Vous envisagez de voyager en Islande en avril ? Vous voulez savoir quel temps il fera, connaître les activités disponibles et savoir si vous pourrez voir des aurores boréales ? Alors, lisez vite cet article !

Visiter l’Islande en avril, cela vaut vraiment la peine ! Vous allez découvrir un pays qui reprend peu à peu vie après l’hiver, un pays enthousiasmé par les premiers rayons de soleil du printemps. 

L'église Hallgrimskirkja au printemps

En avril, la glace fond, les oiseaux commencent à gazouiller et la nature reverdit. Les journées rallongent, les températures commencent à remonter et les précipitations diminuent. Cependant, en avril la météo est particulièrement capricieuse, et bien que les paysages recommencent à se couvrir de fleurs, la neige n'est jamais bien loin.

Voilà pourquoi vous devez vous attendre à tout, une règle qu'il est d'ailleurs toujours bon de respecter lorsqu'on visite l'Islande quelle que soit la saison. Certaines régions seront encore prisonnières des griffes de l’hiver, mais certains sites comme le Cercle d’Orla Côte Sud et la péninsule de Snæfellsnes devraient être relativement faciles d’accès.



Chaque hiver, les Islandais attendent avec impatience que la neige disparaisse et que le soleil reprenne ses droits durablement. Ainsi, le printemps est une saison d’espoir et d’attente fébrile. Le mois d’avril apporte son lot de festivals et autres activités pour célébrer la venue du printemps et dire adieu à un long et sombre hiver. 

Que faire en Islande au mois d’avril ? 

Vue de derrière la cascade Seljalandsfoss

Les voyageurs qui arrivent en avril en Islande découvrent vite que presque toutes les activités d’été sont déjà disponibles, dont entre autres, les balades à chevalla spéléologie et le snorkeling. Avec en bonus certaines activités typiquement hivernales comme la chasse aux aurores boréales ! 



La chasse aux aurores boréales en avril

Début avril, vous pouvez voir les dernières aurores boréales en Islande

En avril, l’Islande bénéficie de 13 à 16 heures d’ensoleillement par jour, ce qui fait une grande différence avec les 20 heures d’obscurité quotidiennes des longs mois d’hiver. Cependant, comme les nuits ne sont pas aussi claires qu’en mai et que pendant les mois d’été, vous avez encore des chances de pouvoir admirer la danse des aurores boréales.

La meilleure façon de déjouer les caprices des aurores est d’attendre une belle nuit dégagée, puis de s’éloigner de la pollution lumineuse des villes pour s’enfoncer dans les campagnes obscures. Et si vous voulez profiter de ce spectacle céleste dans le confort et avec style, une excursion aurores boréales est alors vivement recommandée.



Les excursions proposées sont nombreuses et variées. Vous pouvez prendre la mer au départ du vieux port de Reykjavík pour regarder les aurores sur un bateau en respirant à pleins poumons l’air frais de l’Atlantique Nord. Vous pouvez aussi sauter dans une super jeep spécialement conçue pour sortir des sentiers battus et accéder à quelques-uns des sites d’observation les moins connus, ou bien opter pour une excursion en busà petit prix.

Découvrir les glaciers en avril

Avril est un bon mois pour visiter Skaftafell

L’Islande est un pays dont les incroyables paysages ne se découvrent jamais sans un frisson d’aventure, tout particulièrement avec les glaciers. Et comme les calottes glaciaires couvrent plus de 10 % du pays, autant dire qu’en la matière, vous allez avoir l’embarras du choix. 



Sur la route qui vous conduit à la plage de sable noir de Reynisfjara se trouve l’énorme glacier de Sóheimajökull. Cette immense masse de glace est entaillée d’innombrables et impressionnantes crevasses bleues, ce qui en fait un lieu idéal pour la randonnée et l’escalade sur glacier

Escalade sur glacier au SolheimajokullPhoto extraite de Escalade sur glacier et randonnée au Solheimajokull

Plus loin sur la Côte Sud, se trouve la réserve naturelle de Skaftafell située dans le domaine du Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe. La région est connue pour ses nombreux sentiers et attire de nombreux amateurs de randonnée sur glacier en raison des vues exceptionnelles qu’elle offre sur le Vatnajökull et son univers sauvage et glacial.

À quelques kilomètres de Skaftafell se trouve ensuite la magnifique lagune glaciaire de Jökulsárlón. D’innombrables icebergs titanesques issus du glacier Vatnajökull flottent sur la lagune, et dérivent lentement vers la mer.



Voir la lagune glaciaire de Jokulsarlon est un must en avril en Islande

Les grottes de glace sont connues pour leur rareté, mais aussi pour leur beauté surréaliste. Cependant, comme elles commencent à fondre avec l’arrivée du soleil, la plupart sont fermées au printemps. Il existe néanmoins dans le glacier Mýrdalsjökull une grotte qui est encore accessible en avril. 

Le Mýrdalsjökull est perché au sommet de l’un des plus grands volcans d’Islande, le Katla. En visitant le village de Vík, il est possible de monter à bord d’une super jeep pour grimper la montagne et aller admirer les contrastes de couleurs de la lave et des cendres noires prises au piège de ce glacier bleu et blanc. L’excursion est également proposée au départ de Reykjavík, où les participants sont alors également conduits sur de célèbres sites naturels de la Côte Sud.



 
 

Grotte de glace Katla accessible en avril  Photo extraite de Excursion grotte de glace Katla

Le deuxième plus grand glacier d’Islande est le Langjökull. Cet imposant glacier alimente la rivière Hvítá qui se précipite vers le Sud avant de plonger dans une gorge spectaculaire et donner naissance à l’étourdissante cascade de Gullfoss

Les amateurs d’aventure peuvent faire une sortie à motoneige sur la calotte glaciaire du Langjökull : adrénaline garantie ! Ils fileront alors à toute vitesse sur ce glacier millénaire en profitant de magnifiques vues panoramiques.

En avril, vous pouvez faire de la motoneige sur LangjokullPhoto extraite de Motoneige et tunnel de glace | Excursion complète au glacier Langjökull

Par ailleurs, un incroyable tunnel tortueux a été creusé dans le Langjökull ! Les visiteurs peuvent y entrer et apprendre toutes sortes de choses sur les glaciers comme la façon dont ils se forment ou les dangers qui les menacent. Contrairement aux grottes de glace, le tunnel du Langjökull est ouvert toute l’année et reste presque toujours accessible, quelle que soit la météo.



Observation de baleines en avril

Vous pouvez voir des baleines en avril en Islande  Photo extraite de Sortie baleines et macareux en zodiac au large de Reykjavík

Normalement, en avril, les routes sont suffisamment dégagées pour rejoindre sans encombre le nord du pays, même s’il convient de toujours vérifier l’état des routes et les prévisions météo avant de prendre le volant.

Ainsi, vous pouvez rouler jusqu’à la ville du Nord Akureyri et vous offrir une sortie d’observation de baleines. Sachant que l’on compte plus de 20 espèces de baleines et de dauphins vivant autour de l’Islande, avec une excursion comme celle-ci, vous êtes sûr et certain d’en voir au moins quelques spécimens. 

Les cétacés que l’on observe le plus souvent dans le Nord en cette saison sont la baleine à bosse, la baleine de Minke et le marsouin commun. Des orques, ou épaulards, ont déjà également été vus dans ces eaux en avril, ainsi que quelques spécimens de l’énorme baleine bleue.



Et bien entendu, si vous préférez séjourner en ville, vous trouverez sans problème une excursion à votre goût puisque de nombreux bateaux prennent la mer chaque jour depuis le vieux port de Reykjavík pour vous emmener à la recherche de ces aimables géants des mers. Certaines excursions combinent la sortie en mer avec d’autres activités telles qu’une balade à cheval, une entrée au Blue Lagoon ou bien une visite du Cercle d’Or.



Les festivals en avril

Vous êtes sûr de trouver un festival en avril en Islande

Quel que soit le mois de l’année, vous trouverez toujours de nombreux festivals aussi divertissants qu’intéressants un peu partout dans le pays. Mais c'est en avril que se tiennent les événements les plus variés. Du snowboard à la musique en passant par les jeux vidéo, quiconque se rend en Islande en avril trouvera sans problème le festival qui lui convient.



Aldrei Fór Ég Sudur

Comme Noël, Pâques est une période de fête en Islande. Cependant, les célébrations sont plus simples et on ne retrouve pas les traditions étranges propres à Noël. Le weekend de Pâques, les familles se réunissent autour d’un repas, tout le monde se gave littéralement chocolat, et de nombreux Islandais partent à la campagne !

« Je ne suis jamais allé dans le sud », ou Aldrei Fór Ég Sudur est un festival qui se tient à Ísafjördur pendant le weekend de Pâques. Fondé par le musicien Mugison, ce festival est rapidement devenu l’une des plus grosses manifestations musicales d’Islande.

Mugison, fondateur de I Never Went SouthMugison. Photo extraite de la page Facebook de Aldrei fór ég sudur 

En 2003, Mugison et son père, PapaMug, ont eu l’idée de monter un festival de musique dans leur ville, Ísafjördur. En général, pendant le weekend de Pâques, les routes qui conduisent aux Fjords de l'Ouest sont couvertes de neige, et ils savaient par conséquent que les personnes qui oseraient s’aventurer jusqu’au festival seraient forcément de vrais amoureux de la musique. 

Et en Islande, les vrais amoureux de la musique sont très nombreux ! Ce sont ainsi entre deux et trois mille personnes qui affluent chaque année dans les Fjords de l'Ouest pour le festival, faisant presque doubler la population d’Ísafjördur et des villages environnants.



Tout le monde doit pouvoir trouver chaussure à son pied au festival « Je ne suis jamais allé dans le sud » : la musique que l’on peut y entendre va de la fanfare aux joueurs d’accordéon en passant par le heavy métal et le rap. Vous y découvrirez de nombreux artistes locaux, en compagnie des plus grands noms de la scène musicale islandaise, tels que Páll ÓskarHAMRetro StefsonGlowieEmilíana Torrini et Sólstafir.

Scène en avril en IslandeLe groupe de rock HAM sur la scène du festival. Crédit photo : Hlynur Kristjánsson, extraite de aldrei.is

Ce festival s'adresse aux amoureux de la musique et les organisateurs ont toujours tenu à ce que les portes restent ouvertes à chacun, quelle que soit sa situation économique. C'est pourquoi l'entrée de « Je ne suis jamais allé dans le sud » est gratuite, et que tous les artistes jouent gracieusement. C'est également pour cette raison que le festival est aussi appelé « le festival rock du peuple ».



AK Extreme

 

Le mont Hlídarfjall, situé juste à côté de la ville d’Akureyri, est probablement la principale station de ski d’Islande. De nombreuses manifestations autour du ski et du snowboard y sont organisées toute l'année, mais la plus extravagante est sans doute AK Extreme



Ce festival de snowboard et de musique de 4 jours attire plus de 7000 spectateurs chaque année dans la ville du Nord, et des snowboarders venus des quatre coins du monde s'affrontent dans des compétitions amicales. 

Les différents événements ont lieu soit sur le mont Hlídarfjall, soit dans la ville d’Akureyri. De nombreux concerts sont organisés dans les différents bars et salles de la ville, et des sessions de jib se tiennent sur un snowpark spécialement installé pour l'occasion dans le centre. Le « jib » consiste pour les snowboardeurs à réaliser des figures avec des d’obstacles tels que des rambardes, des escaliers, des bancs et autres objets urbains. 

Photo d'un jib en IslandeSession de jib. Photo extraite de la page Facebook d’AK Extreme

Sur les pentes du mont Hlídarfjall, les snowboarders s'affrontent lors de la compétition dite du AK-Downhill, un parcours avec quelques virages tout à fait classique, à ceci près qu’il est agrémenté de mâts plantés tout le long que les concurrents doivent essayer d’attraper pour avoir le droit de participer à un tirage au sort. Chaque participant doit également tenir dans une main une canette de la boisson énergisante Burn. Une fois arrivé en bas de la piste, la quantité de liquide renversé est mesurée et convertie en temps additionnel !

Mais le principal événement est le Eimskip Big Jump. Une rampe enneigée d'une hauteur équivalente à cinq étages est construite dans le centre-ville d'Akureyri avec cinquante containers à marchandises. Puis le soir venu, les participants descendent à toute vitesse cette énorme rampe avec un feu d’artifice en toile de fond.



Eve Online Fanfest

EVE Online est un jeu en ligne massivement multijoueur (MMORPG) de science-fiction, développé par la société islandaise CCP Games et dont l’intrigue se déroule 35 000 ans dans le futur. Les joueurs explorent, font du commerce et combattent dans les 6000 mondes étranges disponibles dans le jeu.

L’EVE Fanfest rassemble pendant 3 jours les joueurs et les développeurs d’EVE Online à Reykjavík en avril. Des gens en provenance du monde entier convergent ainsi vers la salle de concert Harpa pour participer à des tournois, assister à des présentations et autres tables rondes de programmeurs.

Eve Online offre un univers de jeu caractérisé par une grande liberté d’initiative et où les joueurs issus des quatre coins du monde peuvent former d'immenses alliances rivales les unes des autres. Ils peuvent tout autant collaborer pour atteindre des objectifs communs qu'initier des batailles susceptibles de déboucher sur de véritables guerres totales qui peuvent parfois durer des semaines ou des mois en temps réel.

EVE-Fanfest est un événement en avril en IslandeÀ l’EVE-Fanfest, vous allez rencontrer toutes sortes de personnes et de créatures ! Crédit photo : Arnarldur Halldórsson, extraite de la page Facebook d’EVE-Online

Au Fanfest, les joueurs qui sont alliés ou rivaux dans le jeu peuvent enfin se rencontrer pour de vrai et discuter, faire des parties puis sortir faire la tournée des bars dans les rues de Reykjavík ! Ils peuvent également prévoir des visites de divers sites d'intérêt situés un peu partout en Islande, comme la péninsule de Snæfellsnes ou le tunnel de glace. 



Mais la cerise sur le gâteau du Fanfest est la terrible Party at the Top of the World. Cette grandiose fête de clôture du festival se tient tous les ans dans la salle de concert Harpa où le groupe officiel de CCP, The Permaband, joue avec de célèbres artistes tels que Skálmöld ou le DJ Kristian Nairn (également connu pour être l’interprète de Hodor dans la série Game Of Thrones).

Le Children’s Culture Festival

Une oeuvre d'art faite par les enfantsCrédit photo : Barnamenningarhátídin

À la fin avril, diverses manifestations dédiées aux enfants et aux adolescents sont organisées un peu partout dans la ville de Reykjavík. Le Children’s Culture Festival (ou « festival culturel des enfants ») vise à initier les plus jeunes à toutes sortes d’arts à travers des ateliers et des représentations. 

Pour mieux stimuler la fibre artistique de chaque enfant, une multitude d'activités est proposée dans les écoles, les musées, les librairies, les théâtres et autres lieux culturels de la ville. Les enfants et les adolescents peuvent ainsi participer à des ateliers pour apprendre toutes sortes de choses nouvelles comme rapper, mixer, faire du cerceau ou du cerf-volant. 

Les enfants mettent ensuite en scène leur art et organisent des expositions que l’on visite en famille dans des lieux comme le Musée national d'Islande ou l’Hôtel de Ville, puis le festival prend fin avec une grande rave où viennent danser les enfants sur les rythmes endiablés d’artistes locaux. L’entrée est gratuite pour tous les adultes accompagnés d’un enfant !



Le premier jour de l'été

La saison des fleurs en Islande

Après un long et dur hiver pendant lequel l'île s'est retrouvée prisonnière de l'obscurité et des glaces, il n'y a rien d'étonnant à ce que les Islandais soient si impatients de profiter du printemps.

En avril, un certain nombre de traditions sont perpétuées, dont certaines sont internationales, comme le poisson d’avril, et d'autres exclusivement islandaises, comme la célébration du premier jour de l'été.



Le printemps et l'été au mois d'avril

Un bel oiseau en avril en Islande  Le pluvier doré. Crédit photo : Bjørn Christian Tørrissen. Wikimedia Creative Commons

Théoriquement, dans l'hémisphère Nord, le printemps commence le 20 mars et s'achève le 21 juin pour laisser la place à l'été. Mais les Islandais ont une façon bien à eux de fixer les dates de début du printemps et de l'été.



En Islande, le printemps ne commence pas avant que le premier pluvier doré ait pointé le bout de son bec. En effet, comme cet oiseau migrateur vient passer l'été en Islande, les habitants considèrent que l'été n’est pas arrivé tant que le premier d'entre eux n’a pas été repéré. Ainsi, les médias islandais couvrent toujours l'arrivée du premier pluvier, qui se produit généralement vers la fin mars. Cependant, le printemps ne dure pas très longtemps, car les Islandais fêtent le premier jour de l'été le premier jeudi qui suit le 18 avril.

En regardant par la fenêtre ce jour-là, le temps ne paraît pas toujours très estival à l'extérieur. Le plus souvent, il y a du vent, de la pluie et même de la neige. Pourtant, partout dans le pays, des foires et des parades emmenées par des scouts arborant le drapeau islandais fêtent l'arrivée de l'été.

Un officier de police fêtant l'été en IslandeUn agent de police islandais le premier jour de l'été. Crédit photo : Le compte Instagram de la police islandaise

Le Danemark voulait en venir à bout, mais…

Le premier jour de l'été est l'un des plus vieux jours de fête du pays. On en retrouve la trace jusque dans certaines sagas et manuscrits vikings. Et si le premier jour de l'été est fixé à cette date improbable, ce n'est pas en raison du sens de l'humour bien particulier ou de l'éternel optimisme des Islandais. Cette tradition remonte à des milliers d'années lorsque les Islandais utilisaient encore le calendrier de la mythologie nordique qui divise l'année en seulement deux saisons : l'hiver et l'été.



La christianisation de l'Islande en l'an mille après J.-C. a conduit à la disparition du calendrier et autres coutumes de la mythologie nordique. Cependant, certaines traditions païennes, telles que le premier jour de l'été, survécurent à la conquête tout en se mélangeant à certaines pratiques chrétiennes.

Les islandais fêtent le premier jour de l'été avec une messe

Jusqu'en 1744, les Islandais fêtaient le premier jour de l'été par de grands rassemblements publics. Mais à cette époque, l'Islande était un territoire placé sous la domination du Danemark et elle était donc soumise à ses lois. Une année, des inspecteurs mandatés par l'Église danoise vinrent en Islande au mois d'avril et entendirent parler de ces festivités. Face à cette tradition purement islandaise, l'Église du Danemark décréta que tout rassemblement serait désormais interdit ce jour-là.

Pourtant, l'interdiction n'eut que peu d'effet. Les rassemblements se sont bien arrêtés pendant quelques années, mais les familles continuaient à se réunir, et bientôt, ce jour de fête allait se frayer un chemin jusqu'à être réintégré par l'Église elle-même. Au début du siècle dernier, des groupes de jeunesses chrétiennes s’approprièrent ces festivités jusqu’à ce qu’elles redeviennent aujourd’hui une grande fête nationale doublée d'un jour férié.



Les cadeaux de l’été

Cadeau d'été en IslandePhoto de JD Hancock

Les hivers islandais peuvent être rudes, mais avant que le pays ne s'équipe de voies de circulation dignes de ce nom et de moyens de transport modernes, l'hiver paraissait encore plus long et plus rude, car les paysans se retrouvaient souvent isolés avec très peu voir aucun moyen de communication avec le reste du pays. L'arrivée de l'été était alors synonyme de liberté, ce qui explique peut-être pourquoi cette fête a survécu toutes ces années. 

On comprend donc bien pourquoi au XIXe et au début du XXe siècle, le premier jour de l'été était un jour si important. Pour le célébrer comme il se doit, les habitants des villes prenaient leur journée et les paysans s'efforçaient de limiter leurs tâches au strict nécessaire. Puis les familles se réunissaient, on organisait un grand festin et l’on s'échangeait des cadeaux. 

On pourrait voir dans cette tradition une sorte de pâle copie de Noël, mais ce n'est pas le cas. Les cadeaux de l'été en Islande sont une pratique bien plus ancienne que celle des cadeaux de Noël puisque la trace la plus ancienne que l'on en connaît remonte à l'an 1545. À titre de comparaison, la tradition des cadeaux de Noël ne remonte en Islande qu'au XIXe siècle.

Quoi qu'il en soit, à l’époque, tout le monde recevait un cadeau, les enfants comme les adultes, et le pain constituait l'un des cadeaux les plus fréquents, car en effet, le blé était une denrée assez rare. De nos jours, les cadeaux sont surtout réservés aux enfants et sont généralement en rapport avec les activités que l’on pratique en été. Ainsi, les présents les plus fréquents sont désormais des vélos, des ballons, des équipements de sport et des jouets d’extérieur. 

Donc si vous êtes en Islande à la mi-avril, fermez bien votre manteau, couvrez-vous la tête, joignez-vous à un défilé et offrez aux êtres qui vous sont chers un cadeau pour célébrer vous aussi cette tradition millénaire du premier jour de l'été. 

Ce qu'il faut savoir sur le mois d'avril en Islande

Un voyage en Islande en avril n'est pas complet sans une visite de Geysir

Lorsqu'on voyage en Islande, il y a un certain nombre de choses essentielles à ne surtout pas manquer, comme se rendre dans le Cercle d'Or, prendre un bain réparateur dans les eaux curatives du Blue Lagoon, ou partir à la découverte de tout ce que la ville de Reykjavík a à offrir. Or, faire ces choses-là en avril présente de grands avantages. 



La fréquentation touristique en avril

L'Islande est moins fréquentée en avrilSeul dans la nature. Photo de Jórunn Sjöfn Gudlaugsdóttir

Si vous vous demandez encore si visiter l'Islande en avril est une bonne idée, laissez-moi vous dire une chose : avril est encore considéré comme la basse saison. En d'autres termes, les prix des vols et des hébergements sont bien inférieurs à ce qu'ils seront pendant les mois d'été.

Et si cela ne vous suffit pas, « basse saison » signifie également que les sites les plus célèbres du pays, comme le Cercle d'Or et le lac Mývatn par exemple, seront bien moins fréquentés. Ainsi, vous pourrez pleinement apprécier les espaces sauvages et désertiques qui font de l'Islande un pays si particulier.



La météo en avril en Islande

En avril, l'Islande a entre 13h et 16h de soleil

En avril, les longues nuits noires de l'hiver islandais, c’est du passé ! Le mois commence avec 13 heures d'ensoleillement par jour, puisque le soleil se lève à 6 h 46 et se couche vers 20 h 18. À la fin du mois, l'Islande aura encore gagné trois heures d'ensoleillement quotidien, puisque le soleil brillera de 5 h 4 du matin à 21 h 47 le soir.

Mais comme il fait tout de même nuit en avril, vous conservez des chances d'observer des aurores boréales. Lorsque les prévisions météo sont favorables et que le ciel est bien dégagé, n'oubliez pas de garder un œil sur le firmament au cas où une aurore boréale viendrait illuminer vos vacances d'avril.

Vous aurez encore quelques heures en avril en Islande pour observer les aurores boréales

Statistiquement, les précipitations concernent la moitié du mois d'avril environ. Cependant, le risque de pluie baisse significativement entre mars et avril, et continue à diminuer tout au long du mois. Les précipitations se manifesteront de façon quasi certaine sous forme de pluie, mais la neige n’est jamais impossible.



En avril, le temps est particulièrement imprévisible. Tous les ans, il arrive un jour où les Islandais regardent par la fenêtre et voient de l'herbe verte et le soleil qui brille avant de s'exclamer : « enfin ! L'été est arrivé ». Un espoir qui s'effondre quelques secondes plus tard avec l'arrivée d'une tempête de neige.

Chevaux islandais sous une tempête de neige

Alors, pour votre voyage en Islande en avril, soyez prêt à affronter tout type de temps. Prévoyez des vêtements chauds et de bonnes chaussures imperméables, et vous voilà prêt à profiter des splendides journées d'été comme à affronter les tempêtes qui viennent parfois les perturber. 



Conduire en avril en Islande 

On recommande de rouler en 4x4 en avril en Islande

Le pluvier doré n'est pas le seul oiseau migrateur à revenir en Islande au printemps. Après avoir passé l'automne et l'hiver en haute mer, le macareux moine lui aussi revient sur le littoral en avril.

À peine l'hiver terminé, de nombreuses routes restent fermées à la circulation, mais la route circulaire, la principale artère d'Islande, restent en général bien dégagée en avril. Par conséquent, il est possible d'accéder à de célèbres sites d'observation de macareux, tels que Dyrhólaey sur la côte sud, afin de tenter d'apercevoir quelques-unes de ces adorables créatures. 



La saison des macareux débute fin avril

Les voies rapides conduisant à la Côte Sud, à la péninsule de Snæfellsnes et au Cercle d’Or ne présentent généralement aucune difficulté pour la conduite, et en avril, vous devriez également accéder facilement à diverses destinations du Nord, telles qu’Akureyri, Húsavík ou Mývatn. Cependant, comme il peut toujours se mettre à neiger à tout moment en avril, il est recommandé de ne parcourir les routes islandaises qu'avec un 4x4.



Itinéraires recommandés en Islande en avril 

La cascade Kirkjufellsfoss sur Snaefellsnes en avril

Cette île perdue au bout du monde recèle d'innombrables merveilles naturelles à ne manquer sous aucun prétexte. En avril, vous pouvez voir des aurores boréales, explorer les glaciers et admirer toute la richesse de la vie sauvage qui peuple la terre de glace et de feu.

Si vous souhaitez explorer le pays à votre façon, vous pouvez sauter dans une voiture et vous lancez dans un autotour afin de rester maître de vos aventures en Islande. 

Vous pouvez par exemple rouler vers le Nord avec cet autotour hiver de 7 jours, et visiter la région surréaliste du lac Mývatn, admirer les spectaculaires cascades de Godafoss et de Dettifoss, ainsi que la ville d’Akureyri qui ne se trouve qu'à 100 km du cercle Arctique. Et si cela ne suffit pas, vous pouvez ajouter des excursions supplémentaires et partir glisser à toute vitesse sur la calotte glaciaire du Langjökull ou faire du snorkeling dans les eaux cristallines de la faille de Silfra.



En avril, vous pouvez aussi aller à GodafossLes magnifiques chutes d'eau de Godafoss

Enfin, vous pouvez également explorer l'Ouest du pays avec cet autotour de 5 jours. Avec ses vastes champs de lave, ses plages de galets noirs, ses petits villages et ses imposantes montagnes, la péninsule de Snæfellsnes offre un des cadres naturels les plus variés de tout le pays. Surplombant la péninsule se dresse le glacier titanesque de Snæfellsjökull. Ici, les amateurs d'aventure peuvent opter pour une excursion supplémentaire et partir à l'exploration des tunnels de glace qui s'enfoncent dans le Langjökull, ou même descendre dans la chambre magmatique d'un volcan. 

Enfin, si vous ne pouvez rester que très peu de temps en Islande, mais que vous voulez profiter malgré tout le plus possible de ce merveilleux pays sans avoir à conduire, ce pack été de voyages avec excursions guidées de 4 jours devrait vous ravir. Cette formule vous conduit en effet au Blue Lagoon, au Cercle d’Or, aux nombreux sites d’intérêts de la Côte Sud, ainsi qu'à la lagune glaciaire de Jökulsárlón. Vous pouvez également ajouter des activités en extra et partir en randonnée explorer un glacier, ou découvrir la campagne environnante à cheval.

Alors ? Savez-vous maintenant ce que vous voulez faire pour votre séjour en avril ? Explorer un glacier, ou bien peut-être faire une sortie d'observation de baleines ? Quels sont les festivals que vous aimeriez découvrir ? Ça vous dirait de fêter le premier jour de l'été avec nous ?