Cartes des principaux lieux à voir en Islande

C'est la première fois que vous allez en Islande et vous vous demandez où se trouvent les lieux les plus intéressants à voir sur la carte ? Vous voulez savoir où se trouvent les principaux sites d'intérêt de Reykjavík, ou bien les plus belles cascades de la Côte Sud ? Découvrez ci-dessous les cartes des plus beaux sites à voir en Islande. 

Lorsqu'on se rend dans un pays étranger pour la première fois, il est bon de commencer par se repérer et se préparer. Pourquoi ne pas commencer par chercher l'endroit où vous allez séjourner, puis noter — ou mémoriser, si vous le pouvez — le nom et la localisation des endroits où vous souhaitez vous rendre ?

Certains préfèrent se laisser aller et ne rien prévoir trop à l'avance ; mais pour les autres, nous avons regroupé dans cet article quelques cartes bien pratiques qui vous aideront à planifier votre itinéraire en Islande pour être sûr de ne rien rater !

Les meilleurs itinéraires de voyage en Islande

Carte routière du tour de l'Islande 

Si vous souhaitez faire le tour de l'Islande en voiture, alors la carte ci-dessus et les punaises de différentes couleurs qui indiquent l’ensemble des grands sites d'intérêt du pays vous seront très utiles. N'hésitez pas à zoomer sur la carte pour voir de plus près, un par un, tous les lieux qu'elle mentionne.

L'Islande est dotée d’une route circulaire, la route numéro 1, qui fait tout le tour du pays. En suivant son tracé, vous passez par toutes sortes de sites naturels tels que des cascades, des volcans, des glaciers et des plages. Et pourquoi ne pas s'éloigner aussi un peu de la route circulaire pour profiter d'autres sites moins connus dans l'Est de l'Islande, ou pour passer par la magnifique péninsule de Snæfellsnes dans l’Ouest du pays ?



Mont Vestrahorn dans l'Est de l'Islande

Quoi qu'il en soit, si vous voulez visiter le Nord ou l'Est de l'Islande, alors vous devriez sérieusement envisager de faire tout le tour du pays à partir de Reykjavík. En effet, en partant de la capitale, la distance à parcourir pour rejoindre la ville d’Egilsstadir dans l’Est est globalement la même que vous passiez par le Nord ou par le Sud. Mais, quel que soit l'itinéraire que vous choisissez, vous verrez que les paysages sont très différents dans chaque partie du pays.

Vous pouvez réserver cet autotour de 10 jours en Islande.

Tour d’Islande et Fjords de l'Ouest

Les Fjords de l'Ouest constituent la région la plus reculée d'Islande. En effet, la route circulaire n’y passe pas, et il faut faire un petit détour pour les rejoindre. La région compte également de nombreuses routes de graviers, et vous devez donc faire preuve de patience quand vous reprenez le volant pour passer d'un fjord à l'autre. Les Fjords de l'Ouest sont difficiles d'accès en hiver en raison des nombreuses chutes de neige, des routes fermées à la circulation et même des risques d'avalanche. Mais en été, une fois tous ces dangers écartés, la magie des paysages de la région n’en est que plus intense.



Vue des fjords de l'Ouest en Islande

Si vous voulez parcourir la route circulaire en passant par les Fjords de l'Ouest, comptez deux semaines au minimum. Mais si vous voulez uniquement découvrir les Fjords de l'Ouest en partant de Reykjavík, alors vous pouvez vous limiter à une semaine d'exploration.

Sachez également que vous pouvez raccourcir votre temps de trajet total en prenant le ferry Baldur entre Stykkishólmur et Brjánslækur, avec en prime la possibilité de faire halte sur l’île paisible de Flatey qui constitue un des trésors cachés d’Islande.

Si votre budget est serré, mais que vous voulez impérativement rester deux semaines dans le pays, alors nous vous recommandons de réserver cet autotour de 14 jours économique, avec voiture de location et hébergement de base inclus. Par contre, si vous tenez à avoir plus de confort pour les hébergements pendant votre séjour, alors cet autotour de 14 jours | Tour de l'île et fjords de l'Ouest devrait vous convenir à merveille.

Itinéraire sur la Côte Sud de l’Islande

La Côte Sud de l'Islande regorge de choses intéressantes à voir. Elle est rapidement devenue l'une des régions les plus prisées en raison de sa proximité avec Reykjavík, du fait qu'elle est facile d’accès tout au long de l'année et offre un large panel de paysages.

En effet, en hiver, nous conseillons aux voyageurs d'éviter les Fjords de l'Ouest, ainsi que l'Est et le Nord de l'Islande. Car même si certains jours il n'y a absolument aucun problème pour rejoindre ces régions, il est totalement impossible de savoir à l'avance quel temps il fera lors de votre arrivée. Et si vous avez réservé votre hébergement avant de vous y rendre, il y a de fortes chances que vous rencontriez des problèmes pour arriver à temps, à cause d'une tempête de neige et/ou d'une route fermée à la circulation. Cela dit, les habitants s’efforcent d'être aussi souples que possible quand il s'agit de s'adapter aux caprices de la météo.



Paysage hivernal au village de Vik dans le sud de l'Islande

En hiver, des tempêtes de neige et des fermetures de route se produisent également dans le Sud et l'Ouest de l'Islande, mais elles sont moins fréquentes. Il convient donc de prendre cet élément en compte lorsqu’on prévoit de se rendre en Islande en hiver, et de toujours s’assurer d’une certaine flexibilité dans son programme, ou même la possibilité de remplacer une sortie par une excursion. 



Cet itinéraire de 10 jours est prévu pour s’adapter aux conditions hivernales, mais il peut bien entendu également être utilisé en été. Il permettra alors tout simplement aux voyageurs de consacrer plus de temps à chaque lieu visité.

Réservez votre autotour hiver de 10 jours dans le sud islandais

Itinéraire dans l’Ouest de l’Islande

Voici une carte sur laquelle figurent les principaux sites d'intérêt du Sud-Ouest et de l'Ouest de l'Islande, parmi lesquels le Cercle d'Or, le Blue Lagoon, les magnifiques chutes d'eau de Hraunfossar, et les nombreux joyaux naturels de la péninsule de Snæfellsnes. 

Tous ces sites sont accessibles en voiture en été comme en hiver, tant que la météo le permet.

Vue sur Kirkjufell dans l'Ouest de l'Islande en hiver

Nous conseillons de faire ce trajet en au moins 3 jours, et vous pouvez donc réserver cet autotour de 3 jours | Cercle d'Or & chutes de Hraunfossar.

Carte d’Islande : les sites naturels

Carte des cascades d’Islande

L'Islande peut s'enorgueillir de posséder sur son sol un nombre presque incalculable de cascades. Dans chaque recoin et dans chaque faille des paysages de la terre de glace et de feu, on peut tomber sur l'une d'entre elles. Et vous n'avez même pas besoin de quitter la ville de Reykjavík, puisqu'une cascade est présente dans la vallée d’Ellidaárdalur !

Il serait impossible de faire le compte de toutes les cascades d'Islande. Un certain nombre d'entre elles n'ont même pas de nom, et chaque année, de nouvelles chutes d'eau se forment à partir de la fonte des glaciers, ou suite à des modifications géologiques provoquées par des tremblements de terre ou des éruptions volcaniques.

Cependant, vous trouverez ci-dessus une carte des plus grandes, des plus hautes, des plus puissantes, et probablement des plus belles cascades d'Islande.

Gullfoss est la plus connue de toutes, et on la trouve sur la route du Cercle d’Or, connu dans le monde entier. Seljalandsfoss et Skógafoss sont toutes deux très connues également sur la Côte Sud, car elles ne se trouvent qu’à 30 minutes de route l’une de l’autre, et elles sont toutes les deux au bord de la route circulaire. On trouve également autour de ces deux grandes cascades, d'autres chutes plus discrètes. Gljúfrabúi, par exemple, se niche entre deux falaises qui forment une grotte bien cachée, à seulement 5 minutes de marche de Seljalandsfoss. Et en suivant le chemin de randonnée qui monte jusqu'au sommet de Skógafoss, ce sont plus de 30 chutes d'eau que vous pouvez admirer les unes après les autres !

Dynjandi est une cascade impressionnante des fjords de l'Ouest en Islande

Dettifoss, dans le nord-est de l'Islande, est la cascade la plus puissante d'Europe, tandis que Glymur dans l'Ouest est la plus haute du pays. Dynjandi, dans les Fjords de l'Ouest, dévale un relief qui lui donne l’aspect d’une couronne, d’où son surnom de « couronne des Fjords de l'Ouest ». 

Si vous êtes prêt à donner un petit peu de votre personne pour accéder à une cascade vraiment magnifique, alors une randonnée d'une heure ou deux sera nécessaire pour pouvoir admirer Glymur (la plus haute !) et Hengifoss dans l'Est de l'Islande. Une marche un peu plus courte vous permettra même de rejoindre Svartifoss à Skaftafell, une cascade entourée de colonnes de roche noire.

La cascade Kirkjufellsfoss est de petite taille mais d'une grande beauté

Enfin, il y a les plus petites qui n'en sont pas moins impressionnantes par leur charme même ou par leur situation géographique, comme Kirkjufellsfoss qui se niche non loin du mont en forme de cône de Kirkjufell, dans la péninsule de Snaefellsnes, ou bien encore Hraunfossar qui s'échappe et dévale d’une coulée de lave dans l'Ouest de l'Islande.

Sur la terre de glace et de feu, peu importe la direction que vous prenez, vous trouverez toujours d'impressionnantes cascades sur votre route !



Carte des sources chaudes et piscines d’Islande

Cartes des sources chaudes en Islande et piscines

La moindre petite ville islandaise possède sa piscine, et la région du Grand Reykjavík n’en compte pas moins de 17 ! Mais en plus des piscines, on trouve un grand nombre de sources chaudes et de bains, artificiels ou naturels.

Les piscines sont faciles à trouver, car il y a toujours un panneau qui les indique et comme les villes et les villages d'Islande sont petits, il ne vous faut pas plus d’une minute ou deux pour trouver le centre-ville puis la piscine municipale après être entré dans la ville. Mais la piscine la plus incroyable de toute l'Islande est probablement la piscine à débordement qui offre une vue imprenable sur l'océan à Hofsós, dans le nord du pays.

La piscine d'Hofsós dans le nord de l'Islande offre une vue imprenable sur le fjordPhoto d'Ása Steinarsdóttir

Les sources chaudes naturelles sont plus difficiles à pointer sur la carte, car beaucoup d'entre elles n'apparaissent pas sur Google Maps, et un certain nombre sont perdues au milieu de nulle part et ne possèdent aucune route ni même sentier permettant d'y accéder. La plupart de ces dernières n'apparaissent pas non plus sur la carte, et donc la meilleure solution est encore de demander aux gens du coin s'il n'y a pas une source chaude dans les environs.

Les sources ont des tailles, des températures et des aspects différents. Il est parfois interdit d'entrer dans certaines sources chaudes, soit à cause d’un danger (température trop élevée ou risque de chute de rochers), soit pour protéger la source et le fragile écosystème qui s'est développé autour d’elle. Si la source chaude se trouve sur un terrain privé, assurez-vous d'avoir l’autorisation du propriétaire avant d'y pénétrer.

Pour savoir vers quelles source chaudes vous orienter, vous devez d'abord déterminer vos critères. Si vous voulez toutes les commodités modernes comme un vestiaire, des douches et des salles de bain, vous éviterez très probablement de vous rendre dans une source à laquelle on ne peut accéder que par un sentier rocailleux qu’il fasse soleil, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu'il vente ! 

Blue Lagoon ou lagon bleu en Islande

Le Blue Lagoon est plus considéré comme un spa qu’une simple source chaude. Vous y trouverez des douches, des sanitaires, des vestiaires, des séances de massage, un bar, un café, un restaurant, et même un hôtel si vous voulez passer la nuit sur place ou avoir un accès privé et exclusif au lagon ! Les Mývatn Nature Baths, dans le Nord de l’Islande sont à peu près du même ordre, mais en plus petit (et en moins cher aussi).

On trouve une autre source chaude bouillonnante dans la région, avec un geyser plus petit : le Secret Lagoon, à côté de la ville de Flúdir dans le Sud de l'Islande. Ici, une fois que vous avez acheté votre billet d'entrée, sachez que vous pénétrez dans la plus vieille piscine naturelle d'Islande. Vous pouvez également combiner votre sortie dans une excursion Cercle d’Or & Secret Lagoon

Ou bien vous pouvez également vous rendre au spa Fontana sur les rives du lac Laugarvatn, où se trouve un sauna construit juste au-dessus d’un geyser fumant. Pour faire baisser la température à l'intérieur du sauna, vous ouvrez simplement la porte pour laisser entrer un peu d'air frais.



Carte des volcans d’Islande

L'Islande compte environ 130 volcans, même si beaucoup d'entre eux ne sont plus en activité. Ils sont donc tellement nombreux qu'il est évident qu'on ne les a pas tous mis sur une carte. La carte ci-dessus mentionne donc seulement les plus célèbres d'entre eux.  

Certains volcans sont particulièrement remarquables vus de loin, comme le Snæfellsjökull, qui est également célèbre pour avoir servi de point d’accès aux entrailles de la Terre dans le livre de Jules Verne devenu un classique de la science-fiction, « Voyage au centre de la Terre ».

Vue lointaine sur le volcan Snæfellsjökull en Islande

D'autres volcans sont l’occasion de faire des randonnées tout à fait spectaculaires. C'est le cas de l’Eyjafjallajökull qui se trouve sur la route du célèbre sentier de Fimmvörduháls.

Certains sont de petits, mais néanmoins magnifiques cratères sur lesquels il est facile de grimper, et dont il est aisé de faire le tour, comme le Hverfjall et le Kerid. Vous pouvez même pénétrer dans la caldeira endormie d’un volcan grâce à cette excursion à l’intérieur d’un volcan qui constitue la seule réelle façon d’explorer une chambre magmatique !

Eruption volcanique au Holuhraun en Islande

D'autres volcans se cachent dans les Hautes Terres, comme le Bárdarbunga ou le Holuhraun, dont les forces destructrices peuvent remodeler tout le paysage environnant sans jamais atteindre les villes et les villages qui s'égrènent sur le littoral.



Carte des villes et des villages d'Islande

De temps en temps, des voyageurs nous contactent pour avoir des informations sur les autres villes d'Islande, en dehors de Reykjavík. Faisons court : il n’y en a pas.

Avec moins de 200 000 habitants dans toute l'aire urbaine du Grand Reykjavík, la capitale de l'Islande elle-même n'est considérée que comme une petite ville au regard des standards internationaux. La plus grande municipalité en dehors du Grand Reykjavík est Akureyri dans le Nord du pays, où l'on ne compte qu’à peine 20 000 âmes...



Le village de Vík í Mýrdal compte environ 300 habitants

Alors, ne vous attendez pas à débarquer dans une vaste métropole si vous mettez le cap sur le village de Vík (300 habitants environ), ou sur le hameau d’Arnarstapi (15 habitants environ).

La capitale de l'Est islandais, Egilsstadir, compte quelque 2300 habitants, tout comme la capitale des Fjords de l'Ouest, Ísafjördur. Höfn constitue une autre commune de taille relativement importante dans l'Est du pays avec 2200 habitants environ.



L'église Hallgrímskirkja surplombe la ville de Reykjavik

Dans l'Ouest de l'Islande, les plus grandes villes sont Borgarnes (moins de 2000 habitants) et Stykkishólmur (moins 1200 personnes). La plus grande ville du Sud de l'Islande est Selfoss avec un petit peu moins de 7000 habitants.

Du coup, il est évident que le nombre de restaurants et de supermarchés que vous trouvez dans chaque ville est limité, et il en va bien sûr de même pour les hôtels. Mais depuis peu, l'Islande attire de plus en plus de voyageurs, c'est pourquoi nous vous conseillons de réserver vos hébergements bien à l’avance, et de faire des provisions dans les magasins des plus grandes villes par lesquelles vous passez.

La plupart des excursions partent de Reykjavík, mais il en existe également un certain nombre au départ d’Akureyrid’Ísafjördurdu lac Mývatn et d’Egilsstadir.



Cartes de Reykjavík

Carte des principaux sites d'intérêt de Reykjavík

Reykjavík regorge de choses intéressantes à voir. Que ce soit par son architecture remarquable, ses galeries d'art, ses musées, ses parcs ou ses marchés, la capitale islandaise séduit toujours ses visiteurs.

Sur la colline qui domine le centre de Reykjavík se dresse à 74,5 m de haut l’église Hallgrímskirkja, visible de presque n’importe quel quartier et même au-delà des limites de la ville. Le sommet de l'église offre une vue imprenable sur la capitale islandaise. On trouve une autre plateforme panoramique au Perlan, ou « la perle » en français, un bâtiment où a également été inaugurée il y a peu une exposition sur les glaciers et qui abrite un café, ainsi qu’un restaurant.

La salle de concert et centre des congrès Harpa est un lieu connu de Reykjavík non seulement pour son architecture remarquable (et en particulier sa façade de verre illuminée d’ampoules LED), mais également en raison des nombreux concerts, festivals et expositions qui y sont organisés. On y trouve également un restaurant avec une vue panoramique à couper le souffle. N'oubliez pas de vérifier la programmation de la salle Harpa avant de vous y rendre.



Le bureau d'information de Guide to Iceland est dans les locaux de la mairie de Reykjavík

Pour les paysages naturels, les visiteurs peuvent se rendre à l'étang municipal, Tjörnin, qui se trouve juste à côté de l'Hôtel de Ville. Ce dernier est d'ailleurs ouvert à tous les visiteurs. À l'intérieur de l'hôtel de ville, vous trouverez le bureau d'information des voyageurs de Guide to Iceland, ainsi que toutes les informations mises à jour sur les conditions de circulation au guichet « Safe Travel ». Et si vous avez de la chance, lors de votre passage, vous tomberez peut-être même sur un concert ou une passionnante exposition de photos ou de peintures.

La plupart du temps, vous pouvez aussi admirer une grande carte de l'Islande en 3D qui donne une très bonne idée de la constitution géologique du pays.

Si vous êtes assoiffé d’art, vous avez le choix entre des dizaines de galeries, musées et expositions de street art. Les principales galeries d'art apparaissent sur la carte ci-dessus, mais on en trouve beaucoup d'autres, plus petites, dans les principales rues commerçantes de Laugavegur, Skólavördustígur, Hverfisgata, et leurs rues adjacentes.



Le Sun Voyager est l'une des sculptures à voir à Reykjavik

On trouve également de magnifiques sculptures un peu partout dans la ville, la plus connue étant Sólfarid, ou le « Voyageur du Soleil », d’où l’on profite au passage d’une vue imprenable sur la mer. Le jardin de sculptures Einar Jónsson est gratuit et se trouve juste à côté de l’église Hallgrímskirkja. 

Et si vous vous aventurez vers Laugardalur, la zone de loisirs de Reykjavík, vous pouvez visiter le musée de sculpture Ásmundarsafn. Laugardalur possède également un jardin botanique, un parc animalier familial, la plus grande piscine du pays (Laugardalslaug), un terrain de football, une patinoire et un terrain de camping. C'est ici que se tient tous les ans le festival de musique Secret Solstice.



Les marchés ne sont pas très courants en Islande, cependant, il existe le marché aux puces Kolaportid sur le Vieux-Port et, courant 2017, un marché couvert permanent baptisé « Hlemmur Mathöll » va être inauguré dans le quartier de la gare de Hlemmur. Un autre marché de produits alimentaires, Krás, se tient régulièrement pendant l’été sur la place Fógetagardur.

Si vous préférez délaisser le centre-ville pour profiter d’un magnifique coucher de soleil dans la nature, alors mettez le cap sur le phare de Grótta ou sur l'installation artistique Imagine Peace de l'île de Videy. Sinon, vous pouvez également vous rendre dans la vallée d’Ellidaárdalur, située non loin de la ville, et faire un petit pique-nique de minuit aux pieds d’une cascade.



Cartographie des soirées à Reykjavik

Reykjavík est une ville dans laquelle il est possible de sortir toute la nuit à pied, notamment si vous restez dans le centre et que vous avez essentiellement l'intention d’explorer les pubs et les boîtes de nuit. Bon, cela dit, il n'y a pas beaucoup de boîtes de nuit à Reykjavík, mais les cafés, les restaurants, les bars, les hôtels, les salles de concert et les boîtes mènent une double, voire une triple vie et sont toujours susceptibles de se transformer en l’un ou en l’autre.

Vous trouverez la quasi-totalité des bars dont vous avez besoin dans, ou aux abords, de la principale rue commerçante de Reykjavík : Laugavegur. Les exceptions sont rares. Parfois, il ne vous faudra pas plus de quelques secondes pour passer d'un bar à l’autre, juste le temps de se frayer un chemin dans les vapeurs d’alcool des soirées bondées de la capitale islandaise.



Soirée jazz et bière à la brasserie Bryggjan

Et si vous avez prévu de faire la tournée des bars, alors peut-être que vous apprécierez de commencer par siroter un bon petit cocktail dans votre hôtel. Un grand nombre des hôtels haut de gamme de Reykjavík servent également de lieux de sortie pour les voyageurs comme pour les locaux qui viennent y prendre des cocktails fantaisie ou des apéritifs, on y trouve aussi parfois des restaurants réputés où il est possible de prendre un ou deux verres de vin avec son repas. Mais si vous voulez uniquement boire des coups, vous serez certainement intéressé par Appy Hour, une application qui permet de trouver tous les Happy Hour autour de vous !

Si vous êtes plutôt bière artisanale, alors il existe un certain nombre de bars spécialisés parfaits pour commencer la soirée, les meilleurs bars de bière artisanale de Reykjavík étant le Skúli, le MicroBar, le Mikkeller et le Bryggjan Brewery.



Après avoir bu un coup dans un hôtel ou dans un bar de bières artisanales, vous pouvez poursuivre la soirée dans une auberge de jeunesse, telle que Kex Hostel ou Loft Hostel où vous aurez de grandes chances de tomber sur un petit concert, une lecture de poésie ou même un spectacle de Drag Queen. Ici, les gens sont plus détendus et il est plus facile d'entrer en contact avec des inconnus quand vous riez ensemble aux mêmes blagues de l’humoriste qui joue sur scène, ou que vous écoutez le même concert de jazz.

Pour finir la soirée, vous avez le choix entre une multitude de bars qui se transforment en boîte de nuit et où l'on peut voir des concerts jusque tard dans la nuit (la plupart des lieux ferment à 5 h du matin les weekends).

Mais si votre truc c'est surtout la musique en live, le théâtre, le cabaret ou la comédie, alors vous avez également le choix entre de nombreux lieux qui programment ce genre de choses.



Of Monsters and Men est un groupe de musique connu en Islande

La brasserie Rósenberg organise régulièrement des concerts et des soirées cabaret animées par le Reykjavík Kabarett. Le Gaukurinn est un lieu de choix pour la scène Drag Queen islandaise, notamment avec la troupe Drag-Súgur, et pour les one-man-shows en anglais. Le Tjarnarbíó, l’Idnó et le Thjódleikhúskjallarinn organisent toutes sortes de pièces de théâtre (y compris en impro) et concerts tout au long de la semaine.

Vous avez des concerts jazz gratuits à la brasserie Bryggjan Brewery les dimanches soirs, au Húrra les lundis soirs, à l'auberge de jeunesse Kex Hostel les jeudis soirs et au Pettersson Suite les mercredis soirs. Le Múlinn Jazz Club organise également des soirées jazz à petit prix dans la salle de concert Harpa les mercredis.

Au Dillon et au Bar 11, vous avez plus de chances de tomber sur du rock, du métal ou de la musique électronique en live.

Enfin, Bíó Paradís, ou le cinéma Paradis, n'est pas seulement un super endroit où l'on projette des classiques islandais (sous-titrés en anglais) ou des films d’art et d’essai étrangers... En effet, on y sert également de la bière dans un coin salon chaleureux et confortable, fréquenté par des locaux qui viennent se détendre ou jouer à des jeux de société.



Carte des piscines de Reykjavík

Comme nous l'avons déjà dit plus haut, on trouve des dizaines et des dizaines de piscines à travers toute l'Islande, mais on en trouve également des dizaines dans la seule aire urbaine du Grand Reykjavík. Et sachez que dans bon nombre de pays les piscines islandaises seraient considérées comme des spas... Et avec un tarif imbattable en plus !

La plus grande piscine de Reykjavík, et de toute l'Islande, est Laugardalslaug qui dispose d'un bassin intérieur et d'un bassin extérieur, d'un sauna, d'une salle de massage, de 7 bains à remous et d'un bain froid. Et comme si ce n'était pas suffisant, moyennant un supplément, on peut également avoir accès à une grande salle de sport située juste à côté, appelée World Class, ainsi qu'à un spa paisible, le Laugar Spa.

Un des jacuzzis de la piscine de Laugardalslaug à Reykjavík

La piscine la plus centrale de Reykjavík est Sundhöll Reykjavíkur qui n'avait auparavant qu'un bassin intérieur, deux bains à remous extérieurs et un sauna. Elle est actuellement en travaux et rouvrira ses portes en octobre/novembre 2017 avec un bassin extérieur supplémentaire et quelques bains à remous en plus.

Deux autres piscines sont assez proches du centre-ville de Reykjavík : Vesturbæjarlaug et Seltjarnarneslaug. Dans les deux cas, il s'agit de piscines extérieures (chauffées) avec un certain nombre de bains à remous et de saunas.

Une entrée unique dans l’une des piscines de Reykjavík coûte 950 ISK pour un adulte, mais il est également possible de prendre un pass de 10 entrées à 4 400 ISK, ce qui ramène le billet d’entrée à moitié prix. L'entrée est gratuite pour les enfants âgés de 5 ans et moins, et fixée à 150 ISK pour les enfants âgés de 6 à 17 ans. Ce sont là les tarifs de 2017.