Cathédrale Dómkirkjan dans le centre de Reykjavík au mois de décembre

Que peut-on faire en Islande au mois de décembre ? Quel temps fait-il ? Les principaux sites sont-ils toujours accessibles, et les excursions disponibles ? Comment les Islandais fêtent-ils Noël et le Nouvel An ? Découvrez dès maintenant tout ce que vous devez savoir avant de partir pour la terre de glace et de feu en décembre.

En Islande, le mois de décembre est l’un des plus froids de l’année, mais aussi le plus sombre, avec l’équinoxe d’hiver. La neige s’accumule un peu partout dans les campagnes, et commence à s’installer sur Reykjavík, tandis que le soleil ne reste plus que quatre à cinq heures par jour dans le ciel. Même si cela peut paraître un peu lugubre au premier abord, il ne faut surtout pas se laisser dissuader, car le grand esprit de fête qui s’empare du pays pendant la période de Noël vient à bout de tous les coups de blues hivernaux.

Photo ci-dessus de Regína Hrönnsdóttir

Reykjavik sous la neige au mois de décembre

De plus, la plupart des grands sites naturels et beaucoup d’excursions sont encore accessibles, et certaines activités, comme l’exploration de grottes de glace ou la chasse aux aurores boréales, viennent juste de reprendre après la trêve estivale, et sont en plein boom.

Vue enneigée depuis le sud de l'Islande en hiver

Certes, il fait plus froid, mais comme la neige et les glaces viennent donner une grâce et une beauté surréaliste aux sites naturels que vous allez visiter, il suffit de bien vous couvrir, et vous ne le remarquerez même pas. Cela dit, il convient de rappeler un certain nombre de choses avant votre départ, afin que vous profitiez au maximum de votre séjour dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Et c'est ce que nous allons faire dès maintenant.



Les fêtes de fin d’année en Islande 

Feu d'artifice de Reykjavík pour la nouvelle année

On ne peut pas parler du mois de décembre en Islande sans évoquer Noël. De tradition luthérienne, l’Islande a vu se développer au fil de son histoire des fêtes de Noël tout à fait particulières qui s’emparent de toutes les villages du pays, et dans lesquelles il est fascinant de se plonger. En fait, Noël est considéré comme la deuxième meilleure période de l’année pour visiter l’Islande, car c'est le moment où la culture du Yule bat son plein.

Comme vous le savez probablement, à l’origine, Noël était une fête païenne ; or il y a peu d’endroits au monde ou cela est aussi évident qu'en Islande. Le nom même de la fête est très révélateur. Le jour de Noël est appelé « Jól », et cela n’a rien à voir avec le mot « Noël » dont l’étymologie renvoie à la nativité, il s’agit en réalité d’une célébration de la lumière, au moment où les jours commencent à rallonger après le solstice d’hiver. On ne sait pas exactement d’où vient ce mot, mais certains pensent qu’il est issu de « Hjól » qui signifie « la roue », et qui serait ici employé pour symboliser l’ouverture d’un nouveau cycle annuel.



Journée sous la neige au jardin botanique de Reykjavik

L'Islande ne s'est convertie au christianisme qu’en l’an 1000 apr. J.-C., après quoi les croyances anciennes restèrent enracinées dans la société encore pendant des siècles. Aujourd’hui encore, l’Ásatrú, la religion nordique ancienne, constitue la première confession non chrétienne du pays.

Les fêtes de Noël, ou fête de l’avent, sont un mélange de luthéranisme et de paganisme, deux influences clairement visibles. La fête commence officiellement le quatrième dimanche qui précède le réveillon de Noël, avec l’illumination de tous les arbres de Noël du pays.

Dans la capitale, c’est l’immense sapin de Noël qui trône dans le parc d’Austurvöllur qui s’illumine. Un événement très populaire, notamment auprès des jeunes familles. Si vous y allez, vous verrez également la première apparition des Yule Lads islandais.

Des Yule Lads islandaisPhoto issue de Les Yule Lads islandais vivent à Dimmuborgir, photo de Regína Hrönn Ragnarsdóttir

De nos jours, les 13 frères sont habillés en pères Noël pour ne pas effrayer les enfants, mais ce n'est pas du tout leur tenue traditionnelle. Au départ, il s’agissait de trolls crasseux et tyranniques qui venaient terrifier les familles de différentes façons pendant toute la période de Noël. Ainsi, l’un pouvait espionner par la fenêtre, un autre faisait claquer les portes pendant toute la nuit, tandis qu’un autre encore prenait un malin plaisir à lécher toutes les cuillères de la maison.

Leur mère, une géante appelée Grýla, était encore pire : chaque Noël, elle descendait de sa grotte située dans la montagne vers les villes environnantes pour kidnapper, faire cuire et dévorer les enfants qui n’avaient pas été sages. Un tableau de famille terrifiant qui serait incomplet sans l'énorme chat noir de Grýla, le chat Yule, qui, lui aussi, mangeait les enfants, mais seulement ceux qui n’avaient pas reçu de nouveaux vêtements à porter avant Noël. Cette étrange légende vient en fait des fermiers qui voulaient motiver leurs ouvriers agricoles à finir le travail de la laine collectée en automne avant la fin de l’année.

Ci-dessous, vous pouvez entendre la chanteuse islandaise Björk interpréter une chanson traditionnelle qui parle du grand chat de Noël.

De nos jours, tous ces personnages viennent apporter leur touche de rigolade et de charme islandais à la fête de l’Avent. Cette dernière dure jusqu’au 23 décembre, et toute la ville vibre au rythme de nombreux événements et de manifestations culturelles. Les restaurants servent le repas de Noël traditionnel islandais pour le dîner ; à partir du 15 décembre, les boutiques sont décorées et ouvertes jusqu’à 22 h ; et les bars organisent des concerts et des spectacles sur la thématique du Yule.

Sachez cependant que certains magasins et restaurants, ainsi que certaines excursions, peuvent être fermés pendant quelques jours pour les vacances, ou fonctionner sur des horaires restreints. En particulier du 24 au 26 décembre, puis du 31 décembre au 1er janvier. Les Islandais fêtent Noël le 24 décembre à partir de 18 h. Et la veille au soir, les gens envahissent le centre-ville pour communier dans la joie de Noël... Alors, débrouillez-vous pour être dans les rues de Reykjavík le 23 décembre !

Tous les ans, à partir de novembre, le site internet Visit Reykjavík permet de connaître les horaires d'ouverture de Noël des boutiques, restaurants, musées, pharmacies et piscines.

Mais pour une immersion totale dans l’esprit de Noël, vous devriez mettre le cap sur la ville de Hafnarfjördur, située dans le Grand Reykjavík. Cette commune entretient en effet des liens très forts avec le folklore et les traditions, et quand les fêtes arrivent, tous les habitants sont au taquet ! Pendant toute la saison, le centre de la ville se transforme en un véritable village de Noël sorti tout droit d’un conte de fées. 

Une maison traditionnelle islandaise au toit de tourbe en hiverL’église du musée de la ferme d'Árbær Photo de Regína Hrönn Ragnarsdóttir

Cependant, le meilleur endroit pour vraiment ressentir l'esprit de Noël est sans doute le musée de la ferme d'Árbær, lui-même partie intégrante du musée municipal de Reykjavík. Ce musée n’ouvre qu’en été, mais également pendant les weekends du mois de décembre, de 13h à 17h. On peut y voir des maisons en turf et des églises de la vieille Islande, mais également découvrir comment les gens de toutes les couches sociales fêtaient Noël.

Une boutique de cadeaux et de souvenirs vend des friandises et des confiseries de Noël. Vous pouvez également voir dans une écurie comment étaient fabriquées les chandelles de suif (considérées jadis comme un très beau cadeau, puisque ce sont elles qui assuraient l’éclairage des foyers pendant tout l’hiver). Enfin, des maisons vous ouvrent leur porte pour un dîner traditionnel autour des denrées de base qu’étaient la viande d’agneau fumée, ou hangikjöt, et les feuilles de pain, ou laufabraud.

Magasin de Noël à Reykjavik et le personnel porte des regalias traditionnels.Photo de Regína Hrönn Ragnarsdóttir

Des visites guidées du musée sont organisées à 13h, et une messe de Noël est prononcée dans l’église à 14h. De 14h à 16h, les Yule Lads islandais viennent divertir les visiteurs, et faire des farces aux enfants. Puis à 15h, la danse est à l’honneur sur la place de la petite ville reconstituée. Les billets d'entrée pour le musée sont vendus sur place, mais il est également possible d’acheter une Reykjavík City Card qui donne accès aux musées et aux galeries de la capitale.

Quant à celles et ceux qui souhaitent profiter des fêtes en dehors du Grand Reykjavík, ils peuvent se rendre au Óbyggdasetur Íslands/Wilderness Centre. En décembre, on y organise des excursions « Nostalgie de Noël » qui sont l'occasion de mieux connaître l'histoire de Noël en Islande, de déguster des plats de Noël islandais faits maison, et de se plonger en immersion totale dans un site naturel des Hautes Terres, où cohabitent sources chaudes et paysages merveilleux.



Feu d'artifice du nouvel an depuis la baie Faxafloi

Si vous restez en Islande pour le Nouvel An, alors préparez-vous à festoyer de plus belle ! À Reykjavík, la nuit de la Saint-Sylvestre est la plus animée et la plus palpitante de l'année. Des milliers et des milliers de personnes descendent dans les rues pour admirer l'un des plus grands feux d'artifice du monde. En effet, de façon totalement spontanée, les habitants achètent des fusées d’artifices qu'ils allument et lancent au hasard pendant des heures, faisant du ciel la scène d’un incroyable spectacle.

Le meilleur point de vue pour admirer ce feu d’artifice très spécial se trouve sans aucun doute au pied de l’église Hallgrímskirkja, sur la colline qui domine la ville, même si vous pouvez être sûr de profiter d’un beau spectacle où que vous vous trouviez dans la capitale. Il est bienvenu et prudent de se procurer des lunettes de protection, en vente un peu partout dans la ville avant la tombée de la nuit, car ces tirs de fusées aléatoires ne sont pas sans risques. Mais l’absence de réglementation de l’événement explique pour beaucoup l’attrait qu'il suscite : on a la sensation que toute la ville communie dans un même élan festif !



Décembre en Islande : ce qu’il faut savoir

Le signe comme celui-ci est un rappel à l'ordre sur les routes islandaisesPhoto de Radka Valova

Si les événements qui tournent autour de Noël et du Nouvel An constituent le principal attrait de l'Islande en décembre, il existe de nombreuses autres activités à ne pas négliger. Mais avant de voir ce qui change en hiver au niveau des conditions naturelles et des excursions possibles, il est important de bien savoir se préparer pour un voyage hivernal en Islande. Les deux domaines auxquels vous devez accorder le plus d’importance sont la conduite, et l’équipement que vous devez avoir avec vous.

Si les chutes de neige sont fréquentes en décembre, la ville de Reykjavík n’est que rarement concernée. En effet, le climat de la capitale est plus doux que dans le reste du pays, et en général, elle ne revêt son manteau blanc hivernal que de façon occasionnelle entre janvier et avril. Et pourtant, la température moyenne se maintient juste au-dessous de zéro, ce qui fait que les routes sont souvent verglacées, même si ce n'est pas évident au premier abord. Si vous envisagez de louer une voiture, il est donc vivement recommandé d’opter pour un 4x4. Et si vous prévoyez de sortir de la capitale pour vous aventurer dans la campagne, c'est même indispensable.



Vérifier l'état des routes avant de vous engager en hiver

Si vous n'avez jamais conduit sous la neige ou sur le verglas, ou bien si vous n'êtes pas à l'aise dans ce type de conditions, il vaut peut-être mieux renoncer à louer une voiture, pour réserver des excursions organisées et laisser le volant à des conducteurs expérimentés. C'est certainement la solution la plus simple, la plus sûre, et la plus relax. Vous n'avez même pas besoin de conduire pour quitter l'aéroport international de Keflavík à Reykjavík, puisque la liaison est assurée par Flybus qui vous emmène directement à votre hôtel.

Pour vous plonger en immersion totale dans le pays sans avoir à conduire, vous pouvez également réserver un voyage hiver organisé, grâce auquel vous n’aurez plus qu’à vous laisser conduire à vos différentes destinations. Mais si vous aimez conduire, alors, il existe également toute une série d’autotours hiver à prendre en compte.

Si vous optez pour cette dernière solution, fixez bien l'itinéraire que vous envisagez de suivre avant votre départ. De nombreuses routes des Hautes Terres et aux alentours des Fjords de l'Ouest sont fermées en hiver, et vous ne voudriez pas vous retrouver piégé dans la nature sauvage et imprévisible d'Islande, n'est-ce pas ? Vous pouvez connaître en temps réel la liste des routes ouvertes sur road.is.

Chevaux islandais évoluant dans une tempête de neige

Il est également essentiel de savoir dans quelles conditions météorologiques vous allez conduire avant chaque trajet, ce qu'il est possible de faire grâce au site web du Bureau de météorologie islandais. Certaines routes, comme la Route 1 le long de la Côte Sud, sont très exposées aux vents forts, d’autres aux avalanches après les fortes précipitations, et vous devez donc adapter votre programme en conséquence, et accepter de changer vos plans si vous voyez que votre sécurité n'est pas assurée.

Enfin, que vous ayez à conduire ou pas, la deuxième chose importante à prendre en compte est d’apporter les bons vêtements avec vous. Vous allez vouloir vous enfoncer dans les nombreux paysages hivernaux féeriques du pays, mais si vous n'êtes pas bien préparé, vous n'y arriverez pas. Un bonnet, des gants, des sous-vêtements chauds, des habits extérieurs coupe-vent et imperméables, ainsi que des vêtements chauds entre les deux sont indispensables. Et si vous voulez explorer par vous-même les sites naturels que vous allez visiter, vous ne pouvez pas non plus faire l’économie de solides chaussures de randonnée.



Quelle activité faire en Islande au mois de décembre? 

Observer les aurores boréales en Islande en décembre 

Décembre, le mois le plus sombre de l'année, est idéal pour observer les aurores boréales

En décembre, à la nuit tombée, vous pouvez observer les aurores boréales danser dans le ciel. Pour pouvoir les observer vous avez besoin de 2 conditions : avoir un ciel noire, dégagé et de l'activité solaire. Vous pouvez consulter les prévisions sur le site de la météo islandaise (en anglais) dans la section aurora

Des excursions sont également organisées au départ de Reykjavik pour partir les observer avec un professionnel. Les excursions peuvent être en bus, minibus, bateau et super jeep. 



Explorer une grotte de glace en Islande en décembre 

Grotte de glace en Islande en hiver

La visite d'une grotte de glace est sans doute l'activité la plus folle et unique à faire en Islande en hiver. Ces grottes se forment naturellement à l'automne sous les glaciers et fondent au printemps.

Le glacier Vatnajökull, situé dans le sud-est de l'Islande abrite en hiver des grottes de glace. Ces grottes, sous des conditions météorologiques idéales, peuvent révéler des couleurs éblouissantes de bleu. Dans la région, vous pouvez également visiter la réserve naturelle de Skaftafell et la lagune de Jökulsárlón

Plus proche de Reykjavik, vous pouvez également visiter la grotte de glace Katla située sous le glacier Mýrdalsjökull non loin de Vik. Cette grotte n'a pas de couleur bleue comme les grottes sous le Vatnajokull mais elle est accessible en hiver comme en été. 



Randonnée sur glacier en Islande en décembre 

La meilleure période pour la randonnée sur glacier en Islande est l'hiver. En effet durant cette saison, vous pouvez observer des crevasses de glace avec de belles couleurs de bleu. 

En hiver, il y a deux glaciers facilement accessibles pour faire de la randonnée sur glacier : Sólheimajökull et Skaftafellsjökull.

Le Solheimajokull est accessible à la journée au départ de Reykjavik étant situé dans le sud entre Skógafoss et Vík. Vous pouvez y faire de la randonnée sur glacier mais également tester l'escalade sur glace. 

Le Skaftafellsjökull est situé dans le sud-est de l'île vers la réserve naturelle de Skaftafell. Vous pouvez prendre une sortie de quelques heures au départ de la réserve ou bien partir sur une excursion de 2 jours ou de 3 jours au départ de Reykjavik. 



Motoneige en Islande en décembre 

Motoneige sur le glacier LangjökullPhoto de Snowmobile Tour on Langjökull Glacier

Une autre activité exceptionnelle est faire de la motoneige sur un glacier en Islande. Vous pouvez rejoindre une excursion au glacier Langjokull au départ de Gullfoss ou au départ de Reykjavik ou combiner votre session motoneige avec une sortie Cercle d'Or.

Cette expérience est généralement d'une heure à dévaler les pentes du glacier. Un permis de conduire est requis pour conduire une motoneige.



Observer des baleines en Islande en décembre 

Baleine à bosse dans la baie FaxaflóiPhoto de Whale Watching Tour from Reykjavík

Bien que la saison des baleines est davantage en été en Islande vous pouvez également en observer en hiver notamment dans la baie de Faxaflói au large de Reykjavik et dans la péninsule de Snæfellsnes. Les excursions sont généralement de 2 à 3h.

Depuis la capitale islandaise, il y a de nombreux départs tous les jours depuis le vieux port de la ville.



Visites des sites naturels en Islande en hiver

Cascade Gullfoss en hiver

Biensûr les lieux à visiter en Islande ne manquent pas ! En hiver, il est recommandé de visiter la côte sud dont les routes sont plus accessibles que les autres régions de l'Islande. Vous pouvez par exemple visiter le Cercle d'Or, la côte sud jusqu'à Jokulsarlon. Si vous avez plus de temps, vous pouvez également visiter la péninsule de Snaefellsnes. Au mois de décembre, nous conseillons d'avoir un véhicule 4x4.

Routes couvertes de neiges dans les hautes terres islandaisesPicture from Landmannalaugar in Winter 3 Days | Super Jeep & Northern Lights

En hiver, les pistes des Hautes Terres sont fermées et généralement très enneigées comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. La seule façon de se rendre dans les Hautes Terres est avec des professionnels comme pour l'excursion Landmannalaugar en hiver 3 jours | Super Jeep & Aurores boréales

Vestrahorn dans le sud-est de l'Islande en hiver

Le Nord, l'Est de l'Islande et les fjords de l'Ouest peuvent être difficilement accessibles en hiver en fonction des conditions météorologiques et de l'état des routes.

Si vous souhaitez découvrir l'Islande durant une semaine, vous pouvez réserver cet autotour de 7 jours dans le sud ou rejoindre ce package de 7 jours dans le sud où vous n'avez pas besoin de conduire ! 

Relaxing in Iceland's Blue Lagoon

Bien qu'il puisse faire froid en Islande, vous pouvez toujours profiter des sources chaudes et des piscines géothermales de l'île souvent munis de bain à remous de 38 °C ou plus.