ainsi que l’anniversaire d’une des principales figures du pays à avoir combattu pour elle, Jón Sigurdsson. Les drapeaux islandais flottent bien haut dans le ciel, et chacun peut demander un jour de congé s’il le souhaite.

À Reykjavík, des gens en costume traditionnel, des cavaliers et des scouts brandissant des drapeaux défilent dans les rues du centre-ville. Les gens affluent pour regarder le spectacle et écouter le discours de Fjallkonan, la « femme de la montagne », nommée chaque année pour incarner l’obstination du caractère et de l'esprit de la nation islandaise. 



Lors des deux dernières éditions, signe du caractère extrêmement progressiste de la culture islandaise, le titre de Fjallkonan a été attribué à une femme transsexuelle et à une drag queen.

Et quel que soit le temps qu’il fait, la fête bat son plein dans le centre de Reykjavík, puis un feu d’artifice vient illuminer le ciel de la soirée. Des festivités similaires plus ou moins importantes se déroulent dans tout le pays. Alors, où que vous soyez, ne laissez pas passer cette occasion de festoyer à l’islandaise !

Le festival de musique du Secret Solstice

Le soleil est au rendez-vous et la foule se soulève au festival Secret Solstice.Crédit: Secret Solstice Festival

Le Secret Solstice est un festival de musique qui se tient tous les ans pendant 3 à 4 jours dans le centre de Reykjavík, pendant le weekend du solstice d’été. Depuis la première édition en 2014, le festival a eu l’honneur d’accueillir toutes sortes d’artistes à succès, ainsi que de nombreux groupes prometteurs venus du monde entier.

Parmi les têtes d’affiche qui sont déjà passées au Secret Solstice on peut citer Radiohead, Die Antwoord, Foo Fighters, Busta Rhymes du Wu-Tan Clan, Deftones, Kelis, The Prodigy, Stormzy ou encore Chaka Khan.

Les gens viennent de partout pour assister à ce festival durant lequel le soleil ne se couche jamais, et les auberges de jeunesse comme les hôtels font le plein pendant trois jours — il en va de même pour les sociétés de location de voiture, alors pensez à réserver à l’avance ! Un terrain de camping est également prévu pour celles et ceux qui veulent se plonger dans l’ambiance festivalière la plus authentique.

Réservez vos billets pour le Secret Solstice bien à l’avance, et le moment venu, n’oubliez pas vos lunettes de soleil et votre imperméable !

La fête du homard à Höfn

Profitez de la fierté de la cuisine locale de Höfn, la savoureuse langoustine.

Pour fêter son anniversaire, à la fin du mois de juin, la ville de Höfn met à l’honneur le homard. En effet, Höfn est célèbre pour son homard et sa langoustine. Les festivités s’étalent sur un weekend avec des concerts et, bien sûr, beaucoup de homard. 

La météo du mois de juin en Islande

De belles fleurs de fièvre jonchent les collines verdoyantes de Landmannalaugar.

Le mois de juin est vraiment une période remarquable pour venir en Islande, et l’un des mois préférés des Islandais comme des visiteurs étrangers. Et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : les longues heures d’ensoleillement quotidien apportent avec elles des températures plus clémentes, et offrent plus de flexibilité pour placer les visites qui vous intéressent dans votre emploi du temps.

De plus, la lueur ambrée du soleil de minuit fait toujours le bonheur des passionnés de photo, car du coucher au lever du soleil, ce sont plusieurs « heures magiques » qui vous attendent, et non une seule.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’en juin l’ensoleillement soit garanti. En Islande, la météo est toujours instable, et elle peut changer rapidement au cours d’une même journée. Bien qu’en plaine il soit extrêmement improbable d’avoir affaire à la grêle ou à la neige, on se retrouve presque toujours avec un mix de grisaille, de journées pluvieuses et de ciel bleu.

Si vous prévoyez de faire des activités de plein air, et en particulier si vous envisagez de camper, n’oubliez pas d’emporter avec vous plusieurs couches de vêtements. Elles vous protégeront du froid et il vous suffit de les retirer lorsque le soleil se lève — croisons les doigts ! En savoir plus sur la météo ici.

Quelle que soit la météo, les activités à faire et les endroits à visiter en juin sont illimités. Alors, bloquez dès maintenant votre mois de juin en Islande ! Vous êtes sûr de revenir de ce voyage avec des souvenirs inoubliables plein la tête, et de nombreuses histoires palpitantes à raconter autour de vous. 


Comment s’est passé votre séjour au mois de juin en Islande ? Quelles sont les activités que vous avez préférées ? Sur cette période de l’année, quelle visite referiez-vous avec plaisir ? Quel temps avez-vous eu ? N'hésitez pas à laisser vos commentaires ou questions ci-dessous :