Quelle est la meilleure époque de l'année pour partir en Islande? À quoi ressemblent les saisons islandaises? Quel temps fait-il? Quand peut-on voir les aurores boréales? Quelle est la saison des macareux? Et celle du soleil de minuit?

Voilà quelques-unes des principales questions que nous recevons. Mais celle qui revient le plus souvent porte sur la meilleure époque de l'année pour visiter l'Islande, question à laquelle il n'est pas facile de répondre tant la nature, la vie sauvage et le climat islandais sont imprévisibles. Nous avons donc décidé de réunir autant d'informations que possible sur les sites touristiques dépendants du climat et des saisons en un seul article !

L'Islande connaît quatre saisons, même si l'on ne s'en aperçoit pas toujours, car le temps change sans cesse. Lorsque vous serez en Islande, vous entendrez sans doute l’adage qui dit : « si le temps qu'il fait ne te plaît pas, attends donc 5 minutes ». Beaucoup de gens s'imaginent l'Islande comme un pays constamment pris dans les glaces et le froid, mais ils se trompent.

En réalité, l'Islande jouit d'un climat beaucoup plus clément que ne le laisse penser son nom (qui signifie littéralement « terre de glace »). Cela s'explique en partie par l'action du Gulf Stream qui circule au sud et à l'ouest du pays, et apporte avec lui une chaleur venue tout droit des caraïbes ! Malheureusement, cela signifie également que les masses d'air tempérées de l'Atlantique viennent rencontrer les masses d'air froides de l'Arctique venues du nord, provoquant des changements de temps brusques et fréquents. C'est ce qui explique aussi qu'il y ait beaucoup de vent et de tempêtes dans le pays, et que le Sud soit plus pluvieux que le Nord.



When is the best time to visit Iceland? Here's Strokkur in wintertime!

Mais ce n'est pas là la seule source de chaleur dont bénéficie l'Islande, car le pays se trouve juste au-dessus de l'un des points les plus chauds de la Terre. L'Islande présente une activité géothermique stupéfiante faite de nombreuses sources chaudes, de geysers, de mares de boue, de volcans et parfois de tremblements de terre.

C'est en effet l'un des rares endroits au monde où l'on peut voir se rencontrer deux plaques tectoniques à la surface de la Terre, puisque partout ailleurs ou presque, elles n'entrent en contact que sous les mers. Concrètement, l'Islande est divisée en deux par la plaque eurasiatique d'un côté et la plaque nord-américaine de l'autre, et la ligne de partage qui passe au milieu du pays est particulièrement bien visible dans le parc national de Thingvellir, où l'on peut même pratiquer la plongée (snorkeling ou avec bouteilles) entre les deux continents. Dans quelques milliards d'années, l'Islande sera coupée en deux.

Ne vous laissez pas dissuader par l'activité volcanique ou les tremblements de terre, car dès qu'un volcan entre en éruption, loin de faire fuir les gens, il attire les curieux autour de lui. Quant aux tremblements de terre, ils sont de faible intensité et très rares. Les éruptions volcaniques ou les séismes n'ont d’ailleurs jamais causé de gros dégâts en dehors de la destruction de certaines récoltes quelques siècles en arrière, et la suspension d’une partie du trafic aérien il y a quelques années à cause d'un nuage de cendres. Et puis... les éruptions volcaniques sont d’une beauté tout simplement extraordinaire, et assister à l’une d’entre elles, c’est revenir à l’humilité qui doit être la nôtre devant les forces de la nature!



Volcanic eruption in Bardarbunga, Holuhraun

Toutefois, si les températures en Islande sont plus douces que vous auriez pu le penser, elles restent assez froides ! En fonction de l'endroit d'où vous venez, vous pourrez les trouver plus chaudes ou plus froides que vous ne le pensiez (cela dépend aussi des aléas de la météo, de l'époque de l'année à laquelle vous voyagez et des vêtements plus ou moins chauds que vous portez !)

Au niveau des températures, les hivers islandais ne sont pas aussi froids qu'au Canada ou en Russie – ou même qu'à New York ou dans les pays baltes. En été cependant, il n'y a jamais de journées caniculaires, même s'il peut parfois faire assez chaud. Les températures sont assez douces tout au long de l'année et il n'y a pas de changement radical des températures entre l'été et l'hiver, comme à New York par exemple.

When is the best time to visit Iceland? This horse likes it in summertime!

En revanche, ce climat « tempéré » est totalement imprévisible. Vous pouvez vous réveiller par une belle journée ensoleillée et, le temps de vous habiller, relever la tête et découvrir qu'une tempête de neige fait rage à l'extérieur. Ou bien, vous pouvez être au volant dans une vallée sous un beau ciel bleu, passer une colline et vous retrouver soudain dans le brouillard et la pluie.

Foggy landscape in Iceland

Les islandais sont habitués à tout cela, et si vous réservez une excursion qui doit finalement être annulée pour cause de mauvais temps, soit vous serez intégralement remboursé, soit la date de votre sortie sera reportée.

De notre point de vue, chaque saison a quelque chose d’unique. Vous pouvez vous informer sur les différentes saisons ici afin de vous faire votre idée et déterminer quelle est l'époque de l'année qui vous convient le mieux pour visiter l'Islande !

C'est en été que l'Islande accueille le plus de visiteurs. Le temps est plus clément, les journées sont plus longues et il est vrai que c'est une saison fantastique pour visiter le pays. Si c'est la première fois que vous vous rendez en Islande, nous vous conseillons vivement d'y aller en été.

Cependant, si c'est la deuxième ou troisième fois que vous partez pour l'Islande, nous vous recommandons d'essayer une autre saison. Ainsi, en « hors-saison », vos frais d'hébergement seront réduits (à l'exception peut-être de Noël et du Nouvel An !) et vous pourrez profiter de paysages très différents par rapport à l'été.

Certaines attractions touristiques ne sont accessibles qu'en hiver, comme les capricieuses aurores boréales, ou encore les spectaculaires grottes de glace situées dans l'un des nombreux glaciers que compte l'Islande. Vous pourriez également vous lancer dans une folle aventure en grosse super-jeep dans des tempêtes de neige, et revenir chez vous avec des récits de voyage un peu plus drôles et palpitants que d'habitude à raconter. Et puis rien ne vaut le soir du Nouvel An à Reykjavik ! :)

When is the best time to visit Iceland? Go for New Year's Eve in Reykjavík!


Vous trouverez toutes les informations actualisées dont vous avez besoin sur le climat et la météo en Islande sur le site web de l'Icelandic Met office. Mais n'oubliez jamais qu'en Islande, le temps peut être extrêmement instable (y compris en été), et que toutes les prévisions doivent être prises avec des pincettes!


Le printemps en Islande

When is the best time to visit Iceland? In spring you'll see contrast between thawing snow and the colours below :)

En Islande, le printemps correspond aux mois d'avril et mai. Chaque premier jeudi succédant au 18 avril est férié et marque pour les Islandais la célébration du premier jour officiel de l'été. Il n'est pas rare qu'il neige ce jour-là. Mais ce n'est le premier jour de l'été qu'officiellement, car en réalité on devrait plutôt considérer qu'il s'agit du premier jour du printemps. Pendant les mois d'avril et mai, la neige peut tomber de temps en temps sur l'Islande, mais en général, elle fond dans les montagnes et les Hautes Terres, et a déjà quasiment disparu à Reykjavik et sur la côte où la végétation commence à fleurir.

C'est également l'époque de l'année où les oiseaux migrateurs, tels que le célèbre macareux, commencent à apparaître en Islande. Les premiers macareux font leur apparition en avril et restent dans le pays jusqu'en septembre. Mais c'est un autre oiseau, le Lóa ou Pluvier doré, qui est censé annoncer le printemps, et c'est vers la fin du mois de mars que l'on peut apercevoir les premiers d'entre eux.



When is the best time to visit Iceland? For puffins, in summertime :)

La météo printanière à Reykjavik peut alterner entre chutes de neige (fondue ou non), pluie et ensoleillement. Les températures oscillent entre 0 ° et 10 °C. Le printemps peut être assez humide dans la moitié sud du pays, et plus sèche (mais aussi plus froide) à mesure que l'on remonte en direction du nord (vers Akureyri). Sur les Hautes Terres islandaises, la température peut être inférieure de 10 °C par rapport aux côtes. C'est ce qui explique qu'elles soient fermées à la circulation.

Les couleurs de la nature commencent à apparaître, les herbes ne sont pas encore très hautes ou vertes, mais les bourgeons des arbres sont sur le point d'éclore. On peut alors voir des fleurs de printemps comme le crocus ou le lys de Pâques relever la tête dans les jardins des habitants. On pourra même apercevoir d'autres espèces printanières fleurir sur les arbres. En général, une fois l'hiver passé, les gens sont pleins d'enthousiasme et une certaine effervescence plane dans l'air à l'idée que l'été est sur le point de commencer.

Le printemps est une excellente période pour ceux qui souhaitent se rendre en Islande. En effet, on peut encore chasser des aurores boréales, la météo est assez clémente et la haute saison n'a pas encore commencé, si bien que les touristes sont moins nombreux et les prix plus attractifs. Il vous sera également plus facile de trouver des hébergements libres et la saison offre de nombreuses excursions.

L'été en Islande

On considère que l'été islandais commence vers la fin mai début juin et se prolonge jusqu'en août. C'est la période où l'on compte le plus grand nombre de visiteurs en Islande. C'est en été que se produit le soleil de minuit, c'est-à-dire que les journées sont incroyablement longues et les gens débordants d'énergie.

Colourful Icelandic summer

Les jours rallongent sans cesse jusqu'au jour le plus long de l'été, autour du 21 juin. Après le solstice d'été, les journées commencent à raccourcir, mais seulement d'une ou deux minutes par jour ! Les couchers de soleil se transforment en levers de soleil dans un magistral spectacle pouvant durer plusieurs heures. L'Islande est le paradis des photographes qui veulent prendre des clichés de paysages naturels à « l'heure magique ».



When is the best time to visit Iceland? For midnight sun, summertime!

Pour les voyageurs, ces longues journées sont vraiment pratiques, car vous ne pouvez jamais vous perdre dans la nuit ni être contraints de rejoindre un lieu donné avant qu'elle ne tombe. Il n'y a pas de nuit ! Mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours dormir, il vous suffit d'utiliser des rideaux opaques :)

La plupart des excursions se font durant l'été, et les longues journées qui caractérisent cette saison vous permettront de vous visiter de nombreux sites comme des montagnes, des glaciers, des volcans et des chutes d'eau, dont la plupart vous offriront de magnifiques contrastes de couleurs.

Háifoss waterfall, Iceland's second highest

La météo peut toujours être imprévisible et certaines années, on peut avoir l'impression que l'été rechigne à s'installer. Les températures peuvent descendre jusqu'à 5 °C, mais également atteindre les 25 °C ! En moyenne, elles se maintiennent entre 10 ° et 15 °C. Les étés ne sont pas aussi humides que les printemps, mais il pleut occasionnellement. Le principal facteur de froid est le WindChill (ou température ressentie), car il y a beaucoup de vent en Islande. Si vous avez de la chance, vous aurez beau temps et chaleur, et vous pourrez passer de belles journées d'été en Islande. Et si vous êtes en milieu urbain, vous verrez comme les villes s'animent !

De nombreux bivouacs ou festivals de musique fleurissent en Islande pendant l'été, et une multitude de gens choisissent de parcourir le pays en dormant dans leur tente. Parmi les festivals de musique estivaux, en plus d'innombrables manifestations de plus petite envergure, on peut citer le Secret Solstice Festival et l'ATP festival.

Icelandic colourful highlands

En été, généralement vers fin juin ou début juillet, la fermeture hivernale de certaines routes des Hautes Terres est levée. C'est donc la seule période de l'année qui vous permet d'accéder à la célèbre vallée de Landmannalaugar (à moins que vous ne vous y rendiez dans le cadre de cette excursion hivernale en super-jeep à Landmannalaugar) et à celle de Thórsmörk. Donc si vous rêvez de partir marcher dans les Hautes Terres islandaises en suivant les sentiers de randonnées les plus connus (le Laugavegurinn et le Fimmvörduháls), alors juillet ou début août sera la période idéale pour vous.



L'automne en Islande

Autumn colours at Þingvellir national park

L'automne islandais commence fin août et dure jusqu'à fin octobre ou début novembre. L'automne est une période formidable pour visiter l'Islande, car les températures sont encore relativement chaudes à la fin août, et ce même s'il fait chaque jour un petit peu plus froid ! En septembre et octobre, les prix des hébergements baissent et vous pourrez vous apprécier les splendides couleurs de l'automne islandais, et peut-être assister aux premières chutes de neige de l'année et même voir des aurores boréales !

Le seul inconvénient est qu'il peut y avoir beaucoup vent, de l'humidité et parfois faire assez froid. Les températures automnales sont similaires à celles du printemps, entre 0 ° et 10 °C, à la différence qu'il y a plus de vent en automne : les feuilles qui tombent des arbres sont immédiatement emportées ici et là par le vent ! Cela dit, vous pourrez également bien sûr profiter de belles journées comme celle que l'on voit sur la photo ci-dessus, prise dans le parc national de Thingvellir.

Lorsqu'une couche de neige fraîche tombe et vient s'unir aux couleurs de l'automne, à la mousse et à la lave, ce sont d'incroyables combinaisons de couleurs qui se forment, comme sur cette photo des Hraunfossar (littéralement, « les chutes de lave »).

When is the best time to visit Iceland? For contrasting colours, autumn!

C'est en automne que les oiseaux commencent à quitter les lieux et que certaines excursions comme le rafting ou les expéditions dans les Hautes Terres cessent d'être proposées. D'un autre côté, c'est la saison des champignons et de la cueillette des baies qui s'ouvre dans les campagnes. En Islande, vous pourrez en effet ramasser des myrtilles, des camarines noires et des fraises. Vous pourrez également trouver des groseilles, même si elles sont essentiellement présentes dans les jardins des habitants.

Et n'oubliez pas d'observer le ciel et de rester à l'affût des aurores boréales!

L'hiver en Islande

En Islande, l'hiver s'étale de novembre à mars. Ce sont les mois les moins lumineux de l'année, et le jour le plus court des quatre saisons arrive juste avant les vacances de Noël, le 21 décembre. Ce jour-là, on ne compte que 4 ou 5 heures de soleil. Heureusement, la période des fêtes scintille de mille feux grâce aux décorations de Noël qui ornent tous les jardins et toutes les rues!

Icelandic winter scene

L'hiver est la saison parfaite pour se blottir à l'intérieur autour d'une bonne tasse de chocolat chaud ou pour se baigner dans l'un des nombreux bains à remous, mares de boue et sources chaudes que compte l'Islande. Certaines sources chaudes permettent de se baigner toute l'année – mais c'est en hiver qu'elles sont le plus apprécié :)

When is the best time to visit Iceland? For ice caves, wintertime!

L'hiver en Islande est surtout réputé pour deux choses : les aurores boréales et les grottes de glace naturelles. Les grottes de glace se forment en été sous le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe, lorsque la glace fond et que de grandes rivières se mettent à couler sous le glacier. Durant l'été, vous ne pourrez pas visiter les grottes puisqu'elles sont occupées par les courants d'eau, mais quand la température chute et que l'eau redevient glace, alors l'Islande jouit de spectaculaires grottes bleues à explorer.

Early winter view of Snæfellsjökull glacier

Les glaciers islandais sont présents toute l'année, et en été, le contraste de couleurs qu'ils apportent dans les paysages est à couper le souffle, même si c'est en hiver qu'ils sont les plus impressionnants. Contrairement à ce que croient beaucoup de gens, l'Islande n'est pas constamment enneigée en hiver, la neige a tendance à apparaître, fondre et apparaître à nouveau. Vous pourrez donc toujours profiter des contrastes de couleurs et apprécier la taille titanesque des glaciers.

Icy landscape at Snæfellsnes peninsula, near Mt Kirkjufell

Sur le plan météorologique, l'hiver en Islande est la plus imprévisible des saisons. Si vous vous trouvez dans le sud, à Reykjavik par exemple, la température moyenne est de 0 °C. Elle peut descendre à -5 ° ou monter à 5 °C, mais ne sort presque jamais de cette fourchette. Attention ! Il ne s'agit pas de la température ressentie...

Plus vous allez vers le nord, à Akureyri ou à Ísafjördur par exemple, plus vous trouverez de la neige en abondance et des températures basses. Rien de très extrême toutefois, mais la température pourra descendre jusqu'à -10 °C, et vous pourrez parfois admirer de beaux paysages hivernaux parés de neige, de glace et de stalactites.



Icelandic winter waterfall landscape

Les voies de circulation conduisant aux Hautes Terres sont fermées en hiver, mais certains glaciers restent tout de même accessibles. Ces excursions sont alors tributaires du temps et de la visibilité et peuvent donc être annulées quelques heures à peine avant le départ. Dans ce cas-là, vous vous verrez proposer une autre excursion ou bien un remboursement intégral. Ainsi, vous n'avez que peu de chances de vous retrouver au sommet d'un glacier au beau milieu d'une tempête de neige déchaînée. Mais si cela devait arriver, sachez que la température peut descendre jusqu'à -15 ° ou -20 °C. Donc, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est d'emporter avec vous de nombreux vêtements chauds, en laine ou polaires de préférence. Ainsi, vous pourrez toujours ajouter un vêtement ou en enlever un! 

Les aurores boréales

When is the best time to visit Iceland? Wintertime for the Northern Lights!

C'est en septembre et en mars que l'on voit le mieux les aurores boréales. Il n'est pas possible d'en voir en plein été (juin-juillet), car les aurores boréales ne sont visibles que la nuit. Or en Islande, cette période de l'année est celle du soleil de minuit et les nuits sont claires. En août, les nuits commencent à s'assombrir et l'on peut donc déjà apercevoir quelques aurores boréales. On considère que la « saison » des aurores va de septembre à mars, quand l'obscurité de la nuit dure suffisamment longtemps.

De temps à autre, les aurores boréales sont particulièrement actives, comme en 2013 lorsque le cycle solaire était à son maximum et que de spectaculaires apparitions avaient été observées.

Auroras over Jökulsárlón glacier lagoon

En 2012, le Met Office a lancé un service de prévision islandais des aurores boréales. Il vous fournira une carte des prévisions de l'intensité des aurores échelonnées dans le temps. Regardez les zones blanches. Elles représentent les régions où le ciel est dégagé. C'est là que l'on voit le mieux les aurores boréales dans l'obscurité naturelle. Les prévisions ne sont pas fiables à 100 % et certaines nuits, alors que les échelles annoncent une forte intensité (de 7 sur 9 par exemple) il se peut que vous ne voyiez rien, et inversement, lorsque l'activité est annoncée faible (1 ou 2 sur l'échelle de mesure) vous pourrez peut-être admirer une magnifique aurore.

Nous laissons ici à votre disposition toute une série d'articles sur les aurores boréales, les meilleurs sites où les trouver, la façon dont elles se forment, leur apparence, etc. 



Colourful Northern Lights in Iceland

Alors, selon VOUS, quelle est la meilleure époque de l'année pour partir en Islande ?