Qu'est-ce que le Blue Lagoon en Islande et où se trouve-t-il ? Qu'a-t-il de si particulier ? Comment s'est-il formé ? Est-il d’origine naturelle ou artificielle ? Combien de temps faut-il y rester pour en profiter pleinement ? L’eau est-elle vraiment chaude ? Quel est le meilleur moment pour se rendre au Blue Lagoon ? Découvrez maintenant tout ce que vous devez savoir sur le spa du Blue Lagoon en Islande.


Qu'est-ce que le Blue Lagoon en Islande ?

  • Le Blue Lagoon est un spa situé en Islande et ouvert toute l'année.
  • Le tarif d'entrée standard pour les adultes (plus de 14 ans) est fixé à partir de 6100 ISK.
  • Pour entrer au Blue Lagoon, l'âge minimum est de 2 ans, et l'entrée est gratuite pour les enfants de 2 à 13 ans.
  • Il est indispensable de réserver votre entrée plusieurs jours, voire plusieurs semaines à l'avance.
  • L'idéal est de s'y rendre tard le soir pour profiter du soleil de minuit en été et en journée l'hiver.
  • La température moyenne de l'eau est de 39°C / 102°F toute l'année.
  • Le Blue Lagoon n'est pas d’origine naturelle, il s'est formé en 1976.
  • On y trouve une eau de mer chaude et riche en minéraux – elle contient par exemple du silice – qui fait des merveilles pour la peau !
  • Le Blue Lagoon propose des soins contre le psoriasis.

Qu'est-ce que le Blue Lagoon en Islande ?

Le Blue Lagoon est l'un des endroits les plus prisés d'Islande, et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi quand on voit le contraste entre le bleu laiteux et opaque de ses eaux avec les champs de lave noire environnants couverts de mousse vert foncé.

Le Blue Lagoon est un grand lac idéal pour se baigner, puisque la température moyenne de l’eau est de 39°C / 102°F. Il est situé dans la péninsule de Reykjanes dans le Sud-Ouest de l'Islande. Il ne se trouve qu'à 15 minutes de voiture de l'aéroport international de Keflavik, et à environ 30 minutes de route de la capitale de l'Islande, Reykjavik. Il constitue donc une des meilleures façons de débuter ou de conclure son séjour en Islande.

Grâce à son excellente situation géographique et à ses eaux apaisantes et nourrissantes pour la peau, le Blue Lagoon est rapidement devenu le lieu le plus visité d'Islande que seul le Cercle d'Or parvient à concurrencer.



La mousse volcanique fait contraste avec les eaux bleues laiteuses du Blue Lagoon

Aidé par l'intérêt que lui ont porté de grands médias mondialement connus – comme le National Geographic qui estime qu’il s’agit de l’une des 25 merveilles du monde, et Condé Nast Traveller qui l’a fait paraître dans son Top 10 des meilleurs spas du monde – le Blue Lagoon a acquis une réputation internationale et constitue une destination de rêve pour des gens de tous pays.

En fait, le Blue Lagoon remporte aujourd'hui un tel succès que pour y aller vous devez réserver votre billet plusieurs jours et parfois même plusieurs semaines à l'avance.

Bjork et son fils au Blue Lagoon en IslandePhoto de Juergen Teller

Et qui sait, peut-être qu'une fois là-bas tomberez-vous sur des stars mondiales. Des célébrités comme Björk, Beyoncé, Jay-Z, Kim Kardashian et Kanye West ont toutes déjà été vues au Blue Lagoon, pour le plus grand plaisir des autres visiteurs.

Mais quelle est l'histoire de ce lagon, pourquoi est-il si bleu et qu'a-t-il de si particulier ? En lisant cet article, le Blue Lagoon n'aura bientôt plus de secrets pour vous.



Histoire du Blue Lagoon 

Blue Lagoon et ses fumées

Le Blue Lagoon est-il d’origine naturelle ?

L'histoire du Blue Lagoon remonte à 1976 lorsqu'il s'est formé à côté de la centrale électrique géothermale de Svartsengi. Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, ce lagon ne s'est donc pas formé naturellement, mais sous l'effet de l'activité humaine. En fait, il s’agit d'un excès d'eau chaude en provenance de la centrale électrique.

Certains vont même jusqu'à considérer le lagon comme le fruit d’une catastrophe écologique, mais la plupart des gens estime qu'il s'agit d'un accident environnemental heureux.

L'eau est parfaitement propre et ne contient aucune substance chimique, mais uniquement des minéraux qui se sont par ailleurs avérés très bon pour la peau.

Comment le Blue Lagoon s’est-il formé ?

Blue Lagoon en 1989, peu après son ouvertureCrédit photo : Einar Falur Ingólfsson

Les travaux de construction de la centrale géothermique de Svartsengi ont débuté en 1971, avant d’être mise en service en 1976. Depuis tout temps les Islandais ont utilisé l'énergie géothermique présente dans le pays, que ce soit pour chauffer les bâtiments ou pour cuisiner en enterrant le pain à cuire dans la terre par exemple.

Pour le chauffage, les maisons islandaises sont équipées de radiateurs dans lesquels circule de l'eau bouillante directement puisée dans le sol. C'est justement dans cet objectif que la centrale de Svartsengi pompe de l'eau chaude qui arrive à la surface à 200°C / 392°F environ. Cependant, cette eau étant un mélange d'eau de mer et de minéraux dissous, elle n'est pas utilisable en l'état pour chauffer les maisons (les minéraux endommageraient les tuyauteries). Par conséquent, on l’utilise pour réchauffer de l'eau douce pompée à proximité.

Une fois l'eau utilisée, elle est simplement rejetée dans un champ de lave voisin. Le champ de lave en question qui entoure la centrale géothermique est appelé Illahraun (« la lave du diable ») et est assez jeune sur le plan volcanique, puisqu'on pense qu'il est issu d'une éruption datant de 1226.

Or, les laves jeunes sont pleines de fissures et de trous et donc, au début, l'eau disparaissait dans le sol. Mais en se refroidissant, l’eau perd la silice qu’elle contient. Cette dernière forme alors peu à peu une sorte de boue qui vient colmater la lave et donc retenir l’eau qui forme bientôt un lagon.

Pourquoi des personnes ont-elles commencé un jour à se baigner au Blue Lagoon ?

Le vieux Blue Lagoon en IslandeCrédit photo : Qishimai

La première fois que quelqu'un a décidé de se baigner dans le Blue Lagoon en 1981, personne ne pouvait dire si c’était vraiment une bonne idée ! Quoi qu'il en soit, c'est un jeune homme appelé Valur Margeirsson qui s'est lancé. Il souffrait de psoriasis et était prêt à tout pour s'en débarrasser.

Il a alors demandé l'autorisation de pénétrer sur les lieux au directeur de la centrale géothermique puis découvert que l'eau et les algues de ce bassin faisaient des merveilles sur sa peau. Il est le premier à avoir appelé ce lieu « le Blue Lagoon » ou « Bláa Lónid » en islandais, et le nom est resté.

Les premières infrastructures publiques installées sur les lieux ont ouvert leurs portes en 1987, soit six ans après que des gens ait commencé à se baigner ici, et elles étaient d'abord destinées aux personnes atteintes de problèmes de peau. Ces premières installations étaient assez grossières, et on ne comptait que quelques douches, ainsi qu'une petite plage de sable blanc, le tout installé juste à côté de la centrale géothermique. C'est ce que tout le monde appelle « l'ancien Blue Lagoon » depuis que l'intégralité du site a été transformée en 1999.

En Islande, la culture du bain est omniprésente et l'on trouve de nombreuses piscines dans tout le pays comme à Reykjavík, ainsi que d’innombrables sources chaudes naturelles. C'est pourquoi il n'a pas fallu longtemps aux Islandais pour se ruer sur ce nouveau lieu de baignade qui venait d'apparaître dans la campagne, d'autant plus qu'il était très bien situé, à seulement quelques kilomètres de la capitale.

Le Blue Lagoon est donc rapidement devenu l'un des lieux les plus fréquentés d'Islande, tant par les habitants que par les visiteurs étrangers. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis ses balbutiements, et après d'incessants agrandissements et travaux de rénovation, le Blue Lagoon est devenu un spa à la renommée internationale qui accueille des centaines de milliers de visiteurs chaque année.

Blue Lagoon en Islande vu du ciel

Lors de la grande transformation de 1999, le lagon a été éloigné de la centrale géothermique, des douches et des vestiaires ont été construits, ainsi qu'un café, un hôtel, un restaurant et une boutique où il est possible d'acheter des produits dermatologiques fabriqués sur place. Depuis lors, il est possible de se faire masser tout en flottant sur le lagon, et des sentiers, des petits ponts ainsi que des saunas ont été aménagés.

En fait, le Blue Lagoon ne cesse de s'agrandir, et récemment il est encore passé de 5000 à 8700 mètres carrés. Actuellement, il est encore en rénovation et une nouvelle section sensationnelle est promise pour début 2018 ! On y trouvera un nouveau restaurant, une zone de bain luxueuse avec carré VIP et des chambres d’hôtel supplémentaires.

Donc sachez que si vous vous rendez au lagon avant 2018 cette partie sera encore en travaux.

Pourquoi l'eau du Blue Lagoon soulage-t-elle les personnes qui souffrent de psoriasis ?

Blue Lagoon aux eaux vertes - photo de Tumblr.

On ne sait pas exactement pourquoi cette eau est si bonne pour la peau, mais on pense que cela est dû à l’action conjuguée des minéraux dissous et des algues bleues qu’elle contient, ainsi qu'à un type de bactérie que l'on ne trouve que dans le Blue Lagoon. Ce sont les algues qui sont responsables de la couleur bleue laiteuse de l'eau, mais lorsqu'elles sont en fleurs, par beau temps, elles donnent au lagon une teinte plus verte.

Outre la silice, parmi les minéraux dissous présents dans l'eau, on trouve du chlorure, du natron – qui ensemble forment le sel de mer – et du calcium. On trouve également quelques traces de soufre, de carbonate et de magnésium.

Les soins dermatologiques du Blue Lagoon

Masque du Blue Lagoon en Islande

Depuis 1994, le Blue Lagoon propose des soins dermatologiques aux personnes atteintes de psoriasis. Le traitement dermatologique du Blue Lagoon et l'un des rares soins naturels du psoriasis qui peut être poursuivi à domicile.

En 2005, la clinique du Blue Lagoon a ouvert ses portes pour proposer des soins sur site, dans un lagon privé et en association avec de la thérapie par rayonnement UV et des produits dermatologiques spéciaux.

L’architecture du Blue Lagoon

Chemin menant au Blue Lagoon

Le Blue Lagoon est connu pour son architecture minimaliste et douce. Le parking et l'entrée du lagon sont séparés par une allée piétonne de plusieurs centaines de mètres creusée à même la lave. C'est pourquoi une fois dans le lagon, vous ne verrez jamais une voiture ou un bus, ni n'entendrez un moteur. De plus, ce petit trajet à pied est une bonne façon de se préparer à la suite du programme...

L'architecture du Blue Lagoon est en harmonie avec la nature

Les bâtiments sont bas et en harmonie avec le paysage environnant. Ils se composent essentiellement de matériaux naturels comme le bois et la lave. Le restaurant du Blue Lagoon, le Lava Restaurant, a été construit contre une falaise de lave, si bien qu'un des murs intérieurs est en roche apparente et que les contours de la pièce suivent les courbes naturelles de la formation volcanique.

Les bâtiments sont également équipés de baies vitrées qui offrent une vue sur lagon dès que vous pénétrez à l'intérieur après votre passage à la réception.

Comment se déroule une sortie au Blue Lagoon ?

Tout d’abord, vous devez réserver votre billet sur le site web du Blue Lagoon. Vous allez devoir réserver votre créneau à l'avance, car le Blue Lagoon est le lieu le plus fréquenté d'Islande et il affiche complet presque tous les jours.

Les prix varient en fonction de la fréquentation, et si vous réservez au dernier moment ils seront plus élevés ; raison supplémentaire donc de le faire le plus tôt possible. En réservant votre billet seulement un ou deux jours à l'avance, il est probable que le Blue Lagoon soit déjà complet ou qu'il ne dispose que d'un ou deux créneaux au prix fort.

Ensuite, vous devez vous organiser pour vous rendre au lagon. Si vous avez réservé un créneau juste après votre arrivée ou juste avant votre départ d'Islande alors, vous pouvez également réserver un bus qui vous conduit de l’aéroport au Blue Lagoon puis à Reykjavík juste après, ou un bus de Reykjavík au Blue Lagoon qui ensuite, vous ramène soit à Reykjavík soit à l’aéroport.

Bien entendu, si vous louez une voiture le temps de votre séjour en Islande, vous n’avez plus qu’à prendre la route pour vous y rendre par vous-même. Il faut compter 35 minutes de route environ depuis le centre-ville de Reykjavík.

Sinon, vous avez la possibilité de réserver une excursion qui vous emmène au Blue Lagoon, souvent combinée avec une autre activité à faire dans la journée, comme une sortie d’observation de baleines, une balade à cheval ou une visite du Cercle d’Or. Sachez qu’avec ces excursions, vous devrez quand même réserver votre billet d'entrée au Blue Lagoon par vous-même.

Vous pouvez également réserver un autotour via Guide to Iceland pour la totalité de votre séjour en Islande, ou bien un voyage organisé été ou hivernal qui comprend de nombreuses excursions intéressantes, l’hébergement ainsi qu’une sortie au Blue Lagoon arrangée pour vous.

Consigne à bagage au Blue Lagoon et chemin pour entrer au Blue Lagoon

Une fois arrivé au parking du Blue Lagoon, vous devez emprunter une allée piétonne de quelques centaines de mètres aménagée dans la lave avant d’accéder à l’entrée. Si vous avez des affaires personnelles à stocker pendant votre visite du lagon, il existe une consigne pour les bagages au début de l’allée piétonne, à côté du parking.

Cette dernière est d’ailleurs également accessible en fauteuil roulant. N'oubliez pas non plus de vous habiller chaudement si vous venez en hiver. Comme vous pourrez le constater, ce passage constitue une magnifique entrée dans ce lieu surréaliste, d'autant plus qu'il est très joliment éclairé à la nuit tombée.

Entrée du Blue Lagoon

Vous pénétrez ensuite dans le bâtiment de la réception où il faut parfois faire un peu la queue avant qu'un membre du personnel ne vous remette votre bracelet électronique et éventuellement, si vous avez réservé une formule Confort, Premium ou Luxe, votre serviette, votre peignoir et vos chaussons.

Après avoir traversé la réception, vous devez retirer vos chaussures et entrer dans un vestiaire. Il y a un vestiaire pour les hommes et un autre pour les femmes. Vous pouvez alors retirer vos vêtements et les disposer dans un casier à l'aide de votre bracelet électronique. Vous devez ensuite prendre une douche nu, avant de pouvoir enfiler votre maillot de bain et entrer dans le lagon.

Certaines personnes ne sont pas habituées à se doucher nues, mais il faut savoir que c'est obligatoire dans toutes les piscines municipales d’Islande. L'eau du lagon n'est absolument pas chlorée, et c'est pourquoi il est essentiel que les gens y entrent parfaitement propres. Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans les douches communes, des rideaux et des cabines de douches sont à disposition – mais nous pouvons vous assurer qu’il n’y a jamais de regards mal placés dans les douches !



Photo d'une journée au Blue Lagoon en IslandePhoto du National Geographic

Laissez votre serviette à l'intérieur à côté des douches, car si vous la prenez avec vous à l'extérieur dans le lagon et qu’il se met à pleuvoir ou à neiger, vous la retrouveriez toute mouillée. Une fois dans l'eau, cherchez le bar intégré au lagon où vous pouvez acheter des boissons à l'aide de votre bracelet électronique.

Il existe également un « comptoir de boue » où l’on peut vous faire un masque de silice sur le visage – inclus avec chaque billet d'entrée. Vous pouvez également acheter des masques d'algues avec votre bracelet électronique, à moins qu'ils ne soient compris dans le prix de votre billet si vous avez réservé une formule Premium ou Luxe.

Explorez le lagon, laissez l'eau tambouriner légèrement sur vos épaules sous la petite cascade, et allez purifier votre peau dans l'un des 3 saunas et hammams. Si vous avez réservé un massage dans l'eau, vous devez vous rendre à un endroit spécial à côté des saunas.

Et s’il fait sombre, n'oubliez pas de scruter le ciel à la recherche des aurores !



Les horaires et les meilleurs moments pour aller au Blue Lagoon

Moment de relaxation dans les eaux chaudes du Blue Lagoon en Islande

De nombreuses personnes se demandent quel est le meilleur moment pour se rendre au Blue Lagoon, que ce soit en termes de périodes de l'année ou d'heures de la journée.

Les heures d'ouverture du Blue Lagoon sont les suivantes :

  Période  Horaires d'ouverture
  1 Janvier - 25 Mai  8h00 - 22h00
  26 Mai - 29 Juin  7h00 - 23h00
  30 Juin - 20 Août  7h00 - 00h00
  21 Août - 1 Octobre  8h00 - 22h00
  2 Octobre - 31 Décembre*  8h00 - 20h00

* Voir ci-dessous pour les horaires des vacances de Noël.

Le Blue Lagoon en hiver

Les créneaux horaires les moins réservés sont le matin et la toute fin de journée. En général, il n'y a donc pas grand monde vers 7 ou 8h du matin, et c'est un créneau que vous devriez pouvoir réserver sans avoir à vous y prendre très à l’avance. Bien qu'il y ait peu de réservations sur le dernier créneau de la journée, le lagon n'en sera pas moins rempli, car il n'y a pas de limite de temps une fois qu'on est entré à l'intérieur et la plupart des gens souhaite rester au moins 2 ou 3 heures.

Cependant, même quand le lagon est « plein », vous aurez toujours beaucoup de place autour de vous, car le nombre de visiteurs quotidien est limité.

Le Blue Lagoon en Islande est une activité romantique à faire à 2

Pour profiter pleinement du lagon, ne réservez pas votre créneau une heure avant la fermeture, même si vous pouvez rester encore 30 minutes après l'heure de fermeture. En effet, entrer dans le lagon prend du temps, il faut parfois faire la queue pour obtenir sa clé, puis une fois dans le vestiaire il faut se déshabiller et prendre sa douche ; et enfin, en sortant du lagon, vous voudrez sans doute prendre votre temps et vous rhabiller sans stress.

Les créneaux du soir sont probablement les meilleurs pour se rendre au Blue Lagoon. Après une longue journée de visites avec des activités comme une balade à cheval, en quad, à motoneige ou une sortie en mer pour observer des baleines , quoi de mieux pour se détendre que d’aller passer quelques heures paisibles dans un spa ?

En plein été, le Blue Lagoon ouvre jusqu'à 23h ou minuit, et vous pouvez donc prendre un créneau à 20h ou 21h, ce qui vous laisse le temps de faire les visites que vous voulez pendant la journée et même de prendre le dîner avant d'aller vous détendre au lagon sous un magnifique soleil de minuit.

Aurores boréales au dessus du Blue Lagoon en Islande

En hiver, en revanche, le lagon ferme soit à 22h soit à 20h. Mais les soirées sont quand même très prisées, notamment parce qu'il n'y a pas meilleur endroit pour admirer les aurores boréales que dans un confortable bassin d'eau chaude.

Vérifiez ci-dessus l'heure de coucher du soleil – puisqu'elle varie considérablement en fonction de la saison – et essayez de réserver un créneau qui vous permette de passer au moins 2 heures dans le lagon.

Grâce à ses hivers féeriques, l'Islande est une destination de plus en plus prisée pour les vacances de Noël. Et une entrée au Blue Lagoon, c'est le cadeau de Noël idéal, même pour celles et ceux à qui on ne sait jamais quoi offrir !

Mais comme la fréquentation est importante sur cette période et que les heures d'ouverture sont plus limitées, pensez bien à réserver votre entrée à l'avance.

  Date  Horaires d'ouverture
  21-23 Décembre  8h00 - 21h00
  24 Décembre  8h00 - 15h00
  25 Décembre  8h00 - 16h00
  26-30 Décembre  8h00 - 21h00
  31 Décembre  8h00 - 17h00
  1 Janvier  8h00 - 21h00


Le Lava Restaurant

Lava Restaurant au Blue Lagoon en Islande

Le Blue Lagoon dispose de son propre restaurant haut de gamme avec vue sur le lagon : pause idéale pour un repas romantique, avant ou après une bonne session de relaxation musculaire dans le lagon. Le restaurant offre également une ambiance conviviale pour les repas du midi ou les dîners en famille.

Bien que les tenues décontractées soient autorisées, le Lava restaurant est assez luxueux, comme on peut s’y attendre dans une station thermale, et les prix sont fixés en conséquence. En gros, vous pouvez considérer que le repas vous coûtera le même prix que l'entrée du lagon. Mais la nourriture est délicieuse, et les amateurs de gastronomie ne peuvent en aucun cas passer à côté des plaisirs gourmands du Lava Restaurant !

Le Lava restaurant est également doté d'un très beau design organisé autour de la roche volcanique. En effet, c'est une coulée de lave que l'on peut admirer derrière les grandes baies vitrées qui font face aux eaux bleutées du lagon.

Salle de restaurant au Lava restaurant au Blue Lagoon

Le menu se compose essentiellement de produits islandais traditionnels, et tout particulièrement d'ingrédients sauvages très savoureux. Dans le menu du soir, tous les hors-d'œuvre sont au même prix (2900 ISK), de même que les plats principaux (5900 ISK) et les desserts (2400 ISK). Un délicieux menu à quatre plats, vivement recommandable, est proposé au prix de 10300 ISK. Un menu pour enfant est disponible. Il existe également des formules végétariennes.

Bien entendu, vous pouvez demander la carte des vins où acheter des boissons au verre.

Le menu du midi est un peu moins cher, avec les hors-d’œuvre à 2700 ISK, les plats principaux à 4500-4900 ISK et les desserts à 1900 ISK. Un menu à deux plats est proposé pour 6600 ISK, tandis qu’il vous en coûtera 7600 pour le menu à trois plats.

Le menu change régulièrement, mais reste organisé autour de certains plats fétiches. Vous pouvez ainsi vous attendre aux grands classiques islandais comme l'agneau, l'omble chevalier, les tubercules, la langoustine, la morue et le bœuf, le tout accompagné d’herbes islandaises, de baies et bien sûr du skyr, célèbre spécialité laitière traditionnelle islandaise.



Quelles sont les autres choses intéressantes à voir dans les environs ?

Le Blue Lagoon est comme une oasis au coeur des paysages volcaniques de la péninsule de Reykjanes

Le Blue Lagoon se trouve sur la péninsule de Reykjanes, et toute la zone qui entoure le lagon est souvent négligée par les visiteurs. Or, c'est véritablement une erreur, car la péninsule regorge de lieux magnifiques à découvrir – sans jamais être bondés de touristes de surcroit !

La région compte d'innombrables cratères, comme dans la zone géothermale très colorée de Krýsuvík et auprès de la source chaude de Gunnuhver ; on y trouve également le lac Kleifarvatn, entouré de formidables formations rocheuses de lave noire, le pont qui relie les deux continents, la « piscine » naturelle de Brimketill située sur une portion de côte d’un noir étonnant, ainsi que la ville de Keflavík.

Seltun situé à Reykjanes en IslandePhoto de Visit Reykjavík

La péninsule de Reykjanes possède sa part de zones géothermales. Ainsi, les zones d'activités géothermiques les plus connues sont Seltún à Krýsuvík, à côté du lac Kleifarvatn, et Gunnuhver, plus proche du Blue Lagoon et de la ville de Grindavík. La zone de Seltún est très colorée, en jaune, orange, rouge et vert vifs, et peut être visitée facilement en suivant un petit chemin couvert de planches de bois qui serpente entre les mares de boue en ébullition et aux relents de souffres, les sources chaudes et autres fumerolles sifflantes.

Gunnuhver est une vaste zone de sources chaudes située à proximité de la ville de Grindavík, uniquement composée de fumerolles et de mares de boue beaucoup trop chaudes pour être baignables. La source chaude en ébullition ressemble à un petit geyser, même si ses éruptions ne sont jamais aussi hautes que celle du geyser Strokkur dans le Cercle d'Or.



Lac de Kleifarvatn en IslandePhoto de Grindavík.net

Avec ses 9 km², le lac Kleifarvatn est le plus grand lac de la péninsule de Reykjanes, et le 26e plus grand du pays. Il atteint la profondeur de 90 m par endroits, ce qui en fait le plus profond des lacs d’Islande. Cependant, après une série de tremblements de terre survenus en l'an 2000, une faille est apparue et a fait baisser le niveau de l'eau. On a alors vu apparaître sur les rives du lac des sources chaudes émettant de la vapeur, ainsi que de magnifiques formations de lave extrêmement intéressantes à explorer.

Le Reykjanestá présente des rochers acérés qui se dressent à la surface de la mer et attirent de nombreux photographes.



Falaises à Reykjanes en Islande

Le Brimketill, ou « chaudron d’écume/d’eau blanche » en islandais, est une piscine naturelle qui s'est formée au bord de la mer. Toutefois, l'eau est glaciale et il ne vaut mieux pas y pénétrer, tout particulièrement à marée haute ou lorsqu'il y a du vent puisque d'énormes vagues viennent s'écraser sur la piscine en permanence. Mais avec les incroyables falaises noires en toile de fond et la houle infatigable qui la prend d'assaut continuellement, cette piscine naturelle offre un spectacle à ne surtout pas manquer. Une plateforme d'observation accessible à tous se trouve à proximité.



Sélection de guitares rocks

Photo du musée du Rock & Roll, de Ljósanótt

Keflavík, ou Reykjanesbær, est la principale ville de la péninsule de Reykjanes, à l’exception bien sûr de la capitale Reykjavík. Chaque année se tient ici le festival de la « Nuit des lumières » à la fin de l'été (août/septembre), et l'on trouve de jolis cafés et boutiques dans les rues, ainsi qu’un Musée islandais du Rock ‘n’ Roll qui vaut le détour.

Juste à côté de la ville se trouve l'ancienne base navale américaine qui héberge désormais une cité universitaire et des immeubles d'habitation, mais qui est intéressante à visiter, car c'est le seul endroit d'Islande où l’on trouve des noms de rue en anglais !



Montagne Keilir sur la péninsule de Reykjanes

Vous pouvez également aller traverser le Bridge Between Continents (ou « pont intercontinental »), marcher jusqu’au sommet du mont conique de Keilir ou bien visiter la grotte de lave de Leidarendi dans les Bláfjöll, ou les « monts bleus ». Et à un jet de pierre de Reykjavík se trouve également la réserve naturelle de Heidmörk qui offre un cadre idéal pour un bon pique-nique en famille.

Regardez également cette excursion à la journée : Péninsule de Reykjanes | Blue Lagoon et paysages volcaniques ; elle vous conduira auprès de toutes les merveilles disséminées autour du Blue Lagoon.

Des lieux similaires en Islande ?

Bien que le Blue Lagoon soit de loin le lieu de baignade le plus populaire d'Islande, il n'est certainement pas le seul que compte le pays. En Islande on trouve l’eau sous toutes les formes possibles et imaginables : vapeur, glace, fraîche, froide, chuintante, grondante, bouillonnante ou boueuse. L'eau chaude qui court dans les sous-sols n'est pas seulement utilisée dans les radiateurs pour chauffer les maisons, elle sort aussi directement dans les douches et au robinet, et permet de chauffer des dizaines de piscines et bains à remous extérieurs.

Mais en plus de toutes ces piscines disséminées dans Reykjavík et dans les campagnes islandaises, on trouve également de multiples sources chaudes, de bassins artificiels et autres spas luxueux.

Les bains de Myvatn dans le nord de l'Islande

Les Mývatn Nature Baths ou bains naturels de Myvatn dans le nord de l’Islande par exemple, constituent un lieu comparable au Blue Lagoon. On y trouve la même eau bleue opaque, des douches et des vestiaires modernes, un sauna ainsi qu'un café-restaurant. Les Mývatn Nature Baths sont beaucoup plus petits que le Blue Lagoon, moins fréquentés et moins chers, et du même coup, ils sont incapables d’offrir tout le confort et le luxe du Blue Lagoon.

Enfin, le terme de « restaurant » ne s'applique pas vraiment au Kvika que l'on pourrait plutôt qualifier de café, puisqu'on y sert uniquement des soupes et des salades. Quoiqu'il en soit, le lieu est automatiquement moins cher que le Lava Restaurant. Le spa dispose également de moins d'équipements, et l’on ne trouve ni massage dans l'eau, ni salons de relaxation, ni chambres d'hôtel exclusives avec accès privé à leur propre lagon.



Secret Lagoon en IslandePhoto de Excursion en Super jeep dans les Hautes Terres | Langjökull et Secret Lagoon

Le Secret Lagoon se trouve dans le Sud de l’Islande, non loin du Cercle d’Or. Ici, l'eau est chaude et agréable, mais elle n’a pas cet aspect bleu opaque et laiteuse comme au Blue Lagoon et aux Mývatn Nature Baths.

Bien que l'eau provienne directement du sol, l'ensemble est aménagé dans une structure en béton rectangulaire, et une petite source en ébullition suffisamment chaude pour faire cuire un œuf se trouve juste à côté.